MIP Rankings

MIP rankings, semaine 4: Prosternez vous devant “Sir Lancelot”

Semaine assez moyenne pour Anthony Davis, qui reste tout de même le leader du ranking, tant son impact sur le terrain est visible outrageusement, même pour le plus novice des spectateurs. Derrière, la blessure du principal challenger, Eric Bledsoe, profite à Lance Stephenson, qui prouve qu’il est parfois possible de transformer un âne en cheval de course.

Niveau sorties, Bradley Beal, blessé, accompagne Bledsoe à l’infirmerie, tout comme Enes Kanter, qui même si il ne s’était pas blessé, serait sorti, du fait de sa méforme actuelle.

Enfin au niveau des entrées, on dit bonjour à Arron Afflalo, qui se prend pour Kobe Bryant, à Gerald Green, qui se prend pour Reggie Miller, et on dit re-bonjour à Spencer Hawes, écarté la semaine dernière au profit de Kanter, et qui reprend sa place cette semaine.

[table color=”red”]

Place Joueu Commentaire

1
(-)

Anthony Davis Essai
Première petite semaine pour “the brow”, après un match solide lors du comeback face à Cleveland, il s’est retrouvé coincé par les fautes à San Antonio, et sous utilisé lors de la défaite face à GS. C’est ce dernier point qui est le plus choquant, avec 17 tirs et 6 lancers francs tentés en 63 minutes lors des deux derniers matches, NOLA se tire littéralement une balle dans le pied en ne nourrissant pas son franchise player. On espère que le staff aura vu ces chiffres, parce que regarder dribbler Tyreke Evans 30 minutes tous les soirs, ça fout la migraine.
Stats:19,4pts; 10,6rbds; 3,9cts; 1,7int

2
(+1)

Lance StephensonEssai Plus les matches passent, et plus le phénomène de début de saison est en train de se transformer en vrai titulaire NBA. Leader en triple doubles cette saison avec 2, il continue d’être le deuxième playmaker derrière Paul George. Il s’est aussi calmé sur la touche feu à volonté derrière l’arc, et a globalement mieux choisi ses tirs, puisqu’il passe trois fois les 50% en 4 matches cette semaine, et Indiana continue de dominer la Ligue entre autres grâce à son apport. Son duel avec D Wade le 10 Décembre s’annonce dors et déjà épique.
Stats: 13,3pts; 4,9rbds; 6,3pd 

3
(+2)

Klay ThompsonEssai Le ciel s’assombrit un peu ces derniers temps à GS, avec un calendrier qui se complique, et une infirmerie qui se remplit, mais Klay est, quoi qu’il arrive, régulier. Une machine de polyvalence au scoring, capable de prendre feu à tout moment (30pts en 27 minutes contre Portland), Thompson évolue parfaitement dans l’ombre de Curry, et gagne de jours en jours sa place dans le gratin des postes 2 en NBA.
Stats: 21,1pts à 50%; 46,8% à 3pts

4
(-1)

Evan TurnerEssai Les grosses perfs vont et viennent à Philly, avec un coup MCW, un coup Wroten, un coup Hawes, mais celui qui fait les stats tous les soirs, c’est Turner. Il continue d’appâter les candidats au trade, avec sa panoplie offensive toujours aussi complète (hormis un pitoyable 16,3 % à 3pts, encore 1/9 cette semaine). Il noircit la feuille dans toutes les catégories, et nul doute qu’il se trouvera un spot confortable dans sa future équipe, il prouve en tout cas le potentiel aperçu lors de sa Draft.Stats: 21,4pts; 7,1rbds; 3,9pd

5
(+1)

Gordon HaywardEssai
Toujours très actif dans une équipe en perdition, malgré la victoire contre Chicago, Hayward fait tranquillement monter sa côte en vue de la free agency 2014. Il prouve en tout cas qu’il a eu raison de refuser l’offre du Jazz, et sera avec Eric Bledsoe, parmi les restricted free agents les plus alléchants du marché. Son côté all around avec plus de 5pd/m et 5rbds/m en fait un bon titulaire, son shoot est par contre à la dérive (39% et 31% à 3pts). Stats: 16,8pts; 5.1rbds; 5,5pds

6
(-)

Arron AfflaloArron Afflalo
Les fins de contrat, ça a vraiment du bon. A la recherche d’un employeur pour la saison prochaine, Afflalo est en train de sortir une saison magique, dans une équipe d’Orlando pas si ridicule que ça. En feu au shoot, et décisif dans les fins de match, le Magic devrait penser à l’échanger avant Février, contre une belle compensation. Stats: 21,7pts à 50% à 3pts; 4,5rbds; 4,7pd

7
(-)

Gerald Greengreen640
Si l’absence de Bledsoe a profité à un joueur, c’est bien lui. Inséré dans le 5 au poste d’arrière, avec Dragic à la mène, le dunker fou est aussi un véritable pétard ambulant. Son coach, Hornacek a bien compris de quel type de joueur il s’agissait, puisque Green a pour ordre de shooter dès qu’il est ouvert, et de ne pas dribbler ou passer la balle. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il a compris, puisqu’il a tenté 8 tirs à 3pts ou plus lors des 6 derniers matches…
Stats: 14,7pts, contre 7 la saison dernière

8
(-)

Isaiah Thomas
IMG_1232_1
Seulement deux matches contre les deux L.A. cette semaine, avec un premier vrai raté contre les Lakers Dimanche, à seulement 9pts. Beaucoup plus à l’aise Samedi, contre les Clippers, il a encore prouvé qu’on pouvait lui faire confiance dans les fin de matches serrées, avec un wagon de lancers francs bien clutch réussis. Il ne s’est pas démené contre Chris Paul non plus.
Stats: 17,9pts à 42% à 3pts; 2,4rbds; 4,6pd

9
(-)

Spencer HawesEssai On avoue l’avoir un peu oublié la semaine dernière, préférant être cléments avec le jeune Kanter, pas d’excuse cette semaine. Il n’a joué qu’un seul match, face à Milwaukee, manquant les deux suivants sur blessure. Il reste l’une des belles surprises au poste de pivot cette saison, avec 7 doubles doubles sur les 10 derniers matches, et un tir extérieur qui étire parfaitement les défenses. Doug Collins était passé pour un cinglé quand il a annoncé que Hawes pouvait jouait à un niveau All Star, il est finalement pas très loin d’avoir raison.
Stats: 16,8pts à 53,3%; 49% à 3pts; 10,3rbds; 3,1pd; 1,6cts

10
(-1)

Andre Drummond2013-05-12-andre-drummond-4_3_rx404_c534x401 Dans une équipe de Detroit qui ne ressemble à rien, ou presque, il fait comme il peut pour rester à flot au milieu de tous les “cerveaux” qui l’entourent. Toujours très actif sous les panneaux, au scoring et au rebond, il vient en revanche d’enchaîner trois matches sans le moindre contre. Enfin il a explosé son record de la saison avec 3 lancers francs marqués à Atlanta, dommage qu’il ait du en tenter 8 par contre… ça devient un problème très très grave pour un jeune joueur en recherche de confiance.
Stats: 11,9pts à 65%, meilleur pourcentage de la ligue; 11,9 rbds; 1,8int; 1,2cts; 22,6% aux lancers francs, rendez vous la semaine prochaine pour voir si il peut passer les 25%

[/table]

1 Comment

1 Comment

  1. Green#KK_Faverani#38

    1 décembre 2013 à 1 h 28 min at 1 h 28 min

    Jordan Crawford?

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top