Sixers

Les Sixers explosent leurs ventes de billets : plutôt normal quand t’as Timothé Luwawu dans les ailes

Joel Embiid

Le Wells Fargo Center pourrait être sold-out toute la saison. Vous avez dit hype ?

source image : Twitter - Joel Embiid

C’est la grosse hype de l’été, peut-être plus encore que l’arrivée de Paul George à Oklahoma City ou celle de Chris Paul à Houston. Les Sixers sont peut-être sur le point de cueillir les fruits de leur tanking extrême, et cela se traduit pour commencer par une explosion de leurs ventes de billets. Narmol.

Gros big up pour commencer à tous les fans de Philly, les vrais. Ceux qui se farcissent des Jarvis Varnado et des JaKarr Sampson depuis quinze ans en attendant mieux. Bonjour également à tous les fans de la franchise, les faux, ceux qui débarquent aujourd’hui tels des KD en Californie. 19, 18, 10 et 28 victoires en saison régulière depuis quatre ans, des premiers choix de drafts qui débarquent en pagaille mais les résultats qui ne suivent pas, c’était le Process mais il fallait être patient. Aujourd’hui l’heure est enfin arrivée, logiquement, de gagner quelques matchs et les dernières semaines en Pennsylvanie soufflent en ce sens. Joel Embiid a conquis les cœurs la saison passée ? Dario Saric a prouvé qu’il ferait partie de l’ossature des Sixers de manière sérieuse ? Ça ne suffisait évidemment pas pour remercier la fanbase de cette si longue attente car si Ben Simmons fera ses premiers pas très prochainement sous le maillot de Philadelphie, c’est tout simplement le first pick de la Draft 2017 que les anciens plus gros tocards de la Ligue viennent de récupérer. Hello Markelle Fultz qui débarque pour foutre le feu au poste 1, mais hello également J.J. Redick qui apporte son expérience et son adresse pour 23 millions la saison. Bah oui, parce qu’avec ces conneries on oublierait presque que les Sixers ont de la thune plein les poches ! L’arrivée d’Amir Johnson va en ce sens également et c’est donc un roster enfin sexy que Brett Brown va pouvoir coacher en octobre prochain, après avoir géré une bande de randoms cradingues depuis son arrivée en ville…

Et c’est donc sur les ventes de billets que tout ça se répercute forcément pour commencer, la franchise de la Cité de l’amour fraternel étant aujourd’hui celle qui a vendu le plus de billets pour la saison à venir, sur le point au passage d’exploser son record all-time de ventes. Les abonnements pleuvent et le Wells Fargo Center pourrait bien se retrouver très vite sold out alors que l’on est que le 4 juillet et que les 3/4 des franchises réfléchissent encore à comment articuler leur roster. Une récompense méritée pour la patience des fans de la première heure qui vivront sans doute cette année le début d’une immense histoire. On ne parle évidemment pas de titre, on ne parle même pas encore de Playoffs mais il se passe clairement quelque chose actuellement dans cette région du globe.

Ça sent le souffre, ça pue le talent et ça donne le sourire. Et si les Sixers ne vont pas chercher au moins quarante wins la saison pro, les records de décibels devraient tomber très vite dans l’ancien fief d’Allen Iverson et Matt Geiger… Ne jamais oublier d’où l’on vient, c’est la règle n°1. Et ils seront 19 000 à le hurler chaque soir dès cet automne.

Les visiteurs ont tapé :


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top