Pistons

Les Pistons se la jouent Pretty Woman : après Vavane, c’est Rodney Hood qui serait la cible de Stan Van Gundy

Rodney Hood
Source image : montage youtube

Principaux animateurs du marchés des transferts ces derniers jours en récupérant Blake Griffin, les Pistons et Stan Van Gundy n’ont visiblement pas l’intention de s’arrêter là. Après avoir sondé le Magic pour Evan Fournier, c’est maintenant le Jazz et Rodney Hood que Detroit se verrait bien acquérir. 

Comme l’indiquait  Adrian Wojnarowski d’ESPN récemment, les Pistons sont dans une optique de succès immédiat, et cette ambition s’est concrétisée ce lundi avec le blockbuster trade voyant Blake Griffin débarquer à Motor City. En l’associant à Andre Drummond, les Pistons possèdent désormais une des meilleures raquettes de la Ligue, une raquette qui pourrait d’ailleurs faire très mal à de nombreuses équipes de l’Est, pas forcément équipées dans la peinture pour répondre au défi physique que la paire s’apprête à imposer. Avec ce trade il est donc clair que les Pistons veulent retourner en Playoffs dès cette année et construire une base excitante pour le futur, histoire de faire vibrer ce Little Caesars Arena qui sonne vraiment vide à côté des ambiances qu’a connu le légendaire Palace. Après leur belle victoire face à Cleveland hier soir, les Pistons sont neuvièmes à l’Est, à trois défaites de Philadelphie et Indiana. Et visiblement, Stan Van Gundy veut se donner les moyens de ses ambitions puisqu’il n’en aurait pas fini avec les trades, et aimerait commencer la construction d’une équipe compétitive autour de sa paire d’intérieure dès les prochains jours. C’est en effet ce qu’affirme Kevin O’Connor, sniper pour The