Wizards

Les Wizards sont chauds pour conserver Kelly Oubre : ça pourrait envoyer du lourd à D.C.

Kelly Oubre

Kelly Olynyk l’attend à Miami Beach.

Source image : NBA League Pass

Alors qu’ils viennent à peine de terminer une free-agency très réussie en ayant prolongé John Wall et Otto Porter, les Wizards sont déjà tournés vers l’avenir avec en ligne de mire le meilleur pote de Kelly Olynyk le jeune Kelly Oubre. Très apprécié par la franchise et son propriétaire, le quinzième choix de la draft 2015 est donc susceptible d’être prolongé dès le mois d’octobre pour quatre années, ou de se voir offrir un nouveau deal l’été prochain en tant que restricted free-agent. Pour cela, il va falloir prouver sa valeur sur le terrain. 

Les Wizards sont tombés sous le charme de leur arrière Kelly Oubre. Maintenant que leur starting five est bien construit pour au moins quatre ans, Ted Leonsis a confirmé que l’idée de prolonger le joueur, encore sous son contrat rookie de 2,1 millions de dollars la saison, est déjà bien dans les esprits. Et c’est compréhensible. Malgré une saison entrecoupée de sérieuses blessures, comme des injections de plasma riche en plaquettes à son genou droit, Kelly s’est illustré comme un player costaud et polyvalent, en zone arrière comme en zone avant. Avec sa grande envergure, son intensité, sa présence naturelle au rebond et un très bon instinct dans son placement défensif, le produit formé à Kansas est aussi une menace extérieure permettant d’accaparer des défenseurs et de libérer des espaces pour son meneur. Combo royal pour les Wizards. Avec vingt minutes sur les parquets, 6,3 points et un très joli 52% au tir cette saison, Ted Leonsis ne se dit donc pas frileux du tout à l’idée de sortir le chéquier pour sécuriser son joueur qui a de plus fait de très bonnes impressions en débutant certaines rencontres.

C’est un très bon jeune, avec beaucoup de caractère et d’excellentes capacités physiques. Il veut travailler avec les gars ici. Notre coach l’aime beaucoup, il pense qu’il est le genre de joueur à faire la différence : une sorte de facteur X.

Donc oui, il va revenir et travailler très dur pour nous prouver qu’on peut lui signer un gros contrat, ce que je serai ravi de faire. Je pense que c’est important que les jeunes joueurs réalisent qu’on veut les conserver dans l’organisation plutôt que d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Pas de soucis à se faire pour Kelly : Tonton Ted a l’air vraiment chaud à l’idée de perfectionner son backcourt déjà très étoffé. Si le gaucher est épargné des pépins physiques qui ont pu ralentir sa progression, il est susceptible de nous sortir une saison de mammouth à partir d’octobre. Concernant la money, money money évoquée par son GM, Oubre pourrait s’inspirer de son coéquipier Otto Porter qui tournait à seulement six points par match en 2014-15 mais qui vient de signer un joli pactole de 106,5 millions de dollars. C’est de bonne augure pour le nouveau protégé des Wizards, car l’intersaison a prouvé que les Sorciers sont plutôt généreux quand il s’agit d’aligner les ronds pour des joueurs qu’ils jugent importants.

Les Wizards sont donc plus que chauds pour prolonger Kelly Oubre. Après de très bons début pendant son expérience rookie malgré des blessures, le gaucher du Kansas a toutes les raisons d’espérer un gros contrat prochainement s’il prouve sa valeur sur le terrain. Tout le monde est content, et puis nous aussi : on veut revoir des patates en plein match. 

Source : CSN.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top