Cavaliers

Les notes de Warriors – Cavs, Game 1 : logique respectée, y’a un délégué et un bouffon dans la classe

notes, J.R. Smith, Gérard

Allez, au coin

Source image : montage via youtube

Envoyez les notes du Game 1 entre les Cavs et les Warriors et sans vous spoiler… ça sent le redoublement pour quelques zozos. Et pour ceux qui préfèrent un résumé dans les règles du lard, rdv ici.

___

WARRIORS

JaVale McGee (10) : six minutes de pure folie. Il aurait pu marquer 100 points s’il avait joué 48 minutes, mais il s’est également pris la gorgette la plus dingue de la saison. Offrez-lui une boussole, oh et puis non en fait. Mythique, comme toujours.

Stephen Curry (8) : le Curry qu’on connaît, aussi phénoménal que sale gosse. Le tiercé bombes du parking/protège-dents de traviole et trashtalking de gamin, ça va aller chercher le MVP des Finales à cloche-pieds.

Klay Thompson (7) : une grosse frayeur en début de match après une Sergio Ramos de Gérard (faut être un geek de sport pour la comprendre celle-là) et Klay est revenu mettre ses gros tirs et défendre comme un porc. Il a passé Kobe au nombre de tirs à trois en Playoffs, et on rappelle qu’il est la troisième option de son équipe…

Draymond Green (7) : une défense de DPOY, pendant que Rudy Gobert faisait la darka chez Hanouna. Le temps de poser une gerbe sur C8 et Draymond lâchait une prolongation parfaite, the right man at the right place, at the right moment.

Shaun Livingston (7) : le mec est aussi immortel que son front est long. Parfait en défense, parfait en attaque, il a autant de talent que tout le banc de Cleveland réuni.

Kevin Durant (6) : on a connu meilleur Kevin Durant, qui a cette fois-ci laissé son meneur take the lead. On l’a vu discuter avec le banc des Cavs au troisième quart, probablement pour négo un trade en cas de défaite des Warriors. Filou va.

Jordan Bell (6) : une belle activité durant ses treize minutes sur le parquet, sera à n’en pas douter un très bon élément lorsqu’il aura un QI supérieur à 2. Beast athlétique, attention les yeux dans quelques années.

Kevon Looney (6) : il a fait plus que de challenger les intérieurs de Cleveland. 22 ans alors qu’il en fait 40, et une faute non-sifflée sur LeBron qui fait encore fulminer les fans des Cavs.

Nick Young (3) : dix minutes, quelques courgettes envoyées, mais on aura surtout profité d’une Finale NBA avec Swaggy, Gérard et JaVale sur le terrain en même temps. Shaqtin Finals.

David West (2) : sa plus belle action du match ? Lorsqu’il a accompagné Klay Thompson aux vestiaires, mais en marchant quand même comme un thug. Karma logique pour un mec qui a vendu son âme pour moins d’un euro.

Andre Iguodala (-) : il aurait pu limiter LeBron à 45 points, on attend impatiemment son retour.

Zaza Pachulia (-) : toujours snobé par Steve Kerr, la commu va parler ouzbèke quand il rentrera pour étrangler LeBron. Sans faire exprès bien sûr.

Quinn Cook (-) : la NBA nous a offert un documentaire sur lui à la mi-temps. Ils savent vendre leur produit les mecs.

Patrick McCaw(-) : quatre minutes sur le terrain, mais pas assez pour découvrir quelle marque de nouilles chinoises il avait sur la tête.

Steve Kerr (5) : les rotations sont restées inchangées et il est passé à un lancer et une cuite de perdre le Game 1. On serait curieux de le voir coacher une équipe de bolosses, juste pour voir.

CAVS

J.R. Smith (1.234.567.890) : un tacle glissé sur Klay Thompson pour nous chauffer, puis cette action déjà dans la légende pour offrir le match aux Warriors. On se serait cru dans Fort Boyard, rien que la voix d’Olivier Minne qui crie « sors, sors » résonne dans nos têtes. On pensait que Gérard était Dieu mais c’est faux, Gérard a enfanté Dieu. 

LeBron James (51) : il devait se battre contre une superteam cheatée, il s’est également battu ce soir contre les arbitres et contre ses propres coéquipiers. Ah oui, il se bat également contre l’Histoire, pas sûr que tout le monde ne se rende bien compte de ce que l’on est en train de vivre.

Kevin Love (6) : titularisé d’entrée, gros début de match, quelques flèches et pas mal de rebonds, mais globalement Keke en a chié. Comme d’hab face aux Dubs, mais c’est un sacré guerrier quand même. Tristesse de voir autant de talent bridé par une franchise.

Larry Nance Jr. (6) : il a pris la place de Tristan Thompson dans la rotation des Cavs. Grosse activité, des rebonds offensifs cruciaux, on attend maintenant le poster sur Kevinou au Game 2. Comme au bon vieux temps.

Jeff Green (5) : il n’a pas eu l’apport habituel, ou du moins l’apport escompté. Plus dans la distribution cette nuit, logique puisque la stratégie était de lâcher la balle à LeBron et de rendre des photos. Très bon photographe le Green.

George Hill (5) : défense super solide, un ou deux tirs importants mais ce n’est pas assez. Surtout quand tu rates un lancer crucial dans le money time. Mais sans lancer raté, pas de craquage de Gérard. Alors de tout notre cœur : merci Mr George.

Tristan Thompson (3) : l’aspirateur était bouché, et son plus gros highlight reste sa tentative de doigt dans le nez de Draymond en fin de match. Encore un mec qui jouerait en Nationale 3 sans LeBron, et sa Kardashian s’appellerait Louane.

Kyle Korver (2) : dix-sept minutes à courir autour des écrans en cherchant le ballon. A l’heure qu’il est il court encore, décidément ce match c’était Forrest Gump.

Jordan Clarkson (0,5) : WOLLAH C’EST PAS JORDAN CLARKSON C’EST JORDAN CLARKLOL. NON MAIS LOL. LE GARS EST TROP NUL.

Ante Zizic, Jose Calderon, Cedi Osman, Rodney Hood et Tyronn Lue (-) : ils étaient à la salle ? Ah bon.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top