Hornets

Jeremy Lamb se révèle chez les Hornets : il ne serait pas caché à Charlotte, le MIP de la saison ?

Jeremy Lamb

C’est peut-être lui, le MIP.

Source image : Youtube

Pour sa sixième saison en NBA, Jeremy Lamb a décidé de passer à un autre niveau. Avec la blessure de Nicolas Batum, l’arrière a pu jouer plus de minutes. De quoi montrer à tout le monde qu’il a progressé pendant l’été comme le disait son coach. Voilà peut-être un des favoris pour le titre de MIP.

Alors qu’on pensait que la saison était très mal partie à Charlotte avec la blessure de Nicolas Batum, un joueur a réussi à élever son niveau de jeu. Jeremy Lamb a su profiter de cette mauvaise nouvelle pour se montrer et s’affirmer comme une pièce maîtresse de l’équipe des Hornets. S’il ne jouait que 18,4 minutes la saison passée, il est aujourd’hui à 28,8 minutes par match et il était encore titulaire la semaine dernière avant le retour du Frenchie dans l’effectif. Toutes ses statistiques ont été revues à la hausse en ce début d’année et il tourne maintenant à 16,5 points, 5,2 rebonds et 3,2 assists alors qu’il compilait la saison dernière 9,7 points, 4,3 rebonds et 1,2 passes. De plus on peut noter une belle amélioration dans son pourcentage au tir à trois points avec un passage de 28% à 41% derrière l’arc. Tout cela n’est donc pas seulement dû à l’augmentation du nombre de minutes jouées.

Mais ce n’est pas seulement du point de vue des chiffres que Jeremy Lamb s’est amélioré puisqu’il occupe aussi, un rôle de plus en plus important au sein de son équipe. Lorsque Nicolas Batum est absent, le joueur de 25 ans est clairement le principal soutien extérieur de Kemba Walker en attaque. On a pu voir cela très distinctement mercredi dernier face aux Wizards où Jeremy s’est montré très actif, surtout pendant la prolongation. Dans son rôle de scoreur, il enchaîne les bonnes performances avec 24 points lors de cette dernière rencontre et une pointe à 27 points contre les Spurs il y a deux semaines. Une progression statistique et une place plus importante dans sa franchise, ce sont des critères qui pourraient faire de Jeremy Lamb le MIP cette saison. Les progrès de l’arrière arrangent tout le monde puisque les Hornets ne dépensent que 7 millions à l’année pour s’offrir ses services, mais il devra tout de même prolonger ses efforts s’il veut disputer les Playoffs avec Charlotte en avril prochain.

Jeremy Lamb nous offre un début de saison très prometteur dans une équipe de Charlotte qui a besoin de lui, surtout avec un Nicolas Batum encore en convalescence. La progression est telle qu’on peut même chuchoter les lettres M-I-P aux oreilles de l’arrière qui devient un sérieux candidat à ce titre en fin de saison.


1 Comment

1 Comment

  1. Maxime

    24 novembre 2017 à 17 h 02 min at 17 h 02 min

    En fait, il a tout simplement des stats au niveau de Batum ces dernières saisons, voir même plus au niveau des points.
    Reste encore l’impact défensif et la vision du jeu dans lesquels le français est au dessus, mais ce dernier a intérêt à se remettre vite et franchir un cap cette année car ça pousse fort derrière lui.
    D’une manière plus globale, on attends (sa franchise et les suiveurs) clairement de Batum une saison en 22, 8, 6 d’un point de vue statistique.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top