Team Rankings

Power Rankings TrashTalk – Semaine 3 : la Division Southwest est vraiment trop hardcore !

Power Rankings

Nouvelle semaine de NBA et du coup nouveau classement au sein du Power Rankings TrashTalk : l’Ouest prend le large pendant que les petits de l’Est subissent…

On s’amusait à faire le classement des meilleures divisions en début de saison, mais le débat mérite-t-il encore d’avoir lieu ? Dans une bataille tout simplement épique alors qu’on ne joue que depuis trois semaines, les Spurs, Grizzlies, Mavs, Rockets et Pelicans squattent déjà le Top 15 et devraient planter les sardines autour de leurs tentes quand on voit le niveau de jeu proposé par chacune des franchises. Ailleurs, ça se bat autant que possible pour préparer l’hiver, et chacun retrouve sa méthode préférée : pendant que les Raptors et Warriors courent pour se maintenir au chaud, les Knicks et Sixers préfèrent rester tranquille à la maison en bombardant le radiateur plutôt que de se ramener au coup d’envoi. On ne va pas vous proposer un festival de blagues météorologiques pendant longtemps, mais on souhaite juste vous prévenir qu’il y aura des risques d’orage dans le Texas ce week-end avec un duel 100% barfight entre Dallas et Houston. Sortez vos kevlars, et vos parapluies : ça va pleuvoir.

Place Franchise Commentaire

1
(-)

Grizzlies(10-2) Circulez, y’a rien à voir. La démolition des Rockets a été affolante, surtout quand vous arrivez à limiter James Harden sous les 10 points. L’hommage à Vince Carter nous a filé la larmichette, Zibo monte en régime et Memphis défend tous les soirs comme si leur diner était en jeu : ça tombe bien, avec les Clippers en ville ce week-end il faudra valider ce sublime début de saison devant leur public. Comme une odeur de baston, surtout si la gastro générale de l’équipe empêche certains cadres de pouvoir se concentrer à fond. Même Justin Timberlake fait du trashtalking sur Twitter…
Matches à venir : Celtics, Clippers et @Lakers.

2
(+1)

Bulls(8-2) Steve Kerr impressionne d’entrée avec ses rotations osées. Le second unit dirigé par Speights et Iguodala est sacrément kiffant, surtout quand on y ajoute Barbosa et Livingston en combo. C’est simple, les Warriors attaquent aussi bien que Dallas et défendent mieux, ce qui parait invraisemblable. On leur filera le spot de leader à une seule condition : dominer leur roadtrip à l’Est, 5 des 6 prochains matches en déplacement. Attention, match piège en back-to-back à Orlando.
Matches à venir : Jazz, @Thunder, @Heat et @Magic.

3
(+2)

Warriors(9-2) Ils ont enfin leur place sur le podium, mais pour combien de temps ? Les Raptors ont joué 8 de leurs 11 premières rencontres à la maison, un total affolant et qui nous empêche ainsi de les placer plus haut : il faudra nous convaincre dès cette semaine avec deux déplacements solides et peu d’erreurs à la maison. En tout cas, le match remporté face à Memphis a clairement attiré les projecteurs sur eux. Toujours en tête de la Conférence Est dans une semaine ? Kyle et DeMar, à vous de jouer.
Matches à venir : Bucks, @Cavs, Suns et @Hawks.

4
(-2)

Rockets(8-4) Comme un certain Gregg P. du côté de San Antonio, Tom Thibodeau se démerde avec les joueurs à disposition et nous sort des performances venues d’une autre planète quand on voit les Bulls dans le noir. La victoire chez les Clippers était impressionnante, la défaite à Sacramento également. On veut voir la force mentale de ce groupe qui a un joli roadtrip à finir et toujours autant de pression médiatique autour des soucis de santé de Derrick Rose. Gros match ce soir à Portland, souvenirs de béquilles l’an passé…
Matches à venir : @Blazers, @Jazz et @Nuggets.

