Team Rankings

Power Rankings TrashTalk – Semaine 2 : mais qui peut faire pire que les Sixers et Lakers ?

C’est le retour du classement, celui qui déchaine les passions et crée les débats les plus envenimés. Pas vraiment de surprise quand on voit le fond du puits, une bataille de rêve se mettant en place entre les Sixers, Knicks, Lakers et Nuggets. Un quatuor qui s’en prend plein la gueule et devrait continuer sur sa route quand on voit leurs calendriers, maintenant que dire de l’élite ? Il est encore trop tôt pour désigner un numéro 1 des plus solides, 3 des 5 premiers ayant eu droit à des affrontements assez faciles en début de saison. Comme chaque année, c’est à la fin du mois de Novembre que le vrai classement va se mettre en place, celui qui recadrera les Spurs dans l’échelon du dessus et invitera gentiment aux Kings de retrouver la sortie.

Place Franchise Commentaire

1
(-)

Grizzlies(8-1) Une machine de guerre. Certes, ils n’ont pas encore eu à jouer des tonnes d’équipes en PlayOffs, mais chaque rencontre a prouvé à quel point leur application dans tous les compartiments du jeu était à un niveau rare actuellement. Vince s’est parfaitement installé dans son rôle de sixième homme, personne ne peut leur mettre 100 points et leur duel face à Houston cette semaine sera tout simplement immanquable. Juste histoire de rappeler que Marc Gasol n’a peut-être pas les mollets de Dwight, mais tout le reste c’est avantage Espagne. Sinon, Mike Conley continue sa saison de rêve, mais personne ne le remarque vraiment… Memphis quoi.
Matches à venir : Pistons, Rockets et @Raptors.

2
(-)

Bulls(7-2) Il fallait bien une défaite pourrave face aux Celtics à la maison pour taquiner l’égo de ces Bulls et leur demander un match référence, non ? En écrasant les Raptors sur la seconde mi-temps, Thibs a rappelé à tout le monde qui était le boss et à quel point les Cavs allaient devoir se bouger pour tenir leur rythme cette saison. Gros pouce pour Pau Gasol qui est au sommet en ce moment, on voudrait juste que Joakim retrouve sa forme physique le plus vite possible. Duel de rêve face aux Clippers, surtout si Derrick peut jouer : il adore CP3…
Matches à venir : Pacers, @Clippers et @Kings.

3
(-)

Warriors(6-2) La défaite face aux Spurs est tombée au meilleur moment, car elle a montré à Steve Kerr le boulot qu’il restait accomplir afin de se caler sérieusement dans la discussion des candidats au titre. Ces Warriors sont séduisants, complets, toujours aussi dingues en attaque et appliqués en défense. Le programme de la semaine ne devrait que le confirmer, on veut juste voir Iguodala jouer au basket car depuis le début de saison il semble totalement perdu. Probablement le seul point négatif dans ces deux semaines de rêve offertes par les Dubs, avec un Klay Thompson en mode All Star.
Matches à venir : Hornets et @Lakers.

4
(-)

Rockets(7-1) Comme leurs voisins du dessous, les Rockets se sont emparés de la tête de leur conférence en remerciant le calendrier, lui qui leur a permis de jouer des franchises de rêve comme Boston, les Lakers, Utah ou Philadelphie. Tiens, les Sixers sont justement en ville et viennent de se prendre 53 points par Dallas : peuvent-ils reprendre le même tarif en back-to-back ? Ce match sans intérêt nous préparera cependant aux deux vrais premiers challenges de McHale cette saison : aller à OKC, et à Memphis. L’heure de crédibiliser leur bilan.
Matches à venir : Sixers, @Thunder, @Grizzlies et Lakers.

5
(-)

Raptors(7-2) Calendrier aisé, bilan peu apprécié. Les Raptors attaquent bien, défendent bien, postérisent bien, mais on veut voir ce que cette équipe donne vraiment quand elle affronte de grosses troupes car jusqu’ici Miami et Chicago se sont régalés face aux dinos. Le programme ne va pas vraiment changer prochainement, par contre si DeRozan pouvait arrêter de se prendre pour Kobe ça serait chouette : il a du talent et progresse agréablement, mais sa sélection de tirs fait passer Rudy Gay pour un coéquipier exemplaire. WTF.
Matches à venir : Jazz et Grizzlies.

