Los Angeles Clippers

Si Blake Griffin est désormais un membre des Pistons, c’est bien le maillot du Thunder qu’il aurait pu porter

Blake Griffin

T’as la possibilité de jouer avec Westbrook et tu te retrouves avec Reggie Jackson, merci Jerry West

Source image : Pickandpopovich

Si le blockbuster trade de ce début de semaine a vu Blake Griffin débarquer à Detroit, la franchise de Motor City n’était visiblement pas la première avec laquelle les Clippers avaient envisagé un trade. 

La nouvelle est tombée lundi soir. Après plus de sept ans passé chez les Clippers, et surtout après avoir signé un énorme contrat de 171 millions de dollars sur cinq ans, Blake s’est vu demander de faire ses valises direction Detroit, alors que Tobias Harris, Avery Bradley, Boban Marjanovic, un pick de premier tour ainsi qu’un pick de second tour faisaient le chemin inverse. Depuis, nombreux sont les observateurs à attendre avec impatience les cartons de Griffin à l’Est. Son futur duo avec Drummond va  probablement offrir aux Pistons la meilleure raquette de la Ligue depuis la blessure de DeMarcus Cousins. Et si cette paire d’intérieures attise la curiosité de beaucoup comme hier soir, elle aurait très bien pu ne jamais voir le jour puisque ce n’est pas avec Détroit que les Clippers voulaient faire affaire en premier lieu. Selon ESPN, la franchise de Los Angeles a notamment contacté les Wolves, pour leur proposer Blake Griffin en échange de leur pivot Karl Anthony Towns. Un deal déjà mentionné par le passé, mais qui n’avait pas donné suite. Si on ne voit pas pourquoi Minnesota aurait accepté, cet essai montre que les Clippers ont sondé toutes les possibilités présentes sur le marché avant de finalement serrer la main de Stan Van Gundy.  Selon Royce Young d’ESPN, les Clippers auraient même contacté le Thunder :

« Ils ont passé des appels à Oklahoma City pour Paul George. Je suis quasiment certain qu’ils ont également passé des coups de fil pour des joueurs de Minnesota. Ils ont donc essayé d’avoir des gros noms. Ça n’a juste pas marché.»

Attention, ça ne veut pas dire que les Clippers ont offert Griffin contre Paul George, car ça ne marchait pas notamment au niveau du salaire. Des arrangements auraient pu être trouvés pour contourner ce problème mais les discussions ne sont pas allées plus loin. C’est intéressant car le Thunder aurait pu être tenté par la sécurité qu’offrait le contrat de Blake Griffin. En effet, même si Paul George est plus jeune et correspond parfaitement au jeu d’OKC, il ne faut pas oublier qu’il sera agent libre non-restreint l’été prochain, et son intérêt pour la cité des anges n’est plus à prouver. Sam Presti prend donc le risque de conserver Paul George jusqu’à la fin de la saison, mais avec la possibilité de le voir partir sans aucune contrepartie, peut-être du côté de Los Angeles justement. C’est clairement un pari osé venant du management du Thunder, mais aussi un geste fort, dont il pourrait sortir grand gagnant si Paul George décidait finalement de continuer à jouer avec Russel Westbrook.

Si la raquette Griffin-Drummond s’apprête à faire des ravages à l’Est, c’est un tout autre scénario qui aurait pu voir le jour, avec un Paul George débarquant à Los Angeles plus tôt que prévu. Ce n’est que partie remise certains diront, pas sur que Sam Prestie soit de cet avis.

source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top