Jazz

Officiel : Jonas Jerebko rejoint le Jazz pour 2 ans et 8,2 millions de dollars, Erasmus power à Utah !

Jonas Jerebko
Source image : Instagram

Annoncé sur le départ, Jonas Jerebko était contacté par quelques franchises souhaitant récupérer les services du Suédois. Finalement, c’est un avion Boston – Salt Lake City que le bonhomme prendra.

Encore un copain qui part des Celtics, il fallait s’y attendre avec les plans de grande ampleur signés Danny Ainge. Après Kelly Olynyk, Amir Johnson, Avery Bradley et Tyler Zeller, c’est donc Jonas qui a été prié d’aller voir ailleurs et de tester sa valeur sur le marché des agents libres. Intéressant dans son rôle d’energy guy en sortie de banc, capable d’enquiller les perles à distance (35,2% en carrière) ou de foncer au rebond offensif, Jerebko est un couteau-suisse-suédois qui plaît dans la NBA moderne. Il faut dire qu’avec sa capacité à jouer sur les postes 3-4 et sa bonne mobilité, le garçon rentre parfaitement dans les besoins des franchises actuelles. Ce qui n’a pas échappé au Jazz, la franchise de Salt Lake City cherchant à se renforcer suite au départ de Gordon Hayward et le transfert de George Hill. Pour commencer, Thabo Sefolosha a été signé afin d’apporter expérience et défense sur les ailes, sans forcément compter sur son shoot extérieur. Pour enchaîner, Jerebko a donc été loué pour deux saisons et un peu plus de huit millions de dollars, ce qui représente un pari assez chouette quand on connaît la productivité et durabilité du Suédois ces dernières saisons (15 rencontres loupées en 3 ans).

Mais c’est aussi pour compléter les équipes de Time’s Up que le bonhomme a été recruté, et quand on voit la diversité des nationalités dans le roster de Quin Snyder, on en viendrait presque à se demander si le management local ne se tape pas des barres en pointant un pays au hasard sur la mappe. Signer un Norvégien ? Fais chier. De Rudy Gobert à Ricky Rubio en passant par Joel Bolomboy, Dante Exum, Joe Ingles, Thabo Sefolosha, ou Raul Neto, on aime les passeports bien remplis chez le Jazz. Ce sont désormais 8 pays qui seront représentés sur le parquet chaque soir rien qu’à Salt Lake City, entre la France, l’Espagne, l’Ukraine, l’Australie, la Suisse, le Brésil, les Etats-Unis et la Suède donc. De quoi promettre quelques bonnes discussions dans l’avion en lâchant des insultes en chaque langue, et montrer quelle nation domine le plus.

Après 4 saisons et demi à Detroit et 3 du côté de Boston, Jonas Jerebko enchaîne à Utah. Un grand babtou qui tire bien à distance et a une coupe de cheveux impeccable, ça va rappeler quelques souvenirs…

Source : ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top