Bulls

Zach LaVine pourrait jouer les derniers back-to-backs : ça tanke, mais pas trop

Zach LaVine

Reste à convaincre Gar Forman.

Source image : YouTube

Revenu sur les terrains depuis le 13 janvier et une victoire à domicile face aux Pistons, Zach LaVine va très bien. A tel point que John Paxson a déclaré qu’il allait voir avec le staff médical pour que le double vainqueur du Dunk Contest puisse jouer les derniers back-to-backs de la saison régulière.

Depuis le 13 janvier, date de son retour depuis sa blessure, le guard des Bulls n’a loupé qu’un seul match. C’était le 10 février, le lendemain d’un match contre Minneapolis. Oui, la raison de son absence était bel et bien le fait qu’il ne pouvait pas encore jouer deux soirs de suite. Mais cela semble s’arranger. En effet, il reste quatre back-to-backs aux Bulls cette saison. Le premier à l’extérieur, à Brooklyn puis à Charlotte, le 26 et le 27 février, le deuxième à domicile face aux Bucks puis à l’extérieur face aux Pistons les 23 et 24 mars, le troisième à l’extérieur face à Miami puis Orlando le 29 et le 30 mars et le dernier à l’extérieur à Boston puis à domicile à Brooklyn le 6 et 7 avril. John Paxson a déclaré qu’il allait voir avec les médecins des Bulls s’il était possible de voir Zach LaVine jouer en back-to-back en cette fin de saison, comme l’a évoqué K.C. Johnson du Chicago Tribune, sur Twitter :

« Kriss Dunn n’a plus de restriction de temps de jeu mais les Bulls vont rester ‘intelligents’ lors des premiers matchs. Paxson a aussi précisé qu’il allait parler avec le staff médical pour demander si LaVine pouvait jouer les back-to-backs. »

Dès lors, on peut être amené à se poser la question de savoir si c’est une bonne chose de le refaire jouer en back-to-back. D’un côté, revoir LaVine deux soirs de suite amènerait une certaine régularité dans son shoot, chose qui lui manque depuis sa reprise. Sur ses 14 premiers matchs de la saison, son pourcentage reste à ajuster (39,9% au tir, 37,1% du parking), mais cela passe par du jeu. Néanmoins, l’apport offensif de l’ancien arrière des Bruins d’UCLA reste indéniable. Il a commencé le mois de février de la plus belle des manières avec 23 points contre les Blazers, 21 sur la truffe des Clippers et 27 face aux Kings avant de cartonner face à son ancienne franchise avec 35 points. Niveau shoot, cela semblerait donc logique, pour retrouver ses sensations, de commencer à le faire jouer deux soirs de suite. Mais d’un autre côté, cela pourrait ne pas favoriser son état physique. Il ne faut pas oublier qu’il sort d’une lourde blessure et ce ne serait pas très rassurant que de voir LaVine jouer tous les matchs, y compris les back-to-backs. De plus, l’équipe est en plein tanking, les victoires ne sont en rien obligatoires. Les Bulls ont bien vu avec Derrick Rose ce qui pouvait arriver quand un joueur force trop à son retour. A moins que Fred Hoiberg le fasse jouer avec un temps plus court sur le parquet, ce qui ne semble pas être le cas au vu des derniers matchs, ses minutes étant constamment en train d’augmenter.

Si le staff médical l’autorise, Zach LaVine pourra jouer de nouveau en back-to-back. Cela ne signifie en rien qu’il jouera deux soirs de suite, simplement qu’il en aura la possibilité. Rien d’étonnant, Gar Forman ne serait pas forcément pour, lui qui est à fond dans le tanking.

Source texte : Chicago Tribune

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top