5
(+1)

Raptors(9-3) Probablement l’équipe qui toque le plus fort à la porte du podium. Dans le jeu, l’attitude et les mécanismes déjà installés, les Mavs sont un cran au-dessus et cela devrait se vérifier cette semaine. Favoris pour l’emporter à Houston, les potes de Chandler Parsons devront entourer leur ailier pour qu’il tienne devant la pression émotionnelle, lui qui aura droit à un joli traitement de la part des Rockets. Offensivement, personne n’arrive aux chevilles de Rick Carlisle.
Matches à venir : Lakers, @Rockets, Pacers et Knicks.

6
(+2)

Mavericks(8-3) Tranquillement, les Blazers en sont à 5 succès de suite mais ils ont joué 80% de leurs rencontres devant leur public. Ce n’est pas cette semaine que le roadtrip sera des plus compliqués, attention cependant à la moindre erreur car la Conférence Ouest est impardonnable et les défaites comptent triple. Trois déplacement cette saison à l’Est, trois victoires : on passe à 6 dans une semaine ? La réponse avec le retour de Nico Batum dès que possible.
Matches à venir : Bulls, @Celtics, @Sixers et @Hornets.

7
(-)

Wizards(7-3) Ils ont beau avoir le deuxième meilleur bilan de leur Conférence, les soldats de Randy Wittman n’ont pas encore proposé de victoire référence cette saison. L’occasion rêvée ce soir face à Cleveland ? Il faudra regarder cette rencontre de près, afin de bien analyser le match retour ayant lieu… 6 jours plus tard. L’arrivée de Bradley Beal va faire du bien, reste à voir ce que Pierce donnera face à LeBron cette semaine. On a plutôt confiance envers The Truth.
Matches à venir : Cavs, @Bucks, Hawks et @Cavs.

8
(-4)

Blazers(9-3) C’est la grosse gamelle de la semaine chez les prétendants au trône. Pendant que Dwight est embourbé dans des affaires de ceinture, Harden devient anormalement timide en attaque et l’habituelle bonne défense des Rockets prend l’eau. Autant perdre à Memphis en back-to-back c’est compréhensible, autant laisser Kobe l’emporter alors que ces derniers jouaient la veille à Atlanta, ça n’a aucun sens. Rencontre immanquable demain face à Dallas !
Matches à venir : Mavs, Knicks et Kings.

9
(+2)

Heat(7-4) Que faire quand l’adresse est en panne et que le moteur tousse à l’approche de l’hiver ? Défendre dur, tous les soirs : les Spurs ont la meilleure troupe de protection de la Conférence Ouest, un exploit quand on voit leurs qualités athlétiques et le taff abattu par Memphis depuis trois semaines. Avec un programme léger dans les jours qui viennent, Tony et compagnie pourront se rapprocher doucement mais sûrement du Top 5. Tout rentre dans l’ordre à San Antonio.
Matches à venir : @Wolves, Nets et Pacers.

10
(+3)

Suns(7-4) D’abord décevants face aux Bulls, les troupes de Doc Rivers se sont rassemblées pour sweeper la Floride avec la manière. Il reste encore 5 rencontres sur le roadtrip des Clippers, mais aucun autre match ne nous intéresse hormis celui de dimanche : le duel à Memphis sera immanquable pour tout fan de NBA qui se respecte, les deux franchises se détestent et les Grizzlies sont intouchables en ce moment. Blake contre Zibo, ça va limite passer sur TF1.
Matches à venir : @Grizzlies, @Hornets et @Pistons.

11
(+1)

Spurs(6-4) Ce serait assez redondant si on parlait d’Anthony Davis chaque semaine, mais on va juste glisser cette petite stat qui fait bien peur : pour le moment, le phénomène part sur les bases d’une carrière entre Hakeem Olajuwon et Tim Duncan. Sympa non ? Ce serait cool que Tyreke Evans et Monty Williams ouvrent justement leurs yeux, car taper 25-10 en faisant les poubelles c’est tout simplement affolant à son âge. Raquettes légères cette semaine, de quoi dépasser les 40 points sur une rencontre ?
Matches à venir : @Nuggets, @Jazz et Kings.

