La Salve de TrashTalk

La salve de TrashTalk #6 : en lisant ce papier, Russell Westbrook a refait un triple-double

C’est l’un des nouveaux bébés de TrashTalk cette saison. Un retour chaque samedi sur tout ce qu’il s’est passé ou presque Kevin durant la semaine écoulée, le tout à une vitesse calculée aux alentours de Usain Bolt x John Wall mais puissance douze. Sérieuse ou décalée, cette rubrique ravira on l’espère ceux qui n’ont pas forcément le temps ni la force de mettre le réveil chaque nuit. Pas d’image, rien que des mots lancés à grande vitesse et à la louche histoire de rattraper le temps perdu ou bien de revivre en speed les gros dossiers des derniers jours. Allez, on prend notre notre respiration et c’est parti pour le sixième épisode. Action.

Allez, café.

Sixième semaine, déjà, et une bonne nouvelle pour commencer. Ian Mahinmi est de retour pour botter des culs dans la capitale. Ça nous rappelle d’ailleurs l’histoire d’un mec à la peau orange mais on ne s’attardera pas plus sur le sujet. Russell Westbrook enchaîne pour sa part avec un septième triple-double alors que les Warriors passent à onze de suite face aux Wolves. Mahinmi meilleur pivot de la Ligue, RW en triple-double et les Warriors en mode izy, la NBA retrouve peu à peu sa normalité et c’est tant mieux. Dimanche bonheur, c’est donc avec un Nuggets-Suns que Bein nous enjaille en cette fin de week-end. Un peu comme si l’affiche du dimanche en Ligue 1 était Lorient-Nancy, ça sent la bouse mais au moins on aura rigolé. Kyrie Irving, lui, n’aura pas rigolé du tout face aux Sixers. DeMarcus non plus, James Harden non plus, Anthony Davis non plus. Les Hawks ne se marrent pas non plus des masses (5 défaites en 6 matchs), les Nets encore moins (7 de suite) et les Clippers commencent aussi à faire la gueule (2 défaites consécutives), tout comme les quelques fans qui arrivent encore à supporter le Magic. Bref, tout le monde ou presque fait la gueule, mais c’est normal car nous sommes lundi. Et si le lundi c’est raviolis pour les Le Quesnoy, c’est plutôt triple-double pour Russell Westbrook. Comme tous les autres soirs de la semaines en fait, du coup on commence à parler de record. Parce que les conclusions hâtives c’est pour les autres, parce que le bonhomme est déjà dans la légende. Le Jazz enchaîne, les Hawks aussi mais c’est plus problématique mais ça y est, qu’on se rassure, la semaine est bien lancée. Si bien lancée qu’on va commencer sérieusement à officialiser les #MardiCanelloni, car quand dans la même soirée les Pistons en collent 23 à Charlotte sans Drummond, les Nets tapent les Clippers en double-OT grâce à 38 points de Sean Kilpatrick, Giannis dégomme LeBron les Bucks dézinguent les Cavs et Orlando tape les Spurs dans le Texas, on est quand même en droit de se demander dans quel genre de monde on vit… Dans un monde en tout cas où Russell Westbrook tape un quatrième triple-double de suite, dans un monde où Melo continue d’envoyer des gros daggers, dans un monde où Karl-Anthony Towns défie toutes les lois statistiques, où Kings et Sixers mettent une belle carotte à la TTFL, où les Cavs s’écroulent face aux Clippers et où Warriors et Rockets causent le licenciement d’une partie d’entre vous pour cause de retard non-excusé. On termine comme souvent la semaine en beauté avec un game winner de Kawhi Leonard, alors que les Rockets courent encore, que les Cavs perdent encore, que Detroit monte en régime, que les Hawks baissent en régime et que Boris n’en fait toujours pas.

Allez, café.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top