Celtics

Preview Game 2 Celtics – Cavaliers : déjà une odeur de cramé pour Isaiah et ses copains ?

Cavs Celtics LeBron Isaiah

Who is your daddy ?

source image : SBNation

Ce soir, à 2h30 heure française, rendez vous pour le Game 2 de la finale de conférence Est entre Boston et Cleveland ! Les Celtics se sont faits gifler au premier match et doivent revenir plus énervés que jamais…

LeBron James a avoué ne pas se sentir si bien que ça après 9 jours de repos, alors que le bonhomme a quand même claqué 38 points, 9 rebonds et 7 assists le tout à 58% au tir… Autrement dit, les Celtics ont des raisons d’avoir peur. Cleveland a tout de suite imposé son rythme dans le premier quart temps en prenant une quinzaine de points d’avance. Le squad de Beantown a souvent eu du mal dans ces Playoffs à s’imposer dans les débuts de matchs et ça s’est encore vérifié il y a deux jours. Le problème ? On ne rattrape pas les Cavaliers quand ils sont en tête, c’est la grande différence avec les Wizards ou les Bulls, le King étant déjà à 15 points après 12 minutes dans le match. Ensuite, c’est le jeu habituel des gars de l’Ohio qui s’est mis en place, LBJ a la baguette qui alterne entre scoring et distribution. Son deuxième lieutenant, Kevin Love a profité des match-ups avantageux pour planter 32 points accompagnés de 12 rebonds, Kyrie a fait un match discret et on s’attend à un petit réveil ce soir. Mais on souligne l’énorme taf de Tristan Thompson dans la peinture qui a littéralement dégoûté tous les intérieurs de Boston. C’est un aspect décisif dans cette série et niveau agressivité on ne voit pas vraiment qui, du côté celte, va pouvoir bouger le canadien. Le cinq majeur des Cavs a fait le café et ils n’ont même pas eu besoin de leur banc. Pour ce soir il faut continuer dans le même esprit : attaquer les verts d’entrée pour se constituer une avance confortable et la garder jusqu’à la fin du match. Isaiah Thomas a été correctement maîtrisé et quand il ne peut pas suffisamment scorer, Boston ne peut pas tenir le rythme offensif des Cavs. En gros, il faut refaire tout pareil.

Clé du match : être plus agressif dès l’entame du match pour la franchise verte !

Pour les Celtics, on ravale sa fierté, on sort ses baloches et on va jouer physique. Isaiah et ses copains sont arrivés trop tendres comme souvent dans ces Playoffs et ont senti la différence de niveau rapidement entre les champions en titre et Washington. Même s’il a distribué 10 assists, le lutin n’a mis que 17 points à 36% au tir, impossible d’espérer quelque chose avec ça. Comme il l’a dit dans sa dernière conférence de presse, il faut arriver et être agressif directement, pas se laisser marcher dessus dès le premier quart temps et encore moins à domicile. Le match de ce soir est déjà un must-win pour eux si ils ne veulent pas entrevoir le balai que traîne LeBron. On attend de voir les ajustements de Brad Stevens ce soir. Il faut peut être jouer plus small ball car Amir Johnson s’est fait exposer dès l’entame du match, pourquoi pas intégrer Marcus Smart ou même le rookie Jaylen Brown (c’est le projet a priori) ? La deuxième mi-temps des Celtics était bien meilleure que la première et envoyer Jaylen au charbon sur LeBron pour tenter d’au moins le freiner un minimum peut sembler être une solution envisageable. Le pauvre petit… Néanmoins, c’est aux deux leaders Al et Isaiah de montrer la voie ce soir car Avery Bradley et Jae Crowder ne vont pas pouvoir scorer et défendre sur les numéros 2 et 23 d’en face à chaque match.

Agressivité ! Voici le mot d’ordre pour les Celtics qui doivent rentrer dans le lard des Cavs ce soir pour espérer tenir le regard tout au long du match. Une défaite ce soir et c’est un barbecue de lutins qui sera organisée à Cleveland dans les prochains jours, courage les verts.  


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top