Pacers

Preview Pacers – Pistons : un match qui pourrait coûter cher en avril dans la course aux Playoffs

Pacers

C’est l’heure de l’acte III entre les deux bonnes surprises de ce début de saison à l’Est.

Source image : NBA League Pass

A prime abord, ce match n’est peut-être pas le plus attirant de la nuit. Parmi les dix autres rencontres qui vous seront proposées, d’autres vous paraîtront sans doute plus intéressantes. Cependant, lorsque nous arriverons en avril et que les Pistons seront une victoire derrière les Pacers, huitièmes à l’Est, on se rappellera que cette rencontre aura été déterminante. Début des hostilités à 1 heure du matin.

Les Pacers font un très bon début de saison. Aujourd’hui ils sont sixièmes avec un bilan de 16-12. Le départ de Paul George pouvait être très préjudiciable, mais pour le moment ça ne se remarque pas tant. Le fait qu’Indiana soit en bonne position est une belle surprise avec le départ de son franchise player cet été. Malgré ce manque, Indiana, possède la septième attaque avec 108,5 points par match grâce à un Victor Oladipo candidat au MIP. Avant la défaites contre OKC, qui voyait PG revenir à Indianapolis, les hommes de Nate McMillan restaient sur quatre victoires de suite. Des matchs solides, des performances clutch. Il est important de voir comment la situation pourra évoluer tout le long de la saison, mais quand on regarde le mois de décembre, on peut être serein. Afin d’être prêt pour 2018, récupérer un nombre sympathique de victoires pendant encore deux semaines serait bien vu avant d’aborder un deuxième tiers de saison plus compliqué.

En face, Detroit a été détrôné depuis plusieurs semaines. Avant la victoire à Atlanta, les Pistons avaient enchaîné sept défaites d’affilée. Lors de ces derniers matchs, ils n’ont scoré en moyenne que 94,3 points par matchs et n’ont dépassé la barre des 100 qu’à deux reprises. Comme quoi, l’attaque des Pistons est en plein doute alors que la défense n’arrive plus à compenser. Andre Drummond se contente de choper 15 rebonds, Tobias Harris est loin de son niveau de novembre ou d’octobre, Reggie Jackson est aussi irrégulier que l’ensemble des joueurs du Thunder. Aujourd’hui, c’est Ish Smith qui tente de dynamiser une attaque bien pauvre avec une faible réussite au tir. Par exemple, contre les Nuggets, Tobias Harris n’a mis que deux points sur lancers-francs alors qu’il a tiré 7 fois en 30 minutes. La situation est critique pour Motor City et Stan Van Gundy a haussé le ton dans les médias cette semaine.

Il faudra donc que les cadres de Detroit soient au rendez-vous, mais on attendra aussi les joueurs en sortie de banc comme Langston Galloway et Luke Kennard. Ils ont clairement la capacité de scorer, sauf que l’on attend plus que 12 points cumulés en 15 minutes. Si le cinq majeur n’arrive pas à marquer, la solution viendra du banc de Motor City très clairement. En outre, il faudra plus de sérieux défensif, pour ça Avery Bradley sera en première ligne. Stan Van Gundy lui dira clairement qu’il devra se placer dans le short de Victor Oladipo. Celui-ci sera l’élément central de l’attaque des Pacers même si avoir un pitbull comme Bradley dans les sous-vêtements n’est pas aussi agréable que la peluche Bogdanovic. Justement, Bojan sera important en sortie de banc, on connait sa capacité à scorer de loin en très peu de temps. Ce sera intéressant, surtout si Nate McMillan commence à piocher pour trouver des solutions en attaque. Mais finalement, le joueur le plus important d’Indiana ce soir sera Myles Turner. Il sera opposé à l’un des meilleurs pivots de la ligue et il est clair que s’il pose des problèmes à Dede Drummond, cela deviendra très compliqué pour Detroit. Ce sont des profils différents, mais on peut se dire que celui qui prendra le contrôle de la raquette aidera grandement son équipe à s’imposer.

Espérons avoir redoré le blason d’une rencontre qui aurait pu passer inaperçue dans le flot des matchs de la journée. On mettrait bien une pièce sur le fait que les rencontres entre Pistons et Pacers seront déterminantes dans la course au Playoffs. Histoire d’accrocher un spot convoité, peut-être que ce match aura plus d’impact que les points TTFL d’Oladipo demain matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top