Pelicans

Preview Pelicans – Warriors : vexés, les champions veulent lancer leur saison à New Orleans

Stephen Curry

Historiquement, Stephen Curry aime bien martyriser les ficelles de Louisiane.

Source image : NBA League Pass

Ce soir au Smoothie King Center – un nom difficile à prendre au sérieux, on vous l’accorde -, les Pelicans de la Nouvelle-Orléans reçoivent les Golden State Warriors à 3h30 du matin. Deux équipes qui ont perdu leur premier match, deux équipes qui doivent donc réagir, mais surtout deux équipes aux styles de jeu radicalement opposés…

Tout d’abord, les Pelicans. Sur le papier, New Orleans possède un roster très intéressant avec sans aucun doute possible la meilleure raquette de la Ligue. Anthony Davis, meilleur poste 4 de la NBA et DeMarcus Cousins qui n’est pas loin d’être le meilleur pivot du circuit. Le petit problème, c’est que c’est quasiment tout ce qu’ils ont… Les autres joueurs de l’équipe sont assez nettement en-dessous du niveau de jeu des deux intérieurs, et ça pénalise clairement la team. Jrue Holiday et Rajon Rondo sont les seuls autres joueurs qui ont déjà évolué à un très haut niveau individuel en NBA, et malheureusement pour les Pels, le meneur capricieux ne sera pas en état de jouer ce soir : l’ancien meneur des Celtics souffre toujours d’une pubalgie. Les choix en attaque seront donc très réduits. Qui, à part Davis, Cousins et Holiday, peut marquer dix ou quinze points chez les Pelicans ? E’twaun Moore ? Martell Webster ? Dante Cunningham ? C’est peu probable. Ces joueurs n’ont jamais été d’incroyables scoreurs, et on ne les voit pas trop mettre à mal la redoutable défense des Warriors. Ça va donc être la grosse galère pour les Pels pour marquer des points : bombarder de ballons leurs deux intérieurs et espérer qu’ils soient dans un bon jour semble la meilleure stratégie à adopter. De l’autre côté du terrain, il faudra assurer en défense pour ne pas prendre le bouillon par une équipe qui vient d’en coller 131 en 48 minutes. On jettera un petit coup d’œil sur Ian Clark qui va retrouver ses partenaires de l’an passé avec qui il avait remporté le titre. Outre RR9, NO déplorera aussi les absences de Solomon Hill, Frank Jackson, Omer Asik et notre Ligérien sûr Alexis Ajinça, absent entre 4 et 6 semaines suite à une injection dans chaque genou.

Face à eux se dressent une montagne. Surpris en ouverture à la maison par les Rockets, les Warriors arrivent vénères en Louisiane. Il est très rare de voir les hommes de Steve Kerr perdre deux matchs consécutivement – la plus « longue » série de défaites depuis que le blondinet est arrivé est de trois parties perdues consécutives. Les Warriors vont jouer comme ils ont l’habitude de le faire : jouer rapide, tirer à tout va et défendre très dur. Face à une équipe qui est plus axée sur le jeu sur demi-terrain, le compteur peut vite exploser pour GS. Vu la pauvreté de NOLA sur les postes extérieurs, on imagine déjà Steph Curry, Klay Thompson ou Kevin Durant se régaler en attaque et nous envoyer des sales stats. En plus, si Nick Young flambe comme contre Houston, on ne donne franchement pas cher de la peau des Pelicans. La seule petite incertitude que l’on a du côté des Warriors concerne l’état de forme Draymond Green. Auteur d’une performance comme il en fait souvent – 9 points, 14 rebonds et 13 assists en 27 minutes mardi -, le récent défenseur de l’année souffre du genou gauche mais sera bien en tenue cette nuit. Autres petites incertitudes, Omri Casspi (cheville) et Andre Iguodala (dos) sont incertains pour cette rencontre, mais franchement, on ne fait pas vraiment de soucis pour les hommes de Steve Kerr.

Après avoir perdu leur premier match d’un point à la maison, les Warriors se déplacent en Louisiane avec le couteau entre les dents. Face à une équipe athlétique mais assez lente, on voit mal Golden State ne par repartir avec la victoire. Anthony Davis et DeMarcus Cousins feront tout pour éviter ce scénario, mais est-ce que cela sera suffisant… Match ce soir à 3h30 !

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top