Bucks

Jabari Parker voudrait un contrat max cet été : un dossier qui risque d’être tendu chez les Bucks

Jabari Parker
Source image : YouTube

Jabari Parker, qui n’a pas encore joué une seule minute cette saison, aurait refusé un contrat que lui auraient proposé les Bucks. Pourquoi ? Probablement pour essayer d’obtenir le max cet été, selon Zach Lowe d’ESPN

Oui, on parle bien d’un joueur qui n’a pas joué une seule minute en NBA cette saison. Enfin, son retour est prévu ce soir contre les Knicks, comme on vous l’évoquait récemment. L’ancien numéro 2 de la Draft 2014 devrait effectuer ses 15 premières minutes de jeu, retour en douceur donc pour celui qui a connu une rupture du ligament antérieur du genou gauche en février dernier. Deuxième du genre. Mais alors qu’on pouvait être amené à penser, après une saison blanche, que Jabari ne prendrait pas de risque et accepterait amiablement une offre des Bucks, il n’en est rien. Qu’on soit clair, on ne parle pas d’un salaire tel ce qu’il touche actuellement : 6,7 millions cette saison, 8,8 millions la saison prochaine. Non, Milwaukee lui aurait proposé de prolonger pour 54 millions de dollars sur 3 ans, soit 18 millions l’année, plus du double de ce qu’il a en ce moment. Mais les pourparlers n’auraient menés à rien, alors que c’est sa deuxième rupture du ligament croisé de sa carrière.

Apparemment, Jabari compterait demander le max cet été. Pourquoi ? Parce que, au-delà du fait qu’il se sente capable de jouer au plus haut niveau, JP sait ce qu’il vaut et pour lui, c’est un « joueur max » qui mérite plus que ce que la franchise des Bucks lui propose. Quitte à partir, il aura des prétendants à la free agency s’il se sent bien et qu’il joue bien, étant prévu qu’il soit restricted free agent. C’est ce qu’a déclaré Zach Lowe sur ESPN :

« Parker se conçoit comme une star – un joueur max. Les pourparlers de prolongation de contrat entre Parker et Bucks ont longuement duré en octobre, mais n’ont pas abouti et Parker sera un agent-libre restreint cet été. Les Bucks étaient prêts, au cours des discussions d’octobre, à offrir un contrat de 54 millions de dollars sur trois ans, selon des sources proches du dossier. Les deux parties ont également discuté d’autres offres – plus courtes, ainsi que des accords sur quatre ans – mais cela n’a jamais mené à une offre écrite. Pourtant, la limite supérieure du salaire annuel de Milwaukee – environ 18 millions de dollars par saison – était claire, selon plusieurs sources. « 

Et cette fin est importante. Avec les joueurs actuels, le plafond de Milwaukee était bloqué à 18 millions par saison pour Jabari dans le futur. La franchise du Wisconsin ne pouvait pas proposer plus, connaissant les deals déjà en place. Alors, s’il y a une chose qui est claire, c’est que si Duke Skywalker veut un plus gros salaire et rester à Milwaukee, la franchise va devoir trancher. Il serait possible de payer Antetokounmpo, Middleton, Bledsoe et Parker en même temps. Mais, l’avenir des autres joueurs qui composent ce roster serait donc incertain. On ne conteste pas le choix de la franchise de vouloir signer Parker à tout prix, ses stats qu’il posait étaient très bonnes quand il était sur deux jambes. En 2016-2017, tu tapes du 20,1 points, 6,2 rebonds, 2,8 assists à 49% au tir et tout ça à 21 ans, t’as de quoi faire bader pas mal de forwards dans la ligue. Mais une nouvelle fois, il n’y a aucune certitude à engager un gars comme Parker, alors qu’il ressort d’une énième blessure grave. Mettre un max sur de l’incertitude, c’est plutôt tendu comme pari.

Il faudra donc suivre Jabari Parker, que ce soit ce soir ou dans les deux mois à venir. Son évolution, que ce soit de sa blessure et à travers son jeu, ou en dehors du terrain et avec l’entente globale dans l’équipe. Des réponses commenceront à naître prochainement quand à l’avenir de l’ancien Dukie. 

Source : Zach Lowe – ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top