Jazz

Preview Jazz – Rockets : un bon coup à jouer pour Rudy et compagnie

Jazz Donova Mitchell - Rudy Gobert

Le duo du Jazz reçoit des invités de marque ce soir. Le concerto Gobert-Mitchell contre les Rockets s’annonce passionnant.

Source image : NBA League Pass

Au programme de cette nuit, deux équipes bien différentes mais en forme vont s’affronter, dans un choc à l’Ouest. D’un côté les Rockets de James Harden sont en pleine confiance. Ils se déplacent à la Vivint Smart Home Arena de Salt Lake City, où les attendent les joueurs d’Utah, en pleine course pour la qualification en Playoffs dans la Conférence la plus relevée. L’exploit s’annonce possible pour les joueurs de Quin Snyder dans leur salle, à partir de 3 heures du mat.

Une belle opposition de style attend les fans de NBA cette nuit. Utah reçoit Houston dans la Vivint Smart Home Arena, salle qui souhaite recevoir une édition du All-Star week-end à l’avenir. Le Jazz, troisième meilleure défense de la Ligue en termes de points encaissées (seulement 101,5 par rencontre) va se confronter aux Rockets, deuxième équipe en points par match, avec 114,3 unités. Bien que différentes pour ce qui est du style de jeu, les deux franchises sont en pleine bourre sur le dernier mois de compétition. Les Texans sont sur une série en cours de douze victoires, la dernière obtenue hier soir contre Denver dans une orgie un match ouvert offensivement, 119 à 114. Les mormons avaient eux enchaîné onze succès avant le break. La reprise a été complexe, avec une défaite contre Portland à domicile. Les joueurs de la ville du Grand Lac Salé se sont pour autant remobilisés dans la nuit de samedi à dimanche, avec une victoire probante contre les Mavericks, qu’ils ont laissés à 90 points. S’ils réussissent à réitérer le même type de performance défensive que contre Dallas, ils pourront espérer l’emporter face à leurs homologues de l’Ouest ce soir. Mais la tâche s’annonce ardue, les Rockets ne sont pas descendus sous la barre des 100 points lors de leur superbe série, bien au contraire. Ils avoisinent les 115 unités par match lors de celle-ci. La rencontre de ce soir s’annonce capitale pour les deux formations. Les objectifs sont bien distincts : consolider sa première place à l’Ouest pour les Fusées, revenir totalement dans la course aux Playoffs pour le Jazz, qui n’est plus que deux matchs derrière le huitième, Denver. Il faudra donc que la défense de fer de l’Utah joue un bon air de saxophone pour endormir et calmer les ardeurs des artilleurs de Houston. A l’avantage des joueurs de coach Snyder, les Rockets sortent d’un back-to-back contre les Nuggets, alors que le Jazz n’a pas joué hier.

Mais Houston cause un problème : un objet non identifié barbu a posé, comme ça, 41 points, 8 rebonds et 7 passes, sans forcer, sur la tête des pépites. Ce n’est pas bon signe pour les joueurs de Salt Lake. Harden a tourné à 37 points sur les trois premières confrontations entre ces deux franchises cette saison, toutes remportées par l’équipe de Mike D’Antoni, avec un écart moyen de quasiment 20 points. El Barbudo est en forme, mais a joué 37 minutes hier soir. Si le Jazz trouve la recette pour le contenir, ils pourront percevoir la victoire dans le money time. Pour cela, ils devront malheureusement se passer de Thabo Sefolosha et Dante Exum, blessés de longue date. Raul Neto ne devrait pas être au rendez-vous non plus, à cause d’une cheville douloureuse. De l’autre côté, les Rockets devraient enregistrer le retour de Nene, absent hier soir. Eric Gordon, toujours malade, est lui questionnable pour cette nuit. Dans le sillage d’un Donovan Mitchell particulièrement chaud sur ce mois de février, le Jazz devra s’accrocher pour décrocher un 32ème succès cette saison. Côté match-ups, un duel francophone se profile dans les raquettes : Gobert vs Capela. Le Suisse, auteur de dix double-doubles sur les quatorze dernières rencontres aura fort à faire face à Rudy. Les deux intérieurs symbolisent la bataille du rebond, qui va être une des clés du match. Si Utah (42,2 prises par match) arrive à contenir Houston (43,6 rebonds en moyenne) sur ce secteur, ils pourront obliger les Texans à attaquer demi-terrain, là où les roquets (et non pas Rockets) du Jazz pourront plus gêner les snipers du premier bilan de la Ligue. Les défenseurs extérieurs de Salt Lake, Rubio, Mitchell et consorts auront fort à faire face à un des backcourts les plus efficaces de la NBA. Si l’organisation défensive tient bon, et limite les Fusées en-dessous de 100 points, la fin de rencontre pourrait sonner juste pour le Jazz, qui s’est imposé 20 fois sur 24 lorsqu’elle limite son adversaire sous cette barre symbolique. Un beau défi à relever, en sachant que Houston n’a pas dépassé cette barre seulement quatre fois cette saison.

Le décor est planté, l’opposition de style est totale entre Utah et Houston, qui s’affrontent à 3 heures du matin. Une victoire mormone remettrait les Texans à égalité avec les Warriors, qui pourraient même leur passer devant en cas de victoire au MSG de New York. Une défaite à domicile de Utah les éloignerait encore un peu plus d’un huitième spot à l’Ouest. Chris Paul et ses sbires partent favoris, mais attention à ne pas tomber dans « la boîte de Jazz », un surnom qui irait à ravir à la défense de Salt Lake, si Michel Jonasz les laisse l’utiliser.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top