One-on-One

Le Top 30 des joueurs de la saison régulière sur TrashTalk : Russell Westbrook (#1) !

Russell Westbrook

M-V-P ! M-V-P !

Source image : YouTube

Trente jours, trente coups d’œil dans le rétroviseur sur trente joueurs qui ont laissé leur empreinte sur la saison 2016-2017. Alors que les Playoffs battent leur plein, retrouvez le classement made in TrashTalk des plus grands acteurs de la dernière régulière. Six mois de compétition intenses notamment marqués par plusieurs performances historiques : c’est l’heure de faire les comptes !

Trois critères principaux ont été sélectionnés pour établir cette hiérarchie des meilleurs joueurs de la saison régulière 2016-2017, avec un ordre d’importance minutieusement défini, comme vous pourrez le voir ci-dessous. Le classement a ensuite été élaboré en fonction des avis de tous les membres de la rédaction, pour former une moyenne du rang final. Ainsi, le Top 30 de cette saison respecte à la fois les responsabilités d’un joueur, sa production quotidienne, et son impact sur les résultats de son équipe.

  1. Les statistiques individuelles
  2. Les statistiques collectives
  3. Leadership au sein de la franchise

Ce système permet notamment de départager certains clients, lorsque ceux-ci ont des tâches nettement différentes. Par exemple, un Rudy Gobert aura beaucoup plus de pression et de poids dans la victoire des siens qu’un DeAndre Jordan aux Clippers. Du coup, si leurs statistiques pourront être similaires, ce qui les départagera sera le bilan collectif ainsi que le rôle au sein de l’équipe. Sans plus attendre on prend la direction d’Oklahoma City pour découvrir notre client du jour !

___

# Statistiques individuelles 2016-2017 : 31,6 points, 10,7 rebonds, 10,4 assists et 1,6 interception à 42,5% au tir et 34,3% du parking en 35 minutes.

# Résultats collectifs : 47 victoires pour 35 défaites, 6è de Conférence.

# Meilleur match de la saison (@ Denver, 09/04) : 50 points, 16 rebonds, 10 passes décisives et un magnifique tir au buzzer pour valider la victoire et dépasser le record d’Oscar Robertson. La soirée parfaite…

Par où commencer ? Ce triple-double de moyenne jamais réalisé depuis Oscar Robertson ou bien ces 42 TD validés en une saison ? Encore un record pour la Tortue Ninja qui a donc passé plus de la moitié des matchs dans la troisième dimension cette année. Abandonné par son frère de toujours, Kevin Durant, au mercato 2016, il avait décidé de réaffirmer son attachement pour Oklahoma City en prolongeant jusqu’en 2019. Opération séduction réussie, au point que ses coéquipiers se sont même trouvé des vocations de Youtubeurs pour promouvoir sa saison de MVP. Car sur le parquet, Russell Westbrook gère toutes les affaires en personne. Parfois un poil croqueur, le meneur peut manger n’importe quelle défense dès qu’il l’a décidé et il ne lui reste plus aucune goutte d’énergie dans le réservoir quand il va à la douche. Il incarne la définition même du franchise player et il a porté son équipe sur ses épaules pendant toute la saison. Alors même si le bilan collectif est un peu inférieur à ses concurrents directs, autant vous dire que le Thunder n’aurait pas prolongé sa saison au-delà du 13 avril sans son Marsupilami à tout faire. Pour toutes ces raisons, BeastBrook est notre MVP 2017.

Pour découvrir le Top 30 au complet c’est par ici !


5 Commentaires

5 Comments

  1. Rest In Brick

    20 juin 2017 à 18 h 47 min at 18 h 47 min

    Un gros forceur comme top 1…
    C’est mignon la hype.

    • run64

      20 juin 2017 à 19 h 15 min at 19 h 15 min

      Ouh le vilain jaloux !

    • ThreeRavens

      7 août 2017 à 17 h 09 min at 17 h 09 min

      Complètement.

  2. bengo

    20 juin 2017 à 19 h 56 min at 19 h 56 min

    Toi aussi t’es mignon mon pt’i Brick

  3. alanders

    21 juin 2017 à 0 h 35 min at 0 h 35 min

    Émotionnellement, c’est lui ou Thomas cette saison.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top