La Salve de TrashTalk

La salve de TrashTalk #1 : allô la Terre, ici Sourcil

TrashTalk Fantasy League -Anthony Davis

Le résumé de la semaine en 3 minutes top chrono !

Source image : sportsgrid.com

C’est l’un des nouveaux bébés de TrashTalk cette saison. Un retour chaque samedi sur tout ce qu’il s’est passé ou presque Kevin durant la semaine écoulée, le tout à une vitesse calculée aux alentours de Usain Bolt x John Wall mais puissance douze. Sérieux ou décalé, cette rubrique ravira on l’espère ceux qui n’ont pas forcément le temps ni la force de mettre le réveil chaque nuit. Pas d’image, rien que des mots lancés à grande vitesse et à la louche histoire de rattraper le temps perdu ou bien de revivre en speed les gros dossiers des derniers jours. Allez, on prend notre notre respiration et c’est parti pour la première. Action.

Allez, café.

Tout commence avec une bannière. Une bannière qui monte, les larmes de Gérard avec et les nôtres qui suivent. Évidemment. La Q est désormais décorée et le nôtre bien posé sur le canap’. LeBron est déjà en 3D, Kyrie déjà déguisé, Kristaps trop zappé et Melo… en iso. Une bonne gifle. Les cris de Jooks résonnent dans l’Ohio tout comme les systèmes des Knicks se font attendre par des fans déjà dubitatifs. Dubitatif, Terry Stotts ne le sera pas quelques heures plus tard à la vue de la ligne de stats de son meneur. Premier carton pour Dame… et premier carton pour les Warriors mais dans leurs propres chicos cette fois-ci. L’Oracle est déjà dépucelée et ce dès le premier match. Rien ne change pour les Spurs, sauf Kevin Durant qui demande un trade pour le Texas dès la m-temps du blow-out. Mais quelques heures plus tard changement d’avis puisque c’est pour les Pacers que Dudu veut désormais jouer. “Il est trop bien ce Turner, il a l’air confortable”. Myles Turner qui cartonne donc dès son premier soir, mais aussi Hassan Whiteside face au Magic, DeMar DeRozan contre les Pistons, Giannis face à son avatar raté Nico Batum et Russell Westbrook malgré le coucou du sosie de Donald Trump. De la perf en veux-tu en voilà, mais des perfs qui sentent le caca à côté de la ligne de stats d’Anthony Davis. 92 points en TTFL, the roof is on fire mais les Pels perdent quand même. Comme d’hab et Paul Pogba n’a rien à voir là-dedans. Ah oui, James Harden a pété son career high à la passe… dans une défaite face aux Lakers. Nous sommes le 27 octobre au matin et la Pacific Division est dominée par les Kings et les Lakers. Bienvenus en 2002, peut-être que les Finales de Conf se dérouleront sans scandale. De scandale il n’y en aura pas le lendemain non plus à part peut-être des Celtics laissant tirer les Bulls comme s’ils faisaient tous partie de la famille Korver. Sauf Rajon Rondo bien sûr, parce qu’il ne faut pas pousser. Une pichenette de Mason Plumlee sur Dede Jordan et une grosse perf de plus pour Kawhi plus tard… et le week-end pointait déjà son nez. Un week-end qui s’annonçait plein de drogue dans les narines d’un Russell Westbrook en mode yolo et qui confirmait la main-mise d’Anthony Davis sur le genre humain. Dans quinze jours les deux gars vont nous sortir un 60/20/20/10/10 et faudra pas venir couiner.

Juste le temps pour D’Angelo Russell de faire du D’Angelo Russell face au Jazz et voici déjà quatre jours de NBA vécus à cent à l’heure, pour un total hebdomadaire de six heures de sommeil. Allez, café.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top