Cavaliers

Les Cavaliers doivent corriger le tir… du parking : 15% d’adresse de loin, ça ne fait pas gagner des séries

lebron james cavaliers

« J’ai fais 0/5 à 3-points ? Je veux pas voir ça… »

Source Image : NBA League Pass

Outre le score, beaucoup de soucis ont été à déplorer côté Cavaliers lors de leur défaite contre les Celtics au Game 1 (108-83). Celui qui a le plus préoccupé, c’est bien l’adresse famélique des hommes de Tyronn Lue derrière l’arc. Problème à corriger au plus vite.

On le sait, dans la NBA d’aujourd’hui, impossible de gagner sans une bonne adresse à 3-points, tant le jeu est axé sur cette aptitude. Il est devenu indispensable de planter de loin, que ce soit pour faire un run ou recoller au score quand le match vous échappe. Moins de place pour l’isolation, plus pour le jeu collectif qui finit avec une bombe des sept mètres. Ainsi, les 30 équipes NBA ont toutes plantés des moyennes à plus de 20 tirs lointains tentés quand seulement sept teams dépassaient cette marque il y à 10 ans. Les Rockets présentent même une moyenne insolente de 42 tirs tentés par match derrière l’arc. Alors quand une équipe se troue de cet endroit là du terrain, ça se remarque beaucoup plus qu’il y à une décennie, vous en conviendrez. C’est ce qui est arrivé à Cleveland au Game 1 des Finales de Conférence Est il y à deux jours, et ça doit vite s’arranger si l’Ohio veut continuer à vibrer. 

LeBron James à 0/5, Kevin Love à 1/4, J.R. Smith à 0/3, Kyle Korver à 1/5, Rodney Hood à 0/2 et un tout petit 4/26 collectif au total… Il n’y en avait malheureusement pas un pour rattraper l’adresse de l’autre contre les Celtics. Si l’adresse globale des Cavs n’était déjà pas top, à 36%, ils se sont faits encore plus enfoncer par leur maladresse criante de loin, à 15%, quand les C’s terminaient à un pourcentage honorable de 36%. Extrêmement gênés par la défense rapprochée et solidaire des Celtes, le King et ses disciples n’ont jamais pu mettre la machine en route, puisqu’ils vivent et meurent par leur adresse du parking, comme la plupart des franchises actuelles. Il n’y a qu’à s’attarder sur leurs chiffres de saison régulière pour savoir que la franchise de l’Ohio est un peu dépendante de cet aspect du jeu : cinquième équipe de la Ligue au nombre de tir à 3-points tentés par match, avec 32 en moyenne, et troisième au nombre de tirs de loin convertis, avec 12 par match. Quand l’engrenage est enrayé, on le grille directement, et les préjudices ne tardent pas à se montrer. Pourtant, ce ne sont pas les opportunités qui ont manquées aux hommes de Ty Lue, tant LBJ a pu être capable de trouver ses coéquipiers en position suite à une prise à deux de Boston. Mais les joueurs qui réceptionnaient le cuir n’ont pu à aucun moment convertir les opportunités données par leurs adversaires, et ne planteront finalement que 83 petits pions au final, loin de leurs standards habituels.

La ligne arrière des Cavs doit se réveiller, s’ils veulent revenir à la Quicken Loans Arena avec une victoire dans la besace. Kyle Korver, Gérard, Kevin Love et même LeBron James devront montrer qu’ils ont de la ressource, comme ils l’ont fait contre les Pacers au premier tour.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top