Bucks

Mike Budenholzer a une mission : faire de Milwaukee le rempart défensif le plus dingue possible

Giannis Antetokounmpo
Source image : NBA League Pass

C’est une des signatures les plus discrètes de ce printemps, et pourtant une des plus importantes. Mike Budenholzer à Milwaukee ? L’occasion pour l’ex-coach des Hawks d’aborder un sacré challenge défensif.

Combien de fois, cette année, avons-nous tous pris notre tête à deux mains en voyant ce que les Bucks faisaient dans leur propre moitié de terrain. Avec de véritables phénomènes athlétiques dans leur équipe et un potentiel à faire pleurer quasiment toute la compétition, les potes de Thon Maker étaient plus frustrants que jamais en défense, alternant entre le niveau élite et le niveau départemental. Leur place dans le classement des équipes les plus efficaces en défense ? 17ème, paye ton imposture. Comment croire qu’une équipe possédant Giannis Antetokounmpo, Eric Bledsoe, Maker, Khris Middleton, Tony Snell, Malcolm Brogdon et compagnie puisse être aussi mal classée dans ce groupe ? Plusieurs raisons à cela, dont le changement d’entraîneurs en cours de saison… et les entraîneurs eux-mêmes. Kidd et Prunty, pas la folie quand il s’agit de parler de cadenas. Et ça, le management de Milwaukee n’en pouvait plus. Il fallait qu’un nouvel homme débarque avec la bonne mentalité, les bonnes idées, et le projet qui colle aux ambitions locales. Cet homme, les Bucks l’ont trouvé en la personne de Mike Budenholzer. Gourou d’Atlanta pendant cinq ans, Bud a construit une défense de fer en Géorgie alors qu’il ne possédait clairement pas un effectif du talent de celui du Wisconsin. Du coup, pour un type qui a fait des miracles avec quelques soldats, arriver dans ce vestiaire lui a donné le tournis : il y a de quoi devenir irrespirable en défense avec ces Bucks.

« Quand je vois le talent individuel que l’on a à Milwaukee… Je crois qu’une des phrases évoquées pendant le processus d’entretien était la suivante : « Comment peut-on débloquer ce talent défensivement ? » Il y a tellement de choses avec lesquelles travailler.

J’ai hâte d’avoir toutes ces conversations, avec Giannis et en l’écoutant également. C’est un joueur intelligent. Je crois qu’ensemble, lui et moi allons probablement nous pousser. Et j’ai hâte de le pousser. J’y crois, il va progresser encore plus. »

Quand on prend chaque membre de l’effectif de Milwaukee, individuellement, c’est canon en défense. On n’a même pas parlé de John Henson ou de Matthew Dellavedova, et eux deux peuvent évidemment contribuer dans ce coin du terrain. Au-delà des catégories statistiques défensives que les Bucks vont devoir attaquer avec le couteau entre les dents dès la rentrée, c’est l’identité et le type de défense mis en place par Budenholzer qui seront des éléments intéressants à observer. Va-t-il forcer le homme-à-homme ? Demander des switch permanents ? Quid des quintet utilisés sur le terrain ? Une chose est sûre, les équipes coachées par Bud se défoncent tous les soirs et l’entraîneur n’hésite pas à innover quand il le faut. C’est lui qui a construit la meilleure saison régulière de l’histoire des Hawks en responsabilisant Kyle Korver et DeMarre Carroll. C’est lui aussi qui a demandé à Dennis Schröder, avant qu’il devienne un joueur plutôt offensif, de mettre le verrou en sortie de banc derrière Jeff Teague. Avant cette dernière saison de tanking, Atlanta faisait partie de l’élite de la NBA en défense : Top 10 quoi qu’il arrive, que ce soit avec ou sans Dwight, avec ou sans Millsap, avec ou sans Horford, avec ou sans Bazemore. Cette philosophie développée aux côtés de Gregg Popovich, c’est elle que les Bucks désirent et qui pourrait faire de Milwaukee une équipe affolante la saison prochaine. En tout cas, les piquets sont déjà plantés, et ça ne peut que faire sourire le Freak et ses fans.

Mike Budenholzer est l’homme parfait pour ces Bucks. Autant de talent aussi mal utilisé ? C’est terminé. Opération lockdown dès cet été, objectif Top 10 défensif pour Milwaukee la saison prochaine… et mieux si affinités.

Source : ESPN

1 Comment

1 Comment

  1. U. Drew

    22 mai 2018 à 10 h 31 min at 10 h 31 min

    C’s… Sixers.. Bucks.. La SR s’annonce passionnante a l’Est !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top