Sixers

Joel Embiid va encore se faire des copains : « Je suis le meilleur défenseur de la Ligue »

Joel Embiid

Des contestations ?

Source image : NBA League Pass

Il n’a que 46 matchs NBA dans les jambes mais c’est comme s’il avait toujours été là. Jamais le dernier pour amuser la galerie, Joel Embiid assume tout ce qu’il dit sur le terrain avec des statistiques impressionnantes. Des chiffres qui lui permettent d’affirmer aujourd’hui qu’il est le meilleur défenseur du circuit.

Certains trouveront sûrement qu’il en fait trop, notamment dans les médias ou sur les réseaux sociaux qu’il maîtrise à merveille. Mais tant que les mots seront soutenus par de telles statistiques, les haters auront du mal à trouver des arguments. C’est vrai qu’il peut être énervant le Jojo, à force de montrer autant de facilité même après deux ans sans jouer, même après n’avoir commencé le basket qu’à 17 piges. Il faut s’y faire, le natif de Yaoundé a ça dans le sang et il domine déjà les parquets aux quatre coins du pays. Avec 22,7 points et 11 rebonds, il fait partie d’un club privé de cinq joueurs à culminer à plus de 20-10 cette saison. Pas mal en moins de 30 minutes de moyenne. Mais la coqueluche des Sixers est un joueur polyvalent qui ne fait pas que marquer du parking et exécuter le Dream Shake à la perfection, c’est aussi une énorme force de dissuasion pour Philadelphie dans la raquette. Après une nouvelle démonstration contre les Blazers (101-81), le Camerounais a expliqué à Keith Pompey de The Inquirer qu’il se considérait tout simplement comme la référence en défense.

« Ce n’est pas du tout pour me la raconter mais je pense que je suis le meilleur défenseur de la Ligue actuellement. Je continue de m’améliorer. Mes statistiques au contre sont un peu moins bonnes que l’année dernière mais je suis un meilleur rebondeur cette saison. […] Je ne suis pas encore arrivé au bout mais je progresse. J’ai encore à travailler beaucoup d’aspects de mon jeu mais je m’en rapproche. J’ai hâte d’être à 100% de mes capacités. »

Plusieurs pensées nous viennent directement à l’esprit après cette citation Embiidesque. La première, c’est qu’avec 107,2 points encaissés par match en moyenne, les Sixers ne se trouvent qu’à la vingtième place du classement des meilleures défenses de NBA. Mais le defensive rating est plus proche de la réalité et permet de constater que Philly se classe septième en termes de points concédés toutes les 100 possessions (104,2). C’est déjà nettement mieux pour soutenir les propos de Joel Embiid. De plus, il est certes passé de 2,5 crêpes par match à 1,9 cette saison, mais il reste sur une série de quatre rencontres à 3 bâches de moyenne. Son temps de jeu est en hausse depuis une grosse semaine et toutes ses moyennes devraient globalement augmenter avec le temps. Enfin, pas sûr que Draymond Green, Rudy Gobert ou Kawhi Leonard ne soient vraiment d’accord avec le pivot formé à Kansas mais les deux derniers ne sont pas vraiment concernés puisqu’ils se trouvent à l’infirmerie en ce moment alors que les statistiques défensives des Warriors sont moins bonnes que celles des Sixers pour l’instant, empêchant le dernier DPOY de vraiment contester l’affirmation de Jojo.

Il n’est jamais trop tôt pour commencer le lobbying avant les votes pour les trophées de fin de saison. On sait que la liste des objectifs de Joel Embiid est assez longue pour pouvoir toucher l’intégralité de son contrat et peut-être que gagner le DPOY en fait partie. En tout cas, on peut applaudir les performances du Camerounais quand on sait qu’il n’est qu’à 81% de ses capacités pour le moment…

Source texte : The Inquirer

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top