12
(+2)

Pelicans(7-5) Deux nouvelles victoires références à mettre à leur compteur, ces Kings-là jouent sérieusement et tout le monde suit le rythme affolant imposé par DMC sur ce début de saison. Les Bulls et Spurs sont déjà passés à la casserole, qu’en sera-t-il des prochains adversaires ? Quatre déplacements à venir, mais ensuite on part sur 10 des 11 prochaines rencontres à la maison : la meilleure opération serait de gérer la semaine à venir… Pas facile !
Matches à venir : @Wolves, @Pelicans et @Rockets.

13
(+5)

Clippers(7-5) La belle surprise de ce mois de novembre à l’Est ! Certes, les rotations de Jason Kidd sont étonnantes. Certes, Brandon Knight loupe des paniers légendaires pour se faire des frayeurs. Mais la taille des Bucks et leur activité incessante rend leur défense agaçante, ce qui leur permet de gratter des victoires à la dalle tout simplement. Programme costaud cette semaine, profitez-en pour voir l’énorme boulot offert par Zaza Pachulia dans la raquette locale
Matches à venir : @Raptors, Wizards, Pistons et @Wolves.

14
(-4)

Kings(7-5) Le roadtrip touche à sa fin cette semaine, et ce serait bien de le terminer en beauté : les victoires à Detroit et Boston n’étaient pas des plus convaincantes, donc on attend deux démos avant de parler de Toronto. Les Suns ont peut-être une nouvelle fois une des meilleures attaques de la Ligue, mais leur défense est atroce en ce début de saison. Ce serait bien de reprendre les principes defend, rebound and run pour que la formule magique réapparaisse, celle qui avait bercé un paquet de fans l’an passé. C’est quoi le soucis sérieusement ?
Matches à venir : @Sixers, @Pacers, @Raptors et Nuggets.

15
(-6)

Hawks(6-6) On attendait justement la première blessure de Dwyane Wade pour voir la vraie gueule du Heat, celle qui devra apprendre à faire sans sa star comme les Bulls font cette saison sans Derrick. La victoire à Brooklyn était solide, mais les défaites ont montré une faiblesse intérieure inquiétante. Les peintures sont justement assez clémentes cette semaine, ce serait bien de voir Bosh retrouver son adresse et le Heat retrouver le chemin de la victoire. PS : mais que fout Shannon Brown en NBA ?
Matches à venir : @Magic, Hornets et Warriors.

16
(-)

Cavaliers(5-5) Impossible de changer les Cavs de position, tant leur semaine passée a été troublante. D’abord chauds contre Boston et Atlanta, les potes de LeBron se sont ensuite reposés de façon inexplicable pour perdre face à Denver en back-to-back et contre des Spurs qui trainaient des pieds. Attention, le duel de ce soir à Washington sera déterminant : avec trois possibles défaites de suite, les médias vont commencer à touiller la marmite de l’Ohio si ça toussote.
Matches à venir : @Wizards, Raptors, Magic et Wizards.

17
(+4)

Nets(5-7) Deux victoires arrachées cette semaine avec le coeur, les tripes et tout ce qui identifie les Pacers cette saison, comme une belle façon de rappeler qu’il faudra les jouer 48 minutes pour s’en débarrasser. Quatrième meilleure défense de la Ligue, l’armée de Frank Vogel devra confirmer son rang en affrontant deux superpuissances offensives dans le Texas. Si Indiana arrive à en prendre un, ce sera un nouveau miracle à mettre à l’actif du coach qui réalise un boulot formidable sans la plupart de ses cadres.
Matches à venir : Suns, @Mavs et @Spurs.

