Playoffs NBA

Flashback Finales NBA 2015 – Game 2 : orphelin de Kyrie Irving et Kevin Love, LeBron fait sensation

Il y a 3 ans, le premier match de la première série opposant les Warriors et les Cavs en Finales NBA donnait lieu à une prolongation, pour finalement voir Golden State gagner 108-100. Jeudi, la rencontre opposant ces mêmes teams nous a servi le même plat. Overtime, victoire Warriors sur le fil. Le deuxième match de ce soir sera-t-il similaire au Game 2 des Finales 2015 ? On l’espère, voici pourquoi. 

On vous annonce la couleur directement : ce sont bien les Cavaliers qui vont prendre le win dans ce Match 2, pour revenir à égalité. Pourtant, lors du Game 1 à l’Oracle Arena, un événement allait mettre en péril les espoirs de Cleveland : la blessure de Kyrie Irving, mal retombé, qui est aussitôt annoncé out pour le reste de la série. Coup de tonnerre, et on se dit que la franchise de l’Ohio n’a plus aucune chance de gagner ne serait-ce qu’un match, devant en plus faire avec la blessure de Kevin Love. C’était sans compter la hargne caractéristique de LeBron ce soir-là, qui finira en triple double à 39 points, 16 rebonds et 11 passes pour aller chercher la victoire à l’extérieur. Le tout ne s’est pas fait sans cravacher sévère, aux cotés de Matthew Dellavedova notamment, titulaire à l’occasion.

En effet, et contre toute attente, ce sont bien les Cavs qui vont mener à la pause, 47-45, forts des bonnes perfs de Timofey Mozgov, la combativité de Delly, et un Steph Curry dégueulasse au pourcentage (5/23 au shoot ce soir-là). Les hommes de David Blatt font preuve d’une envie exemplaire pour aider leur leader LBJ à mettre à mal les Warriors, et ça marche. La fin de match est ultra serrée : une remontée de 10 points durant la fin de match sous l’impulsion de Klay Thompson (34 points), des gros shoots d’Iguodala, un and-one d’Harrison Barnes, puis un lay-up ultra-clutch de Curry pour ramener les deux équipes à égalité, à 7 secondes de la fin de la rencontre. Blatt prend un temps-mort, 87 partout, balle de match Cleveland. James prend la gonfle derrière l’arc, défendu par Iggy, il drive, tente un finish entre 3 joueurs et… Rate. Deuxième prolongation en deux matchs dans cette série. A la différence de la première, celle-ci tournera à l’avantage des Cavs, de très peu. Dellavedova rentre deux lancers francs pour prendre un avantage d’un point à 10 secondes du buzzer, Steph rate son shoot du parking de l’autre coté, James prend le rebond et est envoyé sur la ligne à son tour. Il rate le premier, met le deuxième, Steve Kerr n’a plus de temps-morts, et l’affaire est dans le sac.

95-93 pour la team de l’Est, et c’est toute la Californie qui s’est agenouillée ce soir de Juin 2015 devant le roi Bron-Bron, en triple double, énormissime en one-man show. Orphelin d’Irving et de Love, le Chosen One a tout de même pu compter sur ses lieutenants promus : Timofey Mozgov et Matthew Dellavedova, tout deux très bons. On espère que le Game 2 des Finales actuelles donnera droit au même spectacle qu’alors, pour nous maintenir éveillés toute la nuit.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top