6
(-)

Mavericks(6-3) C’était la semaine du bonheur pour Dallas, entre Dirk qui tacle Olajuwon et Philadelphie qui se prend la plus grosse branlée de l’année. Parfait pour garder les jambes fraiches et aborder de nouveaux matches aisés cette semaine : attention au déplacement à Washington, on a peu de doutes quand on voit la matchup Randy Wittman vs Rick Carlisle, mais on ne sait pas encore quel membre des Mavs peut tenir devant John Wall. Désolé messieurs, Barea c’est littéralement trop court.
Matches à venir : Timberwolves, @Hornets et @Wizards.

7
(-)

Wizards(6-2) La bande à Wittman s’en sort assez bien sans Bradley Beal, mais c’est surtout grâce à un calendrier de maternelle que le bilan est aussi généreux. Il faudra justement voir ce que ces Wizards donnent contre une grosse équipe comme Dallas, et surtout le surlendemain lors de la réception des Cavs. Pierce contre LeBron, Wall contre Irving, Humphries contre Varejao : comment ça on n’en peut plus d’attendre ? Sortez les kevlars et les caméras, ça va chier au Verizon.
Matches à venir : Magic et Mavericks.

8
(-)

Blazers(6-3) Seulement deux rencontres cette semaine puisque Justin Timberlake sera en concert à Portland ce jeudi. Vous n’en avez rien à foutre ? Tant mieux nous aussi. Par contre on veut vite revoir Nico retrouver les parquets car sans lui la défense des Blazers est nettement moins solide. Contents de voir Damian Lillard lancer sa saison, gros duel entre Aldridge et Davis au poste et des cadres qui vont pouvoir souffler. On allait oublier : Chris Kaman est tellement bon en sortie de banc, encore un sale coup de Neil Olshey…
Matches à venir : Nets et Pelicans.

9
(-)

Heat(5-3) Semaine tendue pour le Heat. Déjà, on a apprécié la démo à Dallas qui était remarquable, mais suivre ça avec une défaite à la maison face aux… demi-Pacers ? Trois rencontres tendues à venir, deux déplacements difficiles et des Clippers en ville qui adorent la chaleur de Miami. Peut-être l’occasion pour Chris Bosh de rappeler à tout le monde que Blake Griffin est encore à des années lumières de son niveau de jeu au poste ? C’est le soir ou jamais pour valider les 120 millions de dollars signés cet été.
Matches à venir : @Atlanta, Bucks, @Nets et Clippers.

10
(-)

Suns(5-3) Enfin une vraie plateforme pour juger ces Suns. Un peu lents (un comble) depuis le début de saison, les hommes de Jeff Hornacek arrivent à assurer les victoires mais le vrai boulot arrive cette semaine : 3 déplacements sur leur road trip, 7 de leurs 8 prochaines rencontres hors du désert, voilà qui pourrait nous permettre de confirmer si oui ou non les Suns ont leur place dans le Top 8 de l’Ouest. Goran Dragic semble se réveiller, ça c’est bien. Eric Bledsoe qui retrouve Chris Paul, ça c’est moins bien.
Matches à venir : Hornets, @Clippers, @Celtics et @Pistons.

11
(-)

Spurs(4-3) C’est la première et dernière fois que vous verrez les Spurs hors du Top 10. Il fallait bien punir le mauvais début de saison avec des pourcentages affreux et le trolling de Popovich, mais des bouches ont été fermées cette semaine en allant raser les Clippers et Warriors en back-to-back. Dur. Dans tous les cas, le match face aux Cavs sera des plus intéressants à regarder, surtout si l’équipe retrouve son adresse face aux Lakers et Sixers. Deux victoires de 30 points ou on fait tourner une nouvelle fois le banc ?
Matches à venir : @Lakers, @Kings, Sixers et @Cavaliers.

