Conseils des experts

TrashTalk Fantasy League : sélectionner Gordon Hayward contre le Jazz ne le fera pas revenir plus vite

gordon hayward

Mais ça vous vaudra une belle bulle en #TTFL !

Source image : Youtube

Ceux qui connaissent le monstre le savent et ceux qui sont novices vont l’apprendre, faire le bon choix chaque soir en TrashTalk Fantasy League est une mission proche des limites de l’impossible. Pour vous aider, ou au moins essayer, nous vous proposons quotidiennement quelques conseils par rapport aux matchs de la nuit et ce durant toute la saison. On enchaîne donc avec cette nouvelle soirée et onze matchs au programme. A vos decks, let’s go.

# Les Premiums du jour
Vous savez, ce sont ces gars qui descendent NORMALEMENT rarement en dessous des 30 points même les soirs où ils se trouent un peu. Ces mecs qui peuvent NORMALEMENT vous rapporter 50 points ou plus pour peu qu’ils s’énervent un minimum.

Victor Oladipo (contre les Pistons) : on va mettre sa cagade contre le Thunder sur le compte d’une erreur de parcours. S’il continue comme ça, Vicky va tout droit au All-Star Game. Ça passera par un 32-6-6 face aux voisins de Division.

Damian Lillard et C.J. McCollum (à Orlando) : bonnet blanc et blanc bonnet. En l’absence de Jusuf Nurkic, c’est minimum 50 points de moyenne à eux-deux. Contre la défense du Magic, on peut carrément en espérer 70 !

Russell Westbrook (à Philadelphie) : le Brodie a un vieux compte à régler avec un fan courtside au Wells Fargo Center.

Joel Embiid (contre le Thunder) : il a eu trois jours de repos pour se remettre de la prolongation à Minny, ce soir il est capable de faire le haka à Steven Adams pour tenter de l’impressionner.

DeAndre Jordan (à Washington) : ça fait presque mal au cœur de le dire, mais c’est un peu lui le patron tant que Blake Griffin ne sera pas revenu.

Bradley Beal (contre les Clippers) : Johnny peut s’occuper des passes, Brad gère le scoring.

Kyrie Irving (contre le Jazz) : Uncle Drew s’occupe de la paella. Riz, moules, crevettes et même chorizo, Ricky va être servi.

DeMar DeRozan (contre les Nets) : 36 points à 12/14 au tir et 12/13 aux lancers-francs, s’il rajoute quelques passes c’est banco.

Giannis Antetokounmpo (contre les Bulls) : qu’elle est loin cette époque de la mise en échec sur Mike Dunleavy Jr.

Anthony Cousins (à Denver) : l’ailier-pivot seront une fois de plus au rendez-vous, ils devrait envoyer à peu près 70 points, 25 rebonds et quelques goodies à lui-deux.

James Harden : tout le monde sera concentré sur Kawhi ce soir, le Barbu pourrait bien mettre tout le monde d’accord.

Les bons spots du jour

Il s’agit ici des joueurs se retrouvant NORMALEMENT dans des situations favorables à un beau score en TTFL. Un adversaire direct trop faible pour eux ou une revanche à prendre par exemple.

Dwight Howard (contre le Heat) : Hassan Blanc-Côté absent, on serait presque tenté de rehausser Superman d’un cran aujourd’hui. Il a décidé de prendre Charlotte sur ses larges épaules depuis quelques jours.

Myles Turner et Thaddeus Young (contre les Pistons) : ça marche bien pour les Pacers en ce moment, ils vont vouloir fêter la bonne nouvelle avec une victoire.

Steven Adams (à Philadelphie) : il n’y a qu’une seule valeur sûre à OKC cette saison pour les joueurs de TTFL, c’est lui.

Ben Simmons, Dario Saric et J.J. Redick (contre le Thunder) : si Melo et PG sont des tentations, ils sont au moins des bons spots. Bienvenue en 2017 !

Nikola Vucevic (contre les Blazers) : il sera l’arme offensive numéro 1 du Magic même si Aaron Gordon devrait être là. A priori pas de Nurkic en face. Le spot a une bonne gueule.

Lou Williams (à Washington) : Austin Rivers et Danilo Gallinari absent, ça veut dire au moins 30 tickets shoot pour bibi. Burp.

John Wall et Otto Porter (contre les Clippers) : le premier revient tranquillement aux affaires, le second manque encore de régularité.

Donovan Mitchell, Rudy Gobert et Rodney Hood (à Boston) : paye ton match à 88-83. Si Utah arrive jusqu’à ces chiffres, ce sera grâce à ces trois là.

Jonas Valanciunas, Kyle Lowry et Serge Ibaka (contre les Nets) : ils sont encore plus irréguliers que les jours de beau temps à Toronto.

Khris Middleton et Eric Bledsoe (contre Chicago) : les deux s’entendent à merveille, il faudra bien ça pour arrêter la terrible machine chicagoanne.

Nikola Mirotic (à Milwaukee) : comme quoi c’est beaucoup plus facile le basket, sans pansements et avec toutes ses dents.

Marc Gasol (contre Atlanta) : il faudra faire attention aux grands bras de John Collins, on annonce donc un 5/7… du parking.

