Draft NBA

La Lottery de la Draft 2018, ce soir à 1h30 : explications, systèmes, favoris, c’est par ici !

Draft Lottery - podcast

C’est l’heure de jouer au ping-pong !

Source image : bsndenver.com

Si les équipes encore en vie dans ces Playoffs auront d’autres chats à fouetter ce mardi, 14 équipes non-qualifiées seront en mode Game 7 de Finales NBA dans leur tête : ce soir, c’est la grande Lottery de la Draft ! Avant une cérémonie officielle de sélection des jeunes qui aura lieu le 21 juin prochain au Barclays Center, il faut déjà définir l’ordre de passage des franchises… ce qui sera justement déterminé par quelques balles de ping pong cette nuit.

On prend les mêmes, et on recommence. Pas de nouveauté pour le système de cette année même si les pourcentages ont légèrement changé, ça reste un jeu d’enfant. Pour les équipes qui ont squatté le Top 8 de leur Conférence et donc participé aux Playoffs, elles seront classées de 15 à 30 en fonction de leur bilan de saison régulière, du moins bon au meilleur. Les Rockets auront donc le choix numéro 30, les Raptors le 29 et ainsi de suite jusqu’aux Wizards qui auront donc le choix 15 car ils sont l’équipe avec le moins bon bilan à avoir prolongé leur campagne. Pour les 14 autres franchises qui ont été privées de Playoffs, le hasard peut tout changer ce soir. Tout commence dans un ordinateur qui génère 1000 combinaisons à 4 chiffres. Les Suns – en tant que pire bilan – en recevront 250, les Grizzlies 199, les Mavericks 138, les Hawks 137… Ci-dessous, un tableau récapitulant le pourcentage de chance de chacune de ces 14 équipes d’avoir le premier choix. Alors pourquoi Dallas plutôt qu’Atlanta à la troisième place, alors que les bilans sont les mêmes ? Un tie-breaker a eu lieu le 14 avril, pour justement définir l’ordre final.

Lottery

Une fois les 1000 combinaisons attribuées, 14 balles numérotées de 1 à 14 sont placées dans un tambour qui mélange le tout pendant 20 secondes avant de nous sortir une première balle. Puis, toutes les 10 secondes, trois autres autres balles sont extraites pour donner une combinaison. L’équipe détenant cette combinaison gagne le gros lot. Les balles sont replacées dans le tambour et on recommence l’opération deux fois pour déterminer qui aura les choix 2 et 3. Les onze choix suivants – de 4 à 14 – sont ensuite attribués en fonction des bilans, du moins bon au meilleur. Le moment fatidique est donc ce loto déterminant le Top 3 car tout le monde peut y entrer. Les Nuggets n’auront que 5 combinaisons mais si l’une d’elles sort, c’est la teuf dans le Colorado…

Une Lottery ne dure qu’un gros quart d’heure, et l’opération est réalisée dans une salle fermée à laquelle aucune caméra n’a accès, ce qui renforce chaque année un peu plus les théories du complot. Entre les Cavs récemment blindés de 1er choix ou les Pelicans qui obtiennent le droit de choisir Anthony Davis quelques semaines après avoir vu la NBA vendre la franchise à de nouveaux propriétaires, les histoires en coulisses sont innombrables. Mais pour ces équipes, ces quinze minutes seront certainement les plus importantes de la saison car elles permettront éventuellement de récupérer un des meilleurs rookies de la prochaine Draft. Luka, Marvin, Michael ou DeAndre comme on en a déjà bien parlé, il y a de quoi se gaver sur la cuvée 2018.

Nous allons bien évidemment vous proposer des fiches détaillées sur les futurs rookies, certains profils ont pu être déjà traités dans la rubrique « Star de demain » mais voici déjà dix noms dont la plupart devraient se retrouver dans le Top 10 le 21 juin prochain :

  • DeAndre Ayton
  • Luka Doncic
  • Marvin Bagley III
  • Michael Porter Jr.
  • Trae Young
  • Jaren Jackson Jr.
  • Mohamed Bamba
  • Collin Sexton
  • Miles Bridges
  • Wendell Carter

Il y a du beau monde et pouvoir choisir le plus haut possible peut changer le visage d’une franchise. Rendez-vous donc cette nuit à 1h30, ou à partir du minuit sur YouTube pour passer ce moment crucial en famille. La NBA ne s’arrête jamais…!

1 Comment

1 Comment

  1. François GILLE

    16 mai 2018 à 9 h 03 min at 9 h 03 min

    Le pire bilan n’est-il pas forcément dans le top 3? pourquoi les Suns avaient alors 64% d’être dans le top 3 dans le tableau?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top