La NBA selon Twitter

TrashTalk Award – Semaine 18 : qui a eu la plus grande gueule de la NBA ?

Cette semaine a été si dense en termes de TrashTalk qu’il a fallu écrémer les candidats pour vous donner le meilleur. Vous avez la possibilité de départager Draymond Green, Kevin Garnett, Hassan Whiteside et la légende Larry Bird cette semaine. Beau programme, non ?

Vainqueur de l’édition précédente : Kobe Bryant et son facepalm chez Jimmy Fallon

Kobe Bryant @ Jimmy Kimmel

Kobe Bryant @ Jimmy Kimmel

A défaut de vous faire vibrer par ses exploits sportifs, le Black Mamba vous a fait rire la semaine dernière. Il faut bien avouer que la crétinerie de quelques Lakers l’a bien aidé, mais ce jeu d’acteur digne d’Hollywood lui a permis de prendre de force un trophée qu’il a déjà gagné plusieurs fois. Retrouvez l’édition de la semaine passée en cliquant .

Candidat n°1 : Draymond Green, parce que les embrouilles avec Charles Barkley ne sont pas la propriété de DeMarcus Cousins

Draymond Green

Draymond Green
Source : USATSI

Comme bien souvent, l’histoire démarre sur le plateau de TNT, lors de l’émission “Inside the NBA”. Interrogé par ses confrères, Chuck décide de ne pas placer les Warriors parmi ses trois favoris à l’Ouest (derrière Memphis, Portland et Dallas), estimant que les équipes basées sur le tir ne peuvent pas gagner un championnat. En plus de ça, après la défaite des Warriors face aux Cavaliers la semaine passée, Charles Barkley s’en était pris personnellement au forward de San Francisco, expliquant qu’il était trop petit et pas assez dur. Etonnant, quand on sait que l’ancien membre de la Dream Team est plus petit que Draymond Green.

“Je crois qu’il était plus petit que moi. On aurait pu penser qu’il me supporterait. Mais bon, peut-être qu’il pense que je ne pourrais pas en gagner un (de championnat) parce qu’il n’en a pas eu non plus. Donc s’il fait la même taille, et qu’il n’a pas pu en gagner, on verra ce qui se passera. Vous savez, j’ai quelques années à jouer de plus que lui pour y arriver.

Un gars qui n’a pas été champion ne peut pas se permettre de parler autant. Je ne suis pas sûr qu’il ait gagné quelque chose dans sa carrière avec une ‘équipe. Il est allé en finales, certes… mais pour dire ça – qu’on ne gagnera pas le titre parce que je suis trop petit – et bien, peut être que c’est pour ça qu’il n’a pas gagné. Parce qu’il était trop petit.”

Candidat n°2 : Kevin Garnett a un avis sur tout, et il le donne

Kevin Garnett

Kevin Garnett

Il a beau être revenu dans son Minnesota, ce n’est pas pour autant que Kevin Garnett a décidé de fermer sa bouche comme le gentil rookie qu’il a pu être. Non. Alors même si ses déclarations n’ont pas été fracassantes, son effort continue tout au long de cette semaine lui a permis d’être nominé. Tout d’abord, pour bien commencer la semaine, que diriez-vous d’une petite embrouille avec Austin Rivers, fils de qui vous savez, lors d’un match face aux Clippers ?

Une gentille petite échauffourée avec le fils de son ancien coach, qui a duré une bonne partie de la rencontre. Et connaissant l’animal, on se doute qu’il lui ait soufflé des choses tendre aux oreilles. Pas fatigué, le Big Ticket en a profité pour donner également son avis sur les Nuggets après l’éviction de Brian Shaw :

“Pour être honnête, ils ont lâché Shaw. Je savais qu’ils allaient encore lâcher. Un lâcheur est un lâcheur. C’est mon avis là dessus.”

Candidat n°3 : Hassan Whiteside, nominé pour manque de respect

Hassan Whiteside

Il est sans doute l’une des révélations de cette saison. Après avoir passé plusieurs feuilles de stats invraisemblables ces derniers temps, l’intérieur du Heat a décidé de s’attaquer à l’égo de ses adversaires. Il a donc dunké sur Alex Len, le pivot des Suns, et en a profité pour faire une belle déclaration :

J’ai l’impression qu’il était très frustré parce que j’ai dunké sur lui quatre ou cinq fois pendant le match. Je n’aurais pas dû répondre comme ça parce cela a fait mal à l’équipe. Je n’étais plus là pour protéger le panier. J’en apprends tous les jours.”

Candidat n°4 : Larry Bird aime entretenir les vieilles rivalités

Larry Bird

Vous l’avez peut être lu cette semaine, Dominique Wilkins a eu droit à sa propre statue devant la Philips Arena d’Atlanta. Cette oeuvre d’art, qui le représente prêt à dunker, n’a pas échappé aux yeux avisés de Larry Bird. Aujourd’hui président des Pacers, Larry Legend a eu quelques sympathiques confrontations lors des années 80 avec le joueur des Hawks.

Celles-ci étaient d’ailleurs souvent ponctuées de belles joutes verbales, et en cette occasion, Larry Bird a décidé d’ouvrir une nouvelle fois la boîte à TrashTalk :

“Je suis presque sûr qu’il n’est pas en position défensive.”

Une manière mignonne de se remémorer le bon vieux temps.

Voilà, c’est fini pour cette semaine ! Parmi ces 4 candidats, lequel mérite le plus le trophée de cette semaine ? On vous laisse une semaine pour voter, et on dépouille les urnes le week-end prochain !

Qui mérite le TrashTalk Award de la semaine ?

View Results

Loading ... Loading ...

Source image : montage

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top