Celtics

Kyrie Irving et Gordon Hayward de retour au mois d’août : Boston voit la fin du tunnel

Kyrie Irving Gordon Hayward

Avec un an de retard, on va pouvoir profiter de la nouvelle doublette des Celtics.

Source image : YouTube

Attention, la hiérarchie de la Conférence Est pourrait bien changer la saison prochaine. Pourquoi ? Parce que les Celtics vont peut-être réaliser un exercice 2018-19 au grand complet. On le sait, cette année à été magnifique pour Boston malgré la perte de Gordon Hayward, puis de Kyrie Irving. Fans du TD Garden, rassurez vous, les deux stars devraient revenir en pleine forme dès le mois d’août.

Que ce soit en terme de résultat ou en terme de développement des jeunes pousses, cette aventure des petits hommes en vert a été en tout point magnifique malgré les pièges qu’ils ont dû déjouer ! Pourtant, tout avait mal commencé pour la franchise la plus titrée de la NBA avec la fracture de la cheville du nouvel arrivant, Gordon Hayward, durant le premier quart-temps du match d’ouverture de la régulière. Cinq minutes de jeu et un séjour à l’infirmerie qui s’éternisera jusqu’à la fin de saison. No All-Star ? No problem pour Brad Stevens. Le génie natif d’Indianapolis a parfaitement tenu la barre en emmenant ses troupes à la deuxième place de l’Est, ce qui leur a offert un premier tour de Playoffs face aux Bucks. Sans Kyrie Irving blessé depuis le 21 mars, les C’s se sont débarrassés de Giannis Antetokounmpo et ses collègues en sept matchs avant de venir à bout des Sixers en cinq petites rencontres. Le plus dur restait à venir puisque Jayson Tatum et toute la clique de gamins devaient retrouver en Finales de Conférence le FC LeBron. Contre un Roi assez vénère, les Bostoniens ont été bien loin du ridicule puisqu’ils ont poussé le Chosen One à un Game 7, remporté par les Cavaliers. Si l’on peut n’avoir que du respect envers ce qu’ont réalisé les gars du Massachusetts, on n’a pas arrêté de se poser une seule question durant la postseason des Celtes : qu’est ce que ça aurait pu donner avec Irving et Hayward sur le parquet ? Et ben on risque d’avoir la réponse lors de la prochaine édition parce que si l’on en croit les dires de Brad Stevens au micro de Mark Murphy du Boston Herald, ses deux stars feront leur retour ensemble, dans le courant du mois d’août.

« On m’a dit que même s’ils ne seront pas encore à fond, ils en seront tout proches à la fin juillet ou tout début août. Ils ne feront sans doute pas du cinq-contre-cinq, mais ils en seront très proche. Quand les gars commenceront à faire des petits matchs, ils en feront partie s’ils continuent sur cette voie, et il n’y a pas d’indication qu’ils ne le seront pas. »

Comment elle va être excitante à regarder cette saison 2018-19 des Celtics ! Tout d’abord, l’été devrait mouvementé, certainement moins que la période estivale de l’an dernier mais agité quand même. Avec un Danny Ainge toujours autant à l’affût des bonnes affaires qui serait tenté d’essayer de choper Mo Bamba et qui devrait se positionner pour proposer un trade avec les Spurs afin de s’attacher les services de Kawhi Leonard, préparez vous à recevoir des Woj bombs venues de Boston. On verra également ce que va faire la franchise lors de la free agency et comment le GM va gérer le cas de Marcus Smart (agent-libre) notamment. En tout cas, même si l’effectif ne bouge pas en ce qui concerne les cadres, les C’s ont de quoi faire trembler bon nombre de concurrents au trône de l’Est comme Philadelphie, Milwaukee, Raptors ou encore les Cavs (si BronBron est toujours là bien sur). Imaginez un peu le cinq de départ que pourra concocter Brad Stevens : Irving-Brown-Hayward-Tatum-Horford ! Aie aie aie… Reste à voir comment Uncle Drew et l’ex du Jazz vont se rétablir mais s’ils peuvent disputer ‘des petits matchs’ début août, on peut facilement penser que les deux compères seront à 100% d’ici octobre. Ok, on peut s’enflammer sur les Celtes mais il faudra que coach BS ne brise pas tout ce qu’il a construit l’an passé. Ce n’est jamais évident de réintégrer deux mecs qui doivent avoir la gonfle en mains assez régulièrement, cela peut demander un petit temps d’adaptation. Mais bon, ce n’est pas Tyronn Lue l’entraîneur, donc pas de souci !

Plus que quatre mois à attendre avant de voir évoluer Kyrie Irving aux côtés de Gordon Hayward et des minots qui ont engrangé une quantité d’expérience assez phénoménale. C’est bon LeBron, tu as maîtrisé le game de l’Est pendant huit ans, il est temps de laisser la place aux Verts.

Source texte : Boston Herald

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top