Jrue Holiday (à Denver) : c’est qu’on va bientôt parler de Big Three à ce rythme-là…

LaMarcus Aldridge (à Houston) : un beau duel en perspective mais de belles chances pour qu’il nous offre son 23/9 habituel.

Chris Paul (contre San Antonio) : il laissera probablement les spotlights à Ramesse, mais ça ne l’empêchera pas de lâcher ses dix caviars et sa vingtaine de points.

# Les tentations du jour
Le talent est NORMALEMENT là, le potentiel également et quelques éléments nous laissent envisager un bon score. Attention, qui dit tentation peut aussi bien vouloir dire satisfaction que déception…

Goran Dragic, James Johnson et Josh Richardson (à Charlotte) : on va plutôt attendre le mois de janvier pour que le Heat se mette en route.

Michael Kidd-Gilchrist et Kemba Walker (contre le Heat) : on redescend le Texas Ranger d’un cran pour son irrégularité. Peut-être que ça va lui permettre de se réveiller.

Tobias Harris, Andre Drummond, Avery Bradley et Reggie Jackson (à Indianapolis) : back-to-back tendu pour les Pistons alors que l’adresse a clairement fuit le Michigan depuis deux semaines. On espère que le coup de gueule de SVG aura été efficace.

Al-Farouq Aminu et Evan Turner (à Orlando) : on vous a parlé de la défense du Magic ?

Jonathon Simmons (contre les Blazers) : apparaîtrait dans la catégorie du dessus s’il avait un deuxième A dans son prénom, comme tout le monde.

Carmelo Anthony et Paul George (à Philadelphie) : des chances de monter à 70 mais plus de probabilités pour faire 15. Fans du Thunder, on vous soutient.

Jaylen Brown, Al Horford et Jayson Tatum (contre le Jazz) : le problème avec les Celtics, c’est qu’on sait jamais d’où la picouse va arriver.

Rondae Hollis-Jefferson (à Toronto) : le début de quelque chose de grand pour RHJ.

Kris Dunn, Robin Lopez et Bobby Portis (à Milwaukee) : parce que les Bulls sont la meilleure équipe de la Ligue cette semaine.

Malcolm Brogdon (contre Chicago) : parce que les Bulls peuvent redevenir à touut moment la pire équipe de la Ligue.

John Collins et Dennis Schroder (à Memphis) : c’est beau c’est Bosch.

JaMychal Green (contre Atlanta) : mine de rien,  Jean-Michel est très constant depuis son retour. Et prendre un Jean-Michel en TTFL, ça n’a juste pas de prix.

Wilson Chandler, Gary Harris et Jamal Murray (contre New Orleans) : ça peut vite tourner au concours de snipers cette affaire.

Et’waun Moore et Rajon Rondo (à Denver) : ça peut vite tourner au concours de snipers cette affaire, des snipers caviardisés par Rajon bien sûr.

Kawhi Leonard (à Houston) : attention au troll Popovch, mais Kawhi devrait quand même voir son temps de jeu doublé ce soir. Peut-être encore un peu tôt, mais vous faîtes ce que vous vous voulez.

Eric Gordon, Clint Capela, Trevor Ariza, Ryan Anderson et tous le Toyota Center (contre les Spurs) : alerte, ça va tomber de partout.

# Les bad beats du jour
Comme leur nom l’indique, il faut NORMALEMENT les éviter soit parce qu’ils ne sont pas faits pour exploser les compteurs de TTFL, soit parce que les circonstances actuelles (blessure, suspension, méforme) nous laissent penser que ce n’est pas le moment de les choisir.

Hassan Whiteside, Justise Winslow et Tyler Johnson : on est d’accord, ça ne laisse plus grand monde à Miami.

Cody Zeller : il va falloir faire confiance à Frank The Tank.

Jusuf Nurkic : même si les Blazers ont gagné à Miami, le Bosnien commence à manquer.

Terrence Ross, Evan Fournier, Aaron Gordon, Arron Afflalo et Jonathan Isaac : il reste qui en fait ? Même si Gordon est annoncé dans le cinq majeur.

Andre Roberson : ça fera moins de boulot pour nettoyer la salle après le match.

Robert Covington : petite alerte au dos, à surveiller.

Blake Griffin, Patrick Beverley, Danilo Gallinari et Austin Rivers : on pourrait presque croire à une blague mais en fait non.

Marcus et Markieff Morris : les jumeaux se sont planifiés des vacances en scred.

Gordon Hayward : il remarche sans botte de protection mais ça va être un peu juste pour affronter son ancienne équipe.

Lauri Markkanen : occupé à emballer des cadeaux en Laponie.

Mike Conley et Tyreke Evans : c’est le moment de foncer sur Chandler Parsons.

Will Barton, Nikola Jokic et Paul Millsap : le second sera peut-être de retour mais devrait être économisé.

C’est tout pour cette nouvelle soirée, et c’est déjà pas mal. On se donne rendez-vous demain matin pour faire les comptes mais attention, on prévient les petits nouveaux, un réveil TTFL n’a rien d’un matin habituel. Alors faîtes le bon choix, faudrait pas vous mettre de mauvaise humeur de bon matin.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top