Kings

Marvin Bagley et les Kings, ça se rapproche : une belle histoire d’amour en perspective ?

Marvin Bagley III
Source image : YouTube

Situés en deuxième position de la Draft 2018 et se bouffant littéralement les doigts en ce moment, les Kings hésitent certainement entre plusieurs joueurs mais un prospect pourrait faire sa place d’ici jeudi : Monsieur Marvin Bagley.

L’info sort d’où ? De chez un copain qu’on connaît bien, puisqu’il s’agit d’Adrian Wojnarowski, gourou d’ESPN. Le reporter tenait son Woj Pod récemment afin d’y distribuer quelques pépites, à quelques jours d’un des événements les plus attendus de l’année en NBA. La Draft, c’est le moment où tout peut arriver, où des transferts peuvent tomber, et où des destinées peuvent changer. Le cas de Sacramento est fascinant cette année, car les Kings ont réussi à squatter le podium alors qu’ils n’étaient pas prévus à cette place, et les pépites disponibles sont nombreuses. Luka Doncic, Jaren Jackson Jr, Mo Bamba, Michael Porter Jr, il y en a des options et pour une fois le management californien est dans le siège de conducteur. Cependant, ce poste de privilégié peut aussi apporter son lot de pression, notamment à l’approche du moment fatidique. Qui vont prendre les Kings ? Voilà probablement la grande question de cette Draft 2018. On se permet des liens de famille entre Doncic et la clique Divac-Stojakovic, on envisage le test Porter Jr, on se dit que Vivek Ranadive va nous imposer un Bamba sorti de nulle part, mais les dernières updates sont bien portées sur le kangourou formé à Duke, Marvin Bagley. L’ailier-fort, qui était en récent workout avec les Kings, a séduit quelques dirigeants sur place et pourrait bien enfoncer une casquette violette ce jeudi en serrant la main d’Adam Silver. Qu’est-ce qui pourrait bien motiver Sacramento à agir ainsi ? On écoute le Woj.

Ces dernières années, ça a été difficile pour les Kings d’avoir des workouts et les infos médicales venant de certains joueurs du haut de chaque Draft. Ils n’ont pas été en deuxième place très souvent, mais le fait que Marvin Bagley vienne chez eux, je pense que Sacramento apprécie le fait qu’un joueur veuille aller chez eux. Qu’il se teste sur place et devant eux, je me demande si cela va impacter leur jugement sur Bagley. Quelle que soit leur manière de l’évaluer, le fait qu’il vienne et leur montre ce respect, cela peut impacter. J’y crois.

Depuis quelques semaines, Bagley s’est fait remarquer en affirmant qu’il se considérait comme le 1er choix de cette Draft 2018. Pas pour charrier ou manquer de respect à d’autres talents de sa cuvée, mais pour taper du poing sur la table en tant que compétiteur. L’intérieur se sent capable de contribuer tout de suite en NBA et il a les moyens pour, ce qui pourrait intéresser les Kings dans leur processus de recrutement. En effet, sachant que Phoenix est quasiment sûr de prendre Deandre Ayton avec le premier pick, de plus en plus de têtes envisagent une paire Bagley-Sacramento et apprécient le script, cette envie de prouver à la concurrence qu’ils avaient tort, en quelque sort. Le côté « vilain petit canard » qu’on laisse de côté et sur la tête de qui on pose un entonnoir, cela ne fait pas trop kiffer les fans ni le management de Californie. Et le côté joueur dont on doute sur le papier, cela ne fait pas trop kiffer le jeune Marvin Bagley. D’où l’intrigue posée par Wojnarowski, à quelques jours de la Draft. Ce n’est pas un ressenti ou des émotions qui vont dicter le choix des Kings ce jeudi, simplement pour faire la différence et faire changer les picks au dernier moment, il est vrai que le fait de voir un gros prospect se ramener à Sacramento pour montrer qu’il en veut pourrait influencer les décisions du management. Et dans une franchise où un gros double-double intérieur manque depuis le départ d’un certain boogie, le potentiel duo Fox-Bagley pourrait redonner un vent de hype et d’excitation dans la capitale californienne.

Depuis le soir même de la Loterie, la sélection de Luka Doncic par les Kings semble avoir le plus de sens, et il y a de fortes chances pour que cela reste le cas jusqu’à jeudi soir. Mais quid de Marvin Bagley ? L’intérieur représente un fort besoin à Sacramento, et le test récent semble avoir chatouillé les émotions locales. Affaire à suivre, affaire à suivre.

Source : Woj Pod

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top