Suns

Devin Booker toujours chaud pour prolonger aux Suns : il s’agirait juste de mieux l’entourer, désolé Elfrid

Devin Booker

Le sniper boit la concurrence, mais il lui faut tout de même un bras droit.

Source image : YouTube

La mission tanking des Suns se déroule à merveille. Avec un bilan de 20-59, soit le pire de la NBA, les Suns peuvent espérer un top pick de Draft pour bâtir leur empire de demain. L’objectif numéro un étant d’entourer Devin Booker pour qu’il signe son extension de contrat.

Depuis le trade d’Eric Bledsoe en novembre, c’est Devin Booker le franchise player des Suns. Rien de plus logique, dans une équipe très jeune, sans trop d’expérience (Tyson Chandler ça compte pas), de donner les clés du camion au plus gros potentiel. Encore plus quand ce minot de 21 ans est capable de mettre 70 points dans un match. Le futur semble donc tout tracé pour Booker, qui déclarait à AZ Central en octobre dernier qu’il souhaitait rester dans l’Arizona un long moment. Rester à Phoenix, ça passe par une extension de contrat, l’arrière étant actuellement dans la troisième année de son contrat rookie s’élevant à 2,3 millions de dollars. Avec leur masse salariale très flexible, les Suns peuvent lui offrir une extension de 156 millions sur 5 ans cet été. Un juste prix au niveau du marché actuel et du talent du bonhomme, mais plus une certitude. Si, en début d’année, la prolongation semblait dans la poche, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Devin Booker en a marre de tanker, il veut être entouré, et viser plus haut.

Devin Booker l’a bien compris, s’il veut gagner des titres, ou même être All-Star, il faut qu’il soit accompagné. Alors, imaginez la tronche qu’il a tiré quand le front office lui a ramené Elfrid Payton à la trade deadline. Sa déception doit être équivalente à celle des fans du Thunder, quand Sam Presti a signé Corey Brewer alors qu’ils espéraient Avery Bradley. Plus sérieusement, le dernier joueur a avoir été sélectionné pour le match des étoiles en ayant un bilan flingué, c’est un certain Kobe Bryant en 2016, rien que ça. Seulement, les Suns ne semblent pas disposés à trader leur pick, donc le lieutenant de Devin Booker sera très certainement un rookie. Playmaker, scoreur, défenseur, monstre athlétique, pour le coup, dans cette cuvée 2018-19, il y a du choix. Donc, pour peu que Phoenix ne choisisse pas un douzième ailier-fort non dominant, ça devrait bien se passer. Outre une star, c’est un soldat qui en veut que souhaite Devin Booker. Dans cette optique, le pivot DeAndre Ayton pourrait être le meilleur choix, lui qui compare leur potentielle association à Shaq et Kobe 2.0. Du potentiel en veux-tu en voilà et une envie de gagner débordante, un cocktail idéal pour Devin Booker, qui pourrait briller individuellement (24,9 points, 4,7 assists, 4,5 rebonds), tout en dépassant enfin les 25 victoires (ça fait trois ans que les fans des Suns sont sous anti-dépresseurs quand même).

Avec les récentes déclarations de DeAndre Ayton et le potentiel top pick de draft à venir de Phoenix, tout porte à croire que Devin Booker signera son extension de contrat. Imaginer Devin Booker, DeAndre Ayton et Josh Jackson jouer ensemble dans les années à venir, ça donne l’eau à la bouche. Après Trust the Process, Trust the Cactus ?

Sources texte : Azcentral, NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top