Hornets

Nicolas Batum explose tous les records : 120 millions sur 5 ans, sportif français le mieux payé !

Nicolas Batum

Les Hornets vont prolonger Batum pour 24 millions par saison. Un gros investissement et une belle preuve de confiance de la part de Charlotte, qui lui donne ainsi le statut de franchise player.

Selon Shams Charania de The Vertical -le site le mieux informé de la NBA-, Batum et Charlotte ont trouvé un accord pour un contrat de 120 millions de dollars pour cinq ans. Batman continuera sa carrière de justicier  à Buzz City, qui lui offre là un beau signe de confiance, qui prend la forme d’un chèque de 24 millions par année. Point bonus pour l’équipe de France, cet accord rapidement trouvé devrait lui permettre de rejoindre le groupe de Vincent Collet avant la fin du TQO, sachant qu’il pourra signer à partir du 7 Juillet, une fois le contrat validé par la ligue. 

Nicolas Batum retrouvera le maillot turquoise de Charlotte l’an prochain. Il explose par la même occasion le record de salaire pour un sportif français, jusque là détenu par Parker et ses “ridicules” 15 millions de dollar par an. Arrivé cette année en provenance de Portland où il était légèrement en perte de vitesse, le français a été placé par Steve Clifford au centre de son système offensif. Il sert de plaque tournante à l’attaque des frelons, et son impact sur la fluidité de leur jeu est évidente. Cette confiance offerte par son coach a permis à Batum de balancer ses records de carrière aux points et à la passe avec 14,9 points, 5,8 passes et 6,1 rebonds. Il a été un élément majeur de leur belle saison régulière et sa re-signature ne faisait pas trop de doute. Mais voilà son salaire carrément doublé, avec une cinquième année qui signifie que Charlotte lui file les clés de l’attaque, de la défense, et de la villa de Jordan . A 27 ans, Batum a encore de la marge de progression, et avec ce beau contrat et l’évolution de la franchise, il devra installer les Hornets définitivement en Playoffs, tout en allant chercher pourquoi pas la sélection au All-Star Game. Et oui Batman, un contrat taillé franchise player implique de grandes responsabilités.

Pour ce qui est de l’an prochain, les Hornets viennent de réduire grandement leur marge de manœuvre pour la free agency et ne pourront pas resigner tout le quatuor Courtney Lee  -Jeremy Lin – Al Jefferson – Marvin Williams. Ce dernier semble être la priorité pour l’instant, mais si les Hornets sont prêts à passer au dessus du salary cap, ils devront la jouer malin vu les contrats monstrueux qui tombent actuellement. Dans tout les cas, ils pourront compter sur le retour de l’ailier Michael Kidd-Gilchrist, si son corps le veut bien. Le deuxième choix de la Draft 2012 pourrait mettre un cadenas supplémentaire sur la défense des Hornets tout en apportant du rebond et ses qualités de slasheurs. Si Batum aura dans tous les cas la balle dans les mains pour organiser le jeu des Hornets, on pourrait le voir jouer plus souvent sur le poste d’arrière, ou avec MKG sur le poste 4.

En lâchant le pactole sur Batum, les Hornets stabilisent leur équipe. Ils savent ce qu’ils resignent : un véritable couteau-suisse, efficace dans tous les domaines. Maintenant, c’est au Batman de montrer qu’il peut franchir encore un palier supplémentaire individuellement, au moins dans la régularité, et pourquoi pas aller titiller les ailiers de l’Est pour le All-Star game. En commençant par écraser Kevin Durant aux J.O. ? 

Source : The Vertical

Source image : NBA League Pass

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top