One-on-One

Ça y est, LeBron James a ouvert sa propre école à Akron : et si c’était ça le plus grand exploit du King ?

Depuis le début de sa carrière NBA, LeBron James n’a cessé de repousser les limites sur les terrains de basket. Il a accumulé les exploits, il a remporté plusieurs titres et est devenu l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de son sport. Mais sa plus belle réussite se situe peut-être en dehors des parquets, avec l’ouverture d’une école pour des enfants défavorisés d’Akron. L’inauguration a eu lieu lundi. 

« L’un des plus beaux moments de ma vie ». Pour LeBron James, l’ouverture de cette école intitulée I Promise représente une énorme fierté. A travers sa fondation et en collaboration avec l’Akron Public Schools District ainsi que plusieurs sponsors, le King a réussi à construire un superbe établissement scolaire destiné à 240 enfants de sa ville natale, âgés entre huit et dix ans et issus de milieux socio-économiques difficiles. L’objectif est évidemment de guider ces gamins sur le droit chemin en leur offrant une éducation de qualité, avec notamment plus d’heures de classe dans la journée et une année scolaire plus longue que les écoles traditionnelles, et le meilleur encadrement possible pour réussir (ils pourront par exemple manger sur place). LeBron a également trouvé un accord avec l’université d’Akron qui permettra aux jeunes d’étudier sans avoir à payer des frais de scolarité, à condition qu’ils complètent le programme mis en place par la fondation. De plus, grâce à ce projet, leurs parents auront l’occasion de reprendre des cours afin d’obtenir leur diplôme d’études secondaires. Bref, tout est réuni pour favoriser le développement de ces enfants qui ont besoin d’une structure solide et de beaucoup de soutien pour ne pas sombrer. C’est évidemment une chance énorme pour eux, et une satisfaction particulière pour James.

Lundi, lors de la cérémonie d’inauguration, on a vu à quel point ce projet était important pour LeBron. Au cours de son speech, on a senti l’émotion, l’excitation et surtout le bonheur qui habitaient le King. Cela fait presque quinze ans qu’il est impliqué dans sa communauté et plus particulièrement dans l’éducation des enfants par l’intermédiaire de sa fondation. L’ouverture de cette école, c’est un véritable accomplissement, c’est la réalisation d’un rêve après plusieurs années de travail. En fait, quand on y pense, c’est un peu comme remporter un titre NBA en dehors du terrain, même si la comparaison n’est pas forcément judicieuse dans le sens où l’on parle de deux choses complètement différentes. En effet, être performant sur les parquets, gagner des bagues et des titres de MVP, c’est une chose. Ouvrir une école dans sa ville natale pour aider des gosses en difficulté en est une autre. Alors évidemment, tout est lié. C’est grâce à sa formidable carrière que James possède les ressources, les contacts et l’influence qui sont nécessaires pour réaliser ce type de projet. Mais au final, tout cela dépasse largement le cadre du basket. LeBron dit souvent qu’il est plus qu’un athlète, voici la preuve parfaite. Ce qu’il veut, c’est changer les choses sur le long terme, améliorer les conditions sociales et économiques au sein de sa communauté.

« Dans quelques années, quand on aura les statistiques, quand on verra ces jeunes aller à l’université, créer leurs propres entreprises ou apporter des choses à la communauté, on sera tous fiers. C’est pour cela qu’on est là. On est un soutien très important pour ces jeunes. »

LeBron James, lors d’une interview avec Rachel Nichols d’ESPN

Il y a 25 ans, LeBron James était l’un de ces gamins d’Akron, Ohio. On connaît tous l’histoire. Il a grandi sans son père, sa mère Gloria galérait pour trouver un boulot stable et il déménageait constamment d’un appartement à un autre, le tout dans un environnement dominé par la pauvreté, la violence et la drogue. Quand il était au CM1, il a raté plus de 80 jours de classe car il n’avait pas toujours accès à son école, faute de moyens de transport. En d’autres termes, son avenir était sombre, il était destiné à l’échec. Les choses ont ensuite commencé à s’arranger quand il a rejoint la famille de Frank Walker, un coach de football local qui entraînait LeBron à l’époque. Frank et sa femme Pam ont apporté au futur King tout ce qu’il avait besoin à ce moment-là, à savoir de la stabilité, une structure, un encadrement. C’est également Frank qui a poussé James à commencer le basket organisé, tout en accordant une importance particulière à l’aspect éducatif. Cela a mis LeBron sur le chemin du succès et de la gloire. Il a ainsi parfaitement conscience aujourd’hui des besoins de ces enfants, car il a traversé la même chose durant sa jeunesse. Il y a cette connexion, cette identification, qui fonctionnent dans les deux sens. Mais surtout, il y a cette responsabilité d’aider les générations actuelles et futures. Vous comprenez donc pourquoi l’ouverture de cette école signifie autant pour James.

« Il faut faire comprendre à ces enfants que nous sommes là pour eux. C’est ce qu’ils veulent au fond, ils veulent avoir le sentiment que quelqu’un se soucie d’eux. Et c’est ce qu’on essaye de faire ici. »

LeBron James, via ESPN.

Pour les années à venir, l’objectif est d’accueillir encore plus d’élèves et plus de classes. Mais en attendant, on ne peut qu’applaudir LeBron James pour la réalisation de ce projet royal qui peut véritablement changer la vie de nombreux gamins. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top