Pelicans

Alexis Ajinca est sur la bonne voie : 2 bons matchs de suite, 2 victoires des Pelicans

Alexis Ajinca
Source image : YouTube

Enfin ! Enfin du temps de jeu, des responsabilités et un peu de rythme pour Alexis Ajinca, qui a notamment aidé son équipe à remporter ses deux derniers matchs en déplacement.

Il le disait lui-même, ces derniers temps. Que quelles que soient ses minutes, et quelles que soient les décisions de son entraîneur, il allait faire son job et rester en forme. Garder cet aspect professionnel pour saisir une opportunité dès qu’elle se présente, au lieu de se planquer dans un coin et attendre qu’un miracle se produise. Une patience de longue-durée qui a été finalement récompensée par Alvin Gentry, puisque le coach des Pelicans a enfin donné une base solide sur laquelle Alexis peut se poser. Est-ce qu’elle sera suivie la semaine prochaine, ou bien Gentry changera encore de rotations comme de chemises ? Difficile à dire, surtout quand on voit la demi-schizophrénie de l’ancien assistant des Warriors, qui a alterné entre le bien et le cheum depuis le début de saison. Cette fois, en tout cas, c’est bien Ajinca qui a pu en profiter pour proposer deux belles performances, et surtout aider son équipe à remporter deux matchs, ce qui aide clairement son dossier pour la deuxième partie de la saison.

Il y avait eu ces 19 minutes, pour commencer, à Phoenix ce lundi. Un match remporté au finish par Anthony Davis et ses potes, mais qui ne proposait pas forcément la matchup idéale pour le Français. Faut dire que galoper dans les deux sens, devoir sortir sur tout le monde et garder sa respiration, pas facile du tout. Et qui plus est, notons-le, quand on n’a pas eu plus de 3 minutes de jeu depuis Noël (!) et qu’on est soudainement bombardé sur le terrain. Mais Alexis était prêt, et sa contribution permettait aux siens de l’emporter avant de se rendre dans le Tennessee. Memphis ? Bien meilleur délire, avec son jeu demi-terrain et ses intérieurs physiques. Se régalant grâce à sa taille et son expérience, Alexis grattait 21 minutes rien qu’en première mi-temps et tapait même les 35 sur la rencontre complète : grosse défense sur Marc Gasol et Zach Randolph, bonne bataille au rebond et un double-double à la clé, que demande le peuple ? Ajinca a pu non seulement montrer qu’il pouvait aider sérieusement son équipe, mais qu’il serait utile sur bien des matchups face à des grands techniques. Maintenant, comme d’habitude et mentionné ci-dessus, difficile de savoir ce que Gentry décidera dans quelques jours. Mais Alexis s’était promis d’être prêt, et qu’il apporterait quand son nom serait appelé : bingo, chapeau.

Un petit match à 12 points, 10 rebonds, 2 interceptions, 3 contres et surtout 35 minutes sur le terrain, Ajinca peut aborder la pause avec le sourire : on croisera les doigts avec lui, pour que son coach comprenne ce qu’il peut apporter aux Pelicans.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top