La Salve de TrashTalk

La salve de TrashTalk #5 : on y est, les Warriors et les Cavs sont en tête de leur conf’

Usain Bolt, salve

RIP les 28 autres franchises et rendez-vous en juin.

Source : malicom.net

C’est l’un des nouveaux bébés de TrashTalk cette saison. Un retour chaque samedi sur tout ce qu’il s’est passé ou presque Kevin durant la semaine écoulée, le tout à une vitesse calculée aux alentours de Usain Bolt x John Wall mais puissance douze. Sérieux ou décalé, cette rubrique ravira on l’espère ceux qui n’ont pas forcément le temps ni la force de mettre le réveil chaque nuit. Pas d’image, rien que des mots lancés à grande vitesse et à la louche histoire de rattraper le temps perdu ou bien de revivre en speed les gros dossiers des derniers jours. Allez, on prend notre notre respiration et c’est parti pour le cinquième épisode. Action.

Allez, café.

Cinquième semaine de compétition, la note de café plafonne autour des 3oo euros mais rassurez-vous on n’a pas prévu de faire de pause. On attaque donc la première de nos sept nuits blanches avec un nouveau monster game d’Anthony Davis, des Sixers qui commencent à ne plus faire rire personne, un Al Horford enfin de retour et bien comme il faut, des Grizzlies qui installent des barbelés un peu partout dans le pays, un Josh Smith qui fait saigner nos yeux en Chine et des Clippers clutchs au quatrième quart-temps d’un match. Bah voyons. Et pourquoi ne pas laisser les Knicks sortir un gros match un dimanche soir pendant qu’on y est ? Toute notre culture basket en prend un coup en deux jours, et pire encore lorsque l’on tombera sur un DeMarcus Cousins qui donne la victoire à son équipe grâce à un effort défensif et surtout à un gros bug des refs. On est alors à deux doigts de déclarer forfait et d’aller dormir un peu, mais c’est bien la passion qui nous tient éveillé, comme toujours. Et il vaut mieux être bien éveillé d’ailleurs et cela dès le début de semaine, pour voir Jimmy Butler et Anthony Davis rafler les trophées de joueurs de la semaine, les Pacers prendre la plus grosse rouste de leur histoire à domicile face aux Monstars de GS, les Sixers enchaîner une quatrième win de suite à la mez’, Bradley Beal marquer 42 points (pas de suture hein, des vrais points de basket), Andre Drummond candidater chez Bricorama, Giannis Antetokounmpo se rapprocher une nouvelle fois du five by five et en triple-double s’il vous plait… et les Clippers continuer d’être la meilleure équipe de la Ligue. Et beh… La course continue, et Jean-Michel Panzani… se trompe de jour puisque les Pels dégomment Atlanta dans leur fief, que les Nuggets réussissent à gagner un match serré et surtout puisque Nick Young assassine le Thunder au buzzer après un marché digne du Guiness Book. Juste assez de rire pour nous emmener vers une soirée magique mercredi. Kevin Love qui claque 34 points en un quart-temps, Dwight qui pose un 20/20, le retour de Dirk, Anthony Davis qui biffle un gros chat et surtout les Warriors qui n’arrivent décidément pas à jouer ensemble… parfait pour nous emmener vers une JOURNÉE DE REPOS, cette expression qui tombe deux à trois fois par an mais qui nous permet d’aller recharger le stock. Le stock de café bien sûr. Et il fallait bien ça car pas moins de… quinze matchs (!) avaient lieu en cette dernière nuit pré-salve, une rareté à nous filer des nœuds dans les yeux et des haut-le-cœur toute la nuit. La star de la night ? Russell Westbrook, 19 pions dans le money time et une ligne de stats finale qu’on préfère ne pas citer pour ne heurter personne. Sinon Bradley Bile s’est mis la France à dos, Kevin est toujours aussi Love, les Clippers ont fini par perdre et Melo est un monstre à deux têtes. Ah oui, ça y’est, Warriors et Cavs sont tous deux en tête de leur Conference. On se retrouve en juin ?

Allez, café.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top