18
(+5)

Bucks(5-8) Voilà ce qui se passe quand Mister Oladipo est de retour ! Le meneur n’a pas encore retrouvé son rythme ni son tir, mais son intensité défensive et sa bonne lecture du jeu ont permis au Magic d’empocher deux belles victoires la semaine passée. Sachant que Nik Vucevic abat un boulot monstrueux depuis trois semaines, on est impatient à l’idée de le voir affronter Al Jefferson, Chris Bosh et Andrew Bogut cette semaine. Courage gamin !
Matches à venir : @Hornets, Heat, @Cavs et Warriors.

19
(-4)

Thunder(5-5) La honte. Commencer par battre le Heat c’est bien, mais se faire exploser par Cleveland et enchainer avec une performance lamentable face aux Lakers, c’est inacceptable. Les Hawks jouent actuellement comme s’ils étaient sûrs d’aller en PlayOffs, alors que la bataille sera engagée jusqu’en Avril à l’Est. Cela tombe bien, avec Toronto (1er) et Washington (2ème) au menu de la semaine, il serait peut-être temps pour Atlanta de s’offrir une vraie première victoire référence.
Matches à venir : Pistons, @Wizards et Raptors.

20
(-)

Celtics(4-6) On les avait nommés rois des montagnes russes la semaine dernière, on va désormais les appeler rois des fins de rencontres. Deux défaites mal gérées par Rondo et ses copines, le meneur cafouillant mystérieusement la dernière possession contre LeBron et les Cavs : besoin de Paul Pierce ? Cette semaine, une paire de matches intéressante pour Rajon qui aura du client en face et besoin de sortir son A-game pour que les Celtics s’imposent. Montre-nous ce que t’as dans le ventre.
Matches à venir : @Grizzlies et Blazers.

21
(+1)

Pacers(5-7) Il y a des progrès chez les dents de lait de Quin Snyder, le nouveau coach proposant un jeu de plus en plus dressé et des rotations intéressantes. Si Gordon Hayward continue sur son rythme actuel il faudra lui faire un petit test anti-dopage, maintenant en voyant ce qui attend le Jazz en déplacement on a hâte de voir si l’ailier a suffisamment de leadership vocal pour créer la surprise. Attention, forte probabilité de se faire sweeper cette semaine.
Matches à venir : @Warriors, Pelicans, Bulls et @Thunder.

22
(-5)

Jazz(4-7) Dieu que ce fût moche, à domicile comme à l’extérieur. Même quand Brandon Knight loupe le panier de la gagne le plus facile de la décennie, les Nets n’arrivent pas à en profiter pour s’imposer à la maison : où est le mental à Brooklyn ? Lionel Hollins n’a pas encore trouvé la solution pour son équipe, et il faudra se dépêcher car les déplacements de la semaine sont particulièrement sous-estimés. Cette équipe peut en gagner deux, comme en perdre trois.
Matches à venir : @Thunder, @Spurs et @Sixers.

23
(+6)

Magic(4-7) Typiquement ce qu’on attendait des Nuggets. Un espèce de gros bordel incompréhensible qu’il faut prendre au huitième degré ! La défaite au Madison Square Garden était honteuse, alors Ty Lawson et ses potes se sont énervés à Cleveland et le tout en back-to-back. Normal. Portes ouvertes cette semaine face aux Lakers et Suns, si Denver ne met pas plus de 200 points sur les deux rencontres on réouvre le dossier le plus solide de ce début de saison : Brian Shaw is a tanking maestro. 
Matches à venir : Pelicans, @Lakers, Bulls et @Suns.

