Pelicans

Preview Game 4 Pelicans – Warriors : attention à la réaction des champions en titre

nba warriors

Une rencontre à vivre à partir de 21h30 sur beIN Sports !

Source image : Youtube

Les Pelicans n’ont pas dit leur dernier mot et les Warriors l’ont bien compris. Balayés lors du Game 3, les champions devront se ressaisir ce soir au Smoothie King Center. Vous n’avez aucune excuse, le rendez-vous est à 21h30.

Attention à ne pas trop jouer avec le feu du coté de Golden State. Si les guerriers d’Oakland ont assurés le spectacle à la maison, leur premier match en Louisiane n’était pas digne des champions en titre. Il faut dire que les Pels ont sans doute délivré l’une de leurs performances les plus abouties de la saison lors de ce Game 3. Pour infliger une fessée 119-100 aux gars de Steve Kerr, il faut se sortir les doigts ! Tout le monde a été bon ce soir là. A commencer par The Brow qui déployé ses grandes sur ailes sur les Warriors (33 points et 18 rebonds à son actif). Anthony Davis a parfaitement été suivi par Jrue Holiday (21 points à 57 % au tir) et le sniper espagnol, Nikolas Mirotic, qui a planté 16 points. Mais l’invité surprise de cette belle soirée de la Nouvelle Orleans est l’ancien de Golden State, Ian Clark. Décisif dans le troisième quart-temps lors du run des Pelicans, l’arrière de 27 ans a terminé avec 18 points, à 3 sur 5 du parking. Une prestation qui devra servir d’exemple aux mecs d’Alvin Gentry pour continuer à espérer dans ces demi-finales de Conférence.

# La clé du match : la concentration des Warriors

Et difficile de faire pire qu’au match précédent en ce qui concerne le sérieux des Warriors. Que ce soit en défense ou en attaque, on ne les avait pas vu comme ça depuis le début de la postseason. Appliqués de bout en bout lors des deux premières confrontations de cette série, ils avaient l’air déconnectés vendredi soir. A l’image de leur leader vocal, Draymond Green, qui semble s’être fait grignoter le cerveau par son meilleur ennemi de la série, Rajon Rondo. Celui qui a servi 21 caviars à ses coéquipiers lors du Game 3 n’a pas arrêté de chercher la plus grande bouche de Californie. Et cela semble avoir fonctionné puisque l’ailier de Golden State a perdu 7 des 12 ballons perdus de son équipe. MVP de sa team depuis le début des Playoffs, il a fait preuve d’un petit coup de mou comme l’ensemble de ses camarades. Maladroits au tir avec 38% au tir et 29% derrière l’arc, les champions en titre ne nous avaient pas habitués à ça. Ce qui est pour le moins étonnant c’est l’implication avec laquelle la bande du Chef Curry est revenue des vestiaires. Habituellement le moment où les Californiens creusent l’écart, la troisième reprise a été une boucherie. Sous une averse de 3-points venus de toute part, ils ont subi un 30-19 qui a scellé le sort du match.

Cette série contre les Pelicans s’annonce une plume plus difficile que celle contre les Spurs pour les guerriers de la baie d’Oakland. Ils sont prévenus, il faudra mettre tous les ingrédients nécessaires et ne pas sous-estimer les étranges volatiles s’ils veulent assurer leur place en Finale de la Conférence Ouest.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top