Equipes

Bilan de saison 2018, version Hornets : la fin d’un cycle à Charlotte, il y a du changement dans l’air

Michael Jordan

Rich Cho : viré. Steve Clifford : viré. Kemba Walker est-il le prochain sur la liste ?

Source image : YouTube/Charlotte Observer

C’est une saison bien compliquée qui s’achève en Caroline du Nord avec quelques satisfactions quand même mais surtout une grosse déception finale avec le bilan des Hornets et une deuxième saison d’affilée sans Playoffs. Michael Jordan n’a pas attendu longtemps pour entamer la transformation de sa franchise puisqu’il a nommé Mitch Kupchak au poste de GM avant même la fin de la régulière. Mike veut passer à autre chose, et vite.

Ce que TrashTalk avait annoncé :

Une nouvelle saison à batailler autour du Top 8 à l’Est qui devait se terminer du bon côté du cut pour les Hornets. Avec l’arrivée de Dwight Howard pour renforcer le secteur intérieur et la Draft d’une pépite comme Malik Monk, la rédaction voulait croire à un premier tour de Playoffs, même si c’était pour se faire retourner contre un patron de la Conférence Est à la fin du mois d’avril.

Ce qui s’est vraiment passé :

Superman a bien retrouvé son niveau d’antan ce qui n’était pas gagné d’avance vu ses dernières expériences à Los Angeles, Houston et Atlanta. Malheureusement pour lui, Dwight Howard s’est retrouvé à porter l’équipe sur son dos à cause des nombreuses blessures qui ont touché l’effectif (Nicolas Batum en premier avec 18 matchs ratés et une saison complète à courir après sa santé) et d’un franchise player semblant pour la première fois de sa carrière en régression par rapport à l’année précédente. Malik Monk n’a pas eu non plus tout le loisir de s’exprimer avec un temps de jeu finalement assez faible, même pour un rookie. Rajoutez à cela une défense un peu permissive et un pari raté en cours de saison avec le trade de Willy Hernangomez et vous obtenez tout simplement une nouvelle saison sans Playoffs à Charlotte malgré un potentiel bien présent. Un résultat décevant qui laisse forcément entrevoir du changement au royaume de Michael Jordan.

L’image de la saison :

Kemba Walker

Ce qui devait arriver arriva et Kemba Walker est enfin devenu le meilleur scoreur de l’histoire de la franchise qui lui a fait confiance en le draftant en neuvième position en 2009. Sept années et 9840 points plus tard, le Texas Ranger a donc dépassé Dell Curry dans ce classement all-time, en profitant pour gratter sa deuxième étoile de All-Star en février. Mais malgré les apparences, la saison du produit de UConn n’a pas été un long fleuve tranquille avec des pourcentages en baisse et des rumeurs de trades apparues avant la trade deadline. Aujourd’hui, Kemba est toujours un Hornet mais on ne sait pas pour combien de temps. Ce qui est sûr en tout cas, c’est qu’il aura marqué l’histoire de sa franchise et qu’il devrait avoir sa place réservée au plafond de la salle même en cas de départ pendant l’été.

On ne l’attendait pas, il a cartonné : Jeremy Lamb

Candidat crédible au MIP pendant un temps, l’ancien coéquipier de Kemba Walker à Connecticut a réalisé sa meilleure saison chez les pros. Profitant d’abord de la blessure de Nico Batum pour se faire une place dans le cinq majeur des Hornets, il a contribué à alimenter le scoring de Charlotte pendant toute la saison au point de devenir la troisième option offensive de son équipe malgré son retour sur le banc au mois de novembre. Encore sous contrat jusqu’en 2019, il sera à coup sûr un membre important du noyau de joueurs qui devraient rester l’année prochaine.

On l’attendait au taquet, et il a abusé : Willy Hernangomez

On ne l’attendait pas en début de saison pour la simple et bonne raison qu’il jouait encore à New York mais son arrivée juste avant la trade deadline est une belle déception dans le camp des Hornets. Peu utilisé chez les Knicks après avoir montré de belles choses lors de sa saison rookie, il était censé concurrencer Cody Zeller au poste de pivot en apportant de l’impact physique sous le cercle et aidant son équipe à jouer vite. Résultat, l’Espagnol a vite été catalogué comme un branleur qui venait aux entraînements à reculons. Un comportement qui n’a pas dû plaire à Jojo…

La vidéo de la saison :

Pour vous dire que Superman se porte bien, il a sorti son plus beau costume à Brooklyn pour réaliser une performance jamais réalisée depuis 2010 : un match en 30-30 avec 32 points et 30 rebonds gobés en l’espace de 48 minutes. Ça reste les Nets en face, mais c’est quand même impressionnant.

Ce qui va bientôt se passer :

Rich Cho et Steve Clifford déjà renvoyés, Michael Jordan a décidé de taper dans la fourmilière pour faire changer les choses. Le numéro 23 a donné carte blanche à Mitch Kupchak pour construire un staff et une équipe taillés pour le titre, il paraît que l’ancien GM des Lakers sait faire. Du coup, Kemba Walker pourrait bien faire ses valises cet été si le nouveau patron de Charlotte trouvait de belles contreparties. En attendant, il y a déjà un coach à trouver et des scouts à écouter pour tenter de récupérer le meilleur rookie à la Draft. Parce que ce n’est pas le point fort de Jojo.

C’est une saison décevante qui s’achève à Charlotte. Le projet que tentait de construire Rich Cho depuis quelques années n’a pas fonctionné et il faut désormais tourner la page. Cela pourrait prendre du temps mais avec le groupe déjà présent, les Hornets ont moyen de raccourcir l’attente avant de retrouver les joies du basket au printemps.

1 Comment

1 Comment

  1. Jeff Wlad

    25 avril 2018 à 12 h 14 min at 12 h 14 min

    Voilà encore là une franchise dont la mission estivale s’annonce ardue …
    La masse salariale est élevée, pour un rendu trop faible .. le groupe est trop tendre !
    Je pense qu’on a assez attendu pour des joueurs comme MKG, Williams, etc … Contractuellement, Nico va être coincé mais il va clairement devoir step-up l’an prochain, au risque d’être lourdé par mitch! Kemba est important, malheureusement c’est le seul asset pour avoir une contre-partie, je ne vois pas comment Mitch va pouvoir le garder .. On parle de Sexton à la draft, donc un meneur ?! ..

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top