24
(-)

Hornets(4-8) Troisième pire attaque de la Conférence Est, la bande à Steve Clifford est encore en recherche de repères et ce n’est certainement pas avec le menu de la semaine que les choses vont s’arranger. On le répète encore une fois mais pas sûr que quelqu’un nous écoute : Kemba Walker devrait beaucoup plus gérer l’attaque, elle qui est aujourd’hui dépendante à 90% du grand Al Jefferson. Il est fort le pivot, mais le basket ça se remporte à 5, hein Kobe.
Matches à venir : Magic, @Heat, Clippers et Blazers.

25
(+1)

Timberwolves(3-9) Pas facile de gérer les fins de matches avec des cas sociaux comme Brandon Jennings et Josh Smith. La victoire à OKC a fait plaisir, mais toutes les autres défaites se sont jouées à peu de choses et Stan Van Gundy a l’air plus perdu qu’under control. Il faudra un véritable tour de magie pour que le coach lance la saison des Pistons, du genre contre les Clippers dans quelques jours ? Le type de rencontre où Detroit est parfaitement capable de se ramener avec un jeu concentré et collectif. Deux déplacements à bien négocier cette semaine.
Matches à venir : @Hawks, @Bucks et Clippers.

26
(-7)

Pistons(3-10) Les troupes de Scott Brooks se battent autant que possible, mais quand Jeremy Lamb est votre deuxième option offensive vous avez sérieusement de quoi pleurer. Ce qui pourrait sécher leurs larmes ? Le menu de la semaine, intégralement à domicile et face à deux équipes abattables. On est loin de garantir deux victoires, mais s’il y a bien un moment où leur série actuelle de 4 défaites de suite devra s’arrêter, c’est ce soir ou contre Utah.
Matches à venir : Nets, Warriors et Jazz.

27
(+1)

Knicks(3-9) La semaine la plus WTF de toute la NBA. D’abord violés par les Warriors, Kobe et ses potes ont ensuite remporté deux matches de suite pour célébrer la barre des 32.000. On ne reviendra pas sur les pourcentages du ‘Mamba’ qui donnent envie de vomir, mais la balance est bien assurée puisque Nick Young a retrouvé les parquets. Avec Swaggy P, les victoires comme les défaites sont ensoleillées à Los Angeles.
Matches à venir : @Dallas, Nuggets et Grizzlies.

28
(-3)

Lakers(3-7) Enfin des matches à domicile. Après avoir pris des gifles monumentales à New Orleans et Dallas, les potes de Kevin Martin sont rentrés au bercail pour battre les Knicks et offrir 24h de répits à leurs fans. Pas sûr que le programme soit des plus encourageants pour la suite, mais on voit déjà un peu plus de Shabazz et de Wiggins depuis quelques jours, ce qui est positif pour l’avenir. Bonus : avec Pekovic sensible et grognon, attention aux stats de Gorgui Dieng.
Matches à venir : Spurs, Kings et Bucks.

29
(-2)

Nuggets(3-10) Aïe, ça fait mal. Le bilan des Knicks est déjà particulièrement grinçant, peut-être que le retour de Rosé Calderon arrangera un peu les affaires ? Dans tous les cas, la défense est beaucoup plus inquiétante que l’attaque en triangle, elle qui part sur des records de faiblesse toutes catégories confondues. Le passage par le Texas sera hardcore, surtout si Melo commence à montrer des petits signes de lassitude. Heureusement qu’il y a un gros salaire à chaque fin de mois…
Matches à venir : Sixers, @Rockets et @Mavs.

30
(-)

Sixers(0-11) C’est un peu mieux ! Le retour de Michael Carter-Williams offre aux Sixers quelques micro-espoirs de victoires, maintenant ce n’est pas demain qu’un gros blowout arrivera. En regardant le programme, on se dit que les Knicks et Nets sont peut-être à portée, mais on veut surtout savoir si le record de 0-18 offert par New Jersey à l’époque sera battu. Sur le papier ça sent bon, maintenant on compte sur la ville de New York pour qu’une des deux franchises se fasse dessus.
Matches à venir : Phoenix, @Knicks, Blazers et Nets.

Source image : montage

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top