Knicks

Joakim Noah ne rejouera plus avec les Knicks : Jooks s’en ira avec peu de souvenirs mais beaucoup de dollars

Joakim Noah Knicks
Source image : YouTube / MSG Networks

Jusqu’à la deadline, on a espéré que Joakim Noah allait trouver une franchise pour le récupérer. Nope, le pivot français qui porte toujours le maillot tricolore très fièrement n’a pas eu le retour de la médaille escompté suite à ses récentes performances brillantes dignes d’un All-Star et son entente magnifique avec Jeff Hornacek. Allez, paye ta place sur le banc.

Pauvre Jooks. T’as Hernangomez qui se tire, Porzingis qui est blessé et O’Quinn qui est absent, et t’arrives à te faire voler tes minutes par un no-name de G League qui vient te poser un double-double sous tes yeux, histoire de te salir un peu plus. C’était quand ? Face aux Raptors, juste avant le All-Star break. De plus, la trade deadline se finissait quelques jours plus tôt, et Joakim Noah n’avait pas trouvé preneur. Pour le joueur de Big Apple, le contrat de 72 millions sur quatre ans semble bien être une pomme empoisonnée. Visiblement, personne n’en a voulu durant le marché des transferts. Pour couronner le tout, le ton était monté entre Jeff Hornacek et lui, qui visiblement, n’appréciait guère le fait de ne pas jouer. Mardi, en session médias après l’entraînement, le coach des Knicks a évoqué le dossier Joakim Noah. Un poids pour la franchise qui cherche à tanker en cette fin de saison, et qui compte bien re-signer la Licorne en y mettant le prix dès cet été. Hornacek a donc déclaré que c’en était fini de la love story entre New York et Jooks, au micro d’Al Iannazzone pour Newsday :

« Je pense que c’est le plan [que Noah ne revienne pas dans le groupe, ndlr]. Il est prêt à partir, peut-être pour avoir une opportunité ailleurs. Nous, notre objectif, c’est d’aller jouer à Orlando. Il nous reste 23 matchs. On fait en sorte que nos jeunes joueurs augmentent leur niveau de jeu. C’est une vieille histoire et tout est dit en ce qui me concerne. »

Bon, pas à nous Jeff. Là ou le head coach des Knicks veut en venir, c’est que ces matchs vont servir d’entraînement pour les jeunes. Le but est clair, donner de l’expérience aux jeunes pour le futur et enchaîner les défaites. Et Joakim Noah dans tout ça ? Il a 32 ans, à partir de là, tout semble clair. Il lui reste néanmoins une chance de performer dans la Grande Ligue. En effet, les dirigeants de la franchise new-yorkaise devront racheter le contrat du Français ou le couper. A noter qu’il lui reste 37,8 millions de contrat, équivalent à deux ans. On pourrait par la suite s’attendre à une franchise qui vient proposer le minimum vétéran à Jooks avant le 1er mars, histoire de se renforcer avec les Playoffs qui arrivent à grand pas. Dans tous les cas, pour Hornacek comme pour les dirigeants, c’est bien fini :

« Steve et Scott vont gérer cela à la fin. On a traité de cela et c’est la fin de cette histoire. »

Une semaine après la Saint-Valentin, les Knicks mettent fin à leur relation avec Joakim Noah. Apparemment, l’amour n’était pas réciproque. Dans ce cas-là, tu vas voir ailleurs et puis c’est tout. Si tant est que ce soit possible et ça, c’est moins sûr.

Source texte : Newsday

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top