Kings

DeMarcus Cousins, le jackpot : les Kings pourraient lui proposer un contrat de plus de 200 millions cet été

DeMarcus Cousins

Quand tu vois ton banquier au loin.

Source image : Agencies

Actuellement auteur d’une saison monstrueuse à Sacramento et conscient qu’il devra bientôt passer par la banque de Sacramento, DeMarcus Cousins pourrait obtenir un contrat de plus de… 200 millions de dollars cet été.

Bienvenue en NBA, en 2017. Comme on avait pu l’observer cet été, les salaires des joueurs ont pris un sacré coup en voyant notamment la Ligue exploser ses revenus et donc son salary cap par équation. De Mike Conley et ses 153 millions de dollars sans avoir été All-Star à Timofey Mozgov payé 64 millions sur 4 ans sans avoir joué une minute pendant les Finales des Cavs, les standards financiers que l’on connaissait jusqu’ici ont été balayés pour laisser place à une nouvelle ère ajoutant deux à trois zéros sur chaque chèque. Et du coup, si les clients dorés de l’été dernier étaient surtout des joueurs de “moyenne zone” en prolongeant pour 4 à 5 ans dans leur franchise, les mastodontes qui se présenteront bientôt sur le marché pourraient taper des barres jamais atteintes jusqu’ici. La preuve avec DeMarcus Cousins, autour de qui les rumeurs tournent toujours autant. Le mois de février approche, donc les inévitables bruits de couloirs se multiplieront sur les potentielles décisions du management des Kings, cependant Marc Stein d’ESPN a récemment rapporté que Vlade Divac et Vivek Ranadive pourraient offrir un contrat max de chez max à leur pivot, afin de le garder à Sacramento. Rien de surprenant jusqu’ici, sauf que le nouveau CBA signé par les joueurs et la Ligue il y a quelques semaines a modifié des points contractuels majeurs, permettant notamment aux franchises de conserver leurs stars plus aisément en offrant des sommes astronomiques.

Pour plus de 200 millions de dollars, par exemple.

Oui, DeMarcus Cousins pourrait signer une prolongation de plus de 200 millions de dollars cet été, afin de continuer son aventure chez les Kings et marcher sur tous les pivots de la Ligue. Le processus, complexe mais en partie expliqué dans le nouveau CBA, serait le suivant : en recevant la Designated Player Exception de son management, Boogie rentrerait dans une nouvelle classe à part. Drafté par Sacramento et membre d’une All-NBA Team à deux reprises, l’intérieur remplirait les deux critères principaux afin d’obtenir cette option. Celle-ci permettrait, du coup, aux Kings de ne pas attendre la fin de son contrat actuel pour lui offrir une prolongation, et les cinq années de contrat ajoutées à la dernière créeraient un package de six années garanties. Ajoutez à cela le fait que cette Designated Player Exception du nouveau CBA peut proposer un salaire tapant la barre des 35% du salary cap sur la toute dernière année contractuelle, et vous obtenez cette somme monstre mentionnée initialement. Pour vous donner une idée, le salary cap de l’année prochaine est estimé aux alentours des 102 millions de dollars. Prenez 35% de cette somme, et vous tombez sur un salaire annuel d’environ 36 millions… Et encore, on parle du cap actuel, ce qui est loin de représenter ce que chaque franchise pourra offrir aux joueurs dans les quatre à cinq années à venir. Dans tous les cas, cette piste est à garder en tête pour les fans qui espèrent voir Boogie partir, car on ne refuse pas aussi facilement un tel pactole.

Et avec des Kings aux portes du Top 8, un DeMarcus qui s’entend bien avec son entraîneur ainsi que des récentes déclarations du joueur indiquant qu’il souhaitait voir son maillot traîner au plafond du Golden 1 Center lorsque sa carrière sera terminée, on peut s’attendre à un beau jackpot cet été dans le clan Cousins…

Source : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top