News NBA

La NBA change ses règles concernant les temps-morts : fini les matchs qui terminent à 8h du mat ?

temps-morts

Youpi, on va peut-être arriver à tenir jusqu’à la fin des matchs.

source image : gizmodo.co.uk

Tant qu’à faire, Adam Silver a donc fait hier d’une pierre deux coups. Non content d’annoncer la date de la reprise de la saison en octobre prochain, le comish a également officialisé une petite révolution stratégique en NBA puisque les règles concernant les temps-morts subiront un large lifting dès la reprise. On fait le point sur ce qui bouge.

Tout d’abord, pour commencer tout en haut de l’entonnoir, le nombre total de timeouts par match passe de 18 à 14. Sept par équipes et par match, et ne venez pas nous dire que ça ne suffit pas. Autre changement notable, la durée de ces temps-morts. Fini les full timeouts qui duraient quatre minutes et les 20 seconds timeouts qui duraient… trois minutes, chaque temps-mort sera désormais nommé team timeout et durera officiellement 75 secondes. Donc trois minutes. Bref. On garde cependant les temps-morts pubs parce que c’est grâce à cela que les joueurs mangent mais on en enlève quand même deux, parce qu’on est quand même là pour regarder du basket et pas pour avoir des envies de tacos. Parce que de toute façon, on a toujours envie de tacos. Dans tous les cas.

Attention passage réservé aux coachs intelligents, chaque équipe pourra entamer le dernier quart avec quatre temps-morts dispos et deux dans les trois dernières minutes, puisque si les sept arrêts de jeu sont utilisables un peu comme on veut, on évitera tout de même de se cogner quatorze temps-mort dans le money time, surtout quand les Warriors mèneront déjà de 50 points. Dernière info notable, les temps-morts par équipe en prolongations passent de trois à deux, et on ne se plaindra pas de voir ces fins de matchs accélérées histoire de ne pas s’endormir comme des cons à 30 secondes du terme.

On le sait, les temps-morts sont parfois l’occasion d’aller pisser, d’aller chercher une mousse ou un café, d’aller se beurrer une biscotte ou même de switcher sur un autre match pendant quelques minutes. En mettant un coup de pied dans la fourmilière de l’ennui nocturne, Adam Silver et la NBA rajoutent du coup un peu de rythme à certaines nuits qui peuvent parfois en manquer. Certains coachs râleront peut-être, d’autres se verront soulagé de ne plus être obligé de faire semblant d’être bon aussi souvent, mais globalement la nouvelle devrait être bien accueillie. Autres grands gagnants de l’opération, vos profs de marketing ou d’histoire-géo, qui seront tout heureux de ne plus voir de retard à 8h à cause d’un obscur Kings-Suns de 4h30 du mat’. Pas bête.

On verra à la rentrée si ces changements impactent réellement la durée des matchs mais c’est en tout cas un signe que ça bosse dans les bureaux. Rendez-vous en octobre pour un premier check-up, allez, timeout.

1 Comment

1 Comment

  1. VinceR

    13 juillet 2017 à 15 h 52 min at 15 h 52 min

    Bonjour…petite demande d’éclaircissement il est mis ci-dessus :”chaque équipe pourra entamer le dernier quart avec quatre temps-morts dispos et deux dans les trois dernières minutes”. Si je comprends bien c’est 4 + 2 des 7 TO dispos? ou faut-il comprendre 4 TO dont deux dans les deux dernières minutes?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top