Cavaliers

Tristan Thompson de retour aux Cavs ce soir : sur le banc, mais où ça sur le banc, au bout de banc ?

Tristan Thompson
Source image : YouTube

Absent depuis le 1er novembre dernier, Tristan Thompson fera son grand retour ce soir dans le groupe des Cavs. Un comeback qui peut s’avérer utile et payant, mais comment l’utiliser de manière positive ?

La question, même si les joueurs sont très différents, était déjà posée concernant un certain Derrick Rose. Sachant que Cleveland tourne à plein-régime depuis quelques semaines et enfile les victoires comme LeBron les défenseurs sur un collier, comment conserver la bonne dynamique de groupe tout en réinsérant un joueur capable de gratter un bon paquet de minutes ? On aime Tristan, son taf, son abnégation, sa capacité à mettre l’équipe en avant, sauf quand il s’agit de ses conquêtes amoureuses. Il s’est toujours ajusté, et Thompson l’a encore une fois montré en annonçant tout de suite la couleur : ce n’est pas lui qui va tout foutre en l’air, car il est prêt à faire un paquet de sacrifices pour que tout se passe bien. Wade et compagnie ont remporté 14 de leurs 15 derniers matchs, ce qui rend difficile tout type d’intégration dans un effectif parfaitement en rythme. Le cinq majeur est bien dans ses pompes, le banc est royal depuis un gros mois, quelles sont les voies potentielles qui permettraient à Double-T de contribuer au succès des siens ? La question se pose, car même si on adore la clique actuellement mise en avant par Tyronn Lue, la saison est longue et toute aide est bienvenue dans ce type de marathon. En tout cas, les faits sont les suivants, l’entraîneur des Cavs a bien confirmé que Tristan ferait son retour ce soir lors de la réception des Hawks à Cleveland, que le pivot ne serait pas titulaire, et qu’il y aura du monde pour l’observer au balcon. Alors, le Canadien, il réagit comment à tout ça ?

“Je m’en fous, si je ne joue pas ça me va, tant qu’on gagne je continuerai à soutenir mes coéquipiers. Que je joue deux, trois ou vingt minutes, cela ne me dérange pas. Tant qu’on gagne.”

On peut dire ce qu’on veut sur lui, mais y’a pas à chier, le Thompson regarde bien plus l’avant de son maillot plutôt que l’arrière. Après, est-ce qu’il regarde bien plus l’arrière de sa compagne que l’avant, ça c’est un autre sujet. Mais il est clair que le dossier Tristan pourrait vite devenir épineux. Chez les titulaires ? Impossible de changer quoi que ce soit, Lue a affirmé que le combo Love-LeBron fonctionnait à merveille et aucun des deux hommes ne souhaite changer cette disposition intérieure. Chez les remplaçants ? Channing Frye a vraiment développé de bons réflexes avec Korver et Wade dans la clique des anciens qui boostent, ce qui complique la tâche de TT. Car on en arrive à un point, si on suit cette logique, où un joueur payé 18 millions l’année joue derrière Love et Frye, donc obtient les miettes de fin de rencontre ou en cas de problèmes de fautes. Pourquoi pas, après tout, si Thompson tient sa parole et veut mettre avant toute chose ses Cavs en priorité plutôt que sa personne, alors il s’ajustera sans pépin. Mais si ça commence à grogner et que des petites défaites s’enchaînent, quid d’un toc-toc à la porte de Koby Altman…? Trop tôt pour l’affirmer, mais jamais trop tard pour oser l’avancer.

Bonne nouvelle pour les Cavs, Tristan Thompson est de retour. Maintenant, quel rôle lui donner ? Peut-il passer devant Frye dans la rotation ? Et quid de son avenir d’une manière générale à Cleveland ? Good news qui pourraient se transformer en dark news

Source : Cleveland.com


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top