12
(-)

Pelicans(4-3) Pas la peine de parler d’Anthony Davis, lui qui est actuellement hors de portée pour le titre de meilleur ailier-fort de la Ligue, et probablement meilleur joueur tout simplement quand on voit son boulot complet. Heureusement que Monty Williams ne lui file toujours pas la balle, sinon ses statistiques doubleraient. Joli test pour le bonhomme et Tyreke Evans, les deux hommes en forme se rendent à Portland pour un duel qui sent bon le match référence. A moins qu’Austin Rivers ne décide de tout gâcher une nouvelle fois…
Matches à venir : Timberwolves, @Blazers et @Kings.

13
(-)

Clippers(4-3) Deux victoires impératives à la maison pour Blake et compagnie. Pourquoi ? Car le boys band le plus apprécié de la Ligue partira ensuite en road trip aux quatre coins du pays, avec un petit total de 8 rencontres sans retrouver la cité des anges. On valide le taff de DeAndre Jordan, mais on demande beaucoup plus de la part du banc et de la défense. C’est pas avec la mentalité actuelle que ces Clippers iront en Finale NBA, phrase à laquelle il va falloir s’habituer si Doc Rivers n’appuie pas rapidement sur le bouton ‘bougez-vous le cul’…
Matches à venir : Suns, Bulls, @Magic et @Heat.

14
(-)

Kings(5-4) Quelle tristesse, on ne sait pas quoi faire entre rire ou pleurer. Dominants face aux Mavs et Grizzlies, les soldats de Mike Malone se sont écroulés pour perdre deux rencontres de suite après avoir mené de 20 points. Il n’y a pas grand chose à dire sur Cousins qui écrase tout sur son passage avec une concentration remarquable, mais le reste de l’effectif a du mal à suivre et les premières fautes techniques pourraient faire leur apparition… Attention, gros menu pour gros pivot à la maison. Soit ça passe et on applaudit, soit ça casse et des têtes vont voler. Le petit doigt crie option 2.
Matches à venir : Spurs, Pelicans et Bulls.

15
(-)

Hawks(4-3) Les victoires ne sont pas exemplaires, mais les défaites ne sont pas énormes non plus : avec 7 rencontres sur 9 à la maison prochainement, ces Hawks peuvent se faire une petite place dans le Top 10, à condition que tout le monde se mette au boulot. Si Kyle Korver est tout simplement en feu actuellement, Al Horford a du mal et la défense collective aussi. Deux très belles rencontres avant la balade face aux Lakers, deux tests face à l’élite de l’Est. PS : allez voir Dennis Schroeder, c’est un régal à la mène.
Matches à venir : Miami, @Cleveland et Lakers.

16
(-)

Cavaliers(3-3) Ne comptez pas sur nous pour offrir une analyse précise de ces Cavs. Le trio de stars fait plus ou moins son boulot, mais la défense n’a pas encore terminé ses vacances et Dion Waiters a tranquillement activé le mode auto-destruction. On va justement voir ce que cette équipe a dans le ventre cette semaine, les Spurs débarquant en ville avec un jeu enfin huilé. Si LeBron et ses boys remportent ce match devant leur public, la saison de Cleveland sera belle et bien lancée. Sinon…
Matches à venir : @Celtics, Hawks, Nuggets et Spurs.

17
(-)

Nets(4-4) Il vaudrait mieux que le trip à l’Ouest se termine le plus vite possible. Certains soirs, ces Nets semblent dominer leur adversaire et contrôler la rencontre, puis le lendemain c’est le bordel total avec Mirza et Bogda en mode mitrailleuses automatiques. C’est peut-être pour ça que Joe Johnson a tapé du poing sur la table, maintenant critiquer le fait que son équipe joue individuellement alors que son surnom c’est ‘Iso Joe’… Gros match face à Miami cette semaine, une victoire qui ferait du bien pour le moral.
Matches à venir : @Blazers, Heat et Bucks.

18
(-)

Bucks(4-4) Est-ce qu’on devrait mettre les Bucks à l’Ouest ? C’est totalement absurde au premier abord, mais quand on voit Brandon Knight et sa troupe mettre à terre des squads comme OKC ou Memphis, on peut se poser la question. Trois déplacements cette semaine, donc trois vrais tests. Difficile de juger ces Bucks pour le moment, y’a du bien (Mayo) comme du moins bien (Sanders), mais on veut les voir empiler des victoires logiques avant de se prononcer. Du genre face à Orlando et New York ?
Matches à venir : @Magic, @Heat, Knicks et @Nets.

19
(-)

Thunder(3-6) C’est mieux. Là on respire. Avec Reggie Jackson en leader offensif et toujours la même intensité collective dans leur propre moitié de terrain, les hommes de Scott Brooks valident nos prévisions en attendant le retour des deux phénomènes : il va falloir assurer les victoires à disposition en étouffant les adversaires sur jeu placé. Heureusement, le calendrier y met du sien. Pas le droit à l’erreur face aux copains de la division cette semaine.
Matches à venir : Pistons, Rockets, @Jazz et @Nuggets.

20
(-)

Celtics(3-4) Rois des montagnes russes. Ces Celtics nous ont offert du très bien comme du très cheum depuis ce début de saison, dominant les Raptors avant de se faire rattraper salement pour ne donner qu’un exemple. S’ils peuvent gagner à Chicago et se faire démonter par le Thunder, on va suivre la logique actuelle des choses et jouer la rencontre de ce soir à pile ou face. Pile, Jeff Green met 40 points sur LeBron. Face, LeBron met 60 points sur Jeff Green. On connait les probas, mais on sait aussi que quand Boston voit LBJ, ça part en couilles.
Matches à venir : Cavs, Suns et @Sixers.

21
(-)

Pacers(3-6) La victoire à Miami en vaut au moins 7 quand on voit l’abnégation montrée par Vogel et cet espèce d’effectif mi-pute mi-soumise, les Pacers étant probablement favoris aujourd’hui pour finir dans le match le plus pourri qui sera commenté par TrashTalk cette saison. Il parait que George Hill et David West sont bientôt de retour, ça ferait pas mal d’économies dans le budget ophtalmo car peu d’équipes nous ont autant fait pleurer sur demi-terrain. Interdiction de se foirer face à Charlotte.
Matches à venir : Denver, @Bulls et Hornets.

22
(-)

Jazz(3-6) Comme un ado qui vient de se taper sa première vraie cuite, les gosses de Snyder ont mal assumé le lendemain de la victoire épique face aux Cavs, en se faisant botter le cul à droite comme à gauche. C’est pourtant dommage car le jeu proposé est intéressant, et tout le monde met les mains dans le cambouis. On attend de voir ce que le Jazz donnera à la maison contre OKC, un duel de division qui termine souvent en barfight et au buzzer. PS : we want Gobert, please.
Matches à venir : @Knicks, @Raptors, Thunder.

23
(-)

Magic(3-6) On pourrait parler du Magic et de sa belle forme récente pendant ces quelques lignes, mais ce serait totalement anti-patriotique quand on voit le début de saison que nous offre Champagne Fournier : 18 points de moyenne à 50% de près comme de loin tout en étant clutch ? Le frenchie installe ses affaires sur la table du MIP, en attendant de voir son adaptation lorsque Victor Oladipo fera son retour. Dans tous les cas, on valide autant sa coupe de cheveux que son niveau de jeu.
Matches à venir : Milwaukee, @Wizards, @Pistons et Clippers.

24
(-)

Hornets(3-5) La question mérite d’être posée : sans les miracles de Lance et Kemba, les Hornets auraient-ils plus d’une victoire cette saison ? Rattrapés par des Blazers endormis et battus par les Lakers, cette équipe pleine de hype et qui devait gérer sa division est finalement en freestyle complet actuellement, balançant la balle à Jefferson en espérant que 2+1 fassent 40. Il faudrait retrouver la défense, et redonner la balle à Walker. Calendrier difficile, watch out.
Matches à venir : @Suns, @Warriors, Dallas et @Pacers.

25
(-)

Timberwolves(2-5) La blessure de Ricky est une terrible nouvelle pour la bande à Saunders, mais les rookies veulent prendre le relai et il y aura de l’espoir lors des matches à domicile. La bonne nouvelle : Andrew Wiggins est en train de distancer Jabari Parker pour le titre de ROY. La mauvaise nouvelle : Andrew Wiggins a moins de balles en main que ce cher Kevin Martin. Respect des vétérans certes, mais faudrait peut-être arrêter le Zoloft tous les matins, Flip.
Matches à venir : @Pelicans, @Mavs et Knicks.

26
(-)

Pistons(2-6) C’est pas demain que la mayonnaise va prendre avec Stan aux fourneaux. Le moustachu le plus sexy de la Ligue n’a pas encore vraiment compris le bordel dans lequel il s’était inscrit, et c’est en toute logique que les Pistons commencent mal leur saison. On voudrait simplement savoir ce que fout Jennings dans la région, et quand revient Jodie Meeks, car en terme d’alchimie collective le premier transforme tout ce qu’il touche en caca alors que le second est parfait. Joli match de prévu dans la raquette à Memphis.
Matches à venir : @Thunder, @Grizzlies, Magic et Suns.

27
(-)

Knicks(2-7) On a d’abord eu de bons sentiments en voyant les victoires face aux Cavs et Hornets, puis la réalité a rapidement repris le dessus. Encore en construction, les Knicks font davantage du xylophone que du triangle actuellement mais c’était aussi prévisible que la défense de Stoudemire. Avec un calendrier assez facile en approche, Melo doit retrouver ses pourcentages et Calderon les parquets. Si ça c’est déjà validé, de grands progrès auront lieu. Pendant ce temps, on préférera écouter Jax envoyer des punchlines face aux médias…
Matches à venir : Jazz, Nuggets, @Bucks et @Wolves.

28
(-)

Lakers(1-7) Pire défense de la Ligue, plus beau cirque actuel et très loin d’avoir terminé sa tournée, ces Lakers 2014/2015 ont la possibilité de faire ce qui semblait improbable il y a quelques semaines avec le retour de Kobe : offrir un bilan encore plus mauvais que celui de la saison passée. Le calendrier est hardcore, Jordan Hill fait des retours en zone et Carlos Boozer reste Carlos Boozer. On se retrouve en Décembre pour un vrai premier bilan des dégâts ? Si Kupchak regrette le départ de Mike D’Antoni, on arrête tout.
Matches à venir : Spurs, Warriors, @Hawks et @Rockets.

29
(-)

Nuggets(1-6) Les Lakers ne sont pas la pire équipe de la Conférence Ouest. Ce trône est offert à Brian Shaw et ses hommes, eux qui ont une belle équipe sur le papier mais la motivation de Raymond Felton avant un régime. Tu sais que t’es dans la merde lorsque tu vois les Blazers te flanquer 84 points à la mi-temps alors qu’ils sont en back-to-back. Heureusement, un petit trip sur la East Coast pourrait leur faire le plus grand bien. Faudrait simplement se mettre à… jouer au basket ? 
Matches à venir : @Pacers, @Knicks, @Cavs et Thunder.

30
(-)

Sixers(0-8) On va pas se mentir, ce spot est réservé pour toute l’année à venir par la bande à Hinkie. Les Sixers sont tellement loin du niveau de jeu demandé pour obtenir un minimum de respect en NBA qu’on hésite à faire des dons en faveur des joueurs, eux qui se prennent des roustes monumentales soirs après soirs. Quand tu prends 30 points par les Raptors et 50 par Dallas, on se demande si cette semaine sera celle de tous les records. Bonne nouvelle : les Celtics sont abordables et Michael Carter-Williams est de retour. Youhou.
Matches à venir : @Rockets, @Spurs et Celtics.

Source image : montage

2 Commentaires

2 Comments

  1. WarriorsBlackKid

    15 novembre 2014 à 0 h 37 min at 0 h 37 min

    Schröder <3

  2. Yan_Bok-Spartiate

    15 novembre 2014 à 19 h 12 min at 19 h 12 min

    Bien vu le match sans intéret Houston-Phila qui a failli mal finir pourles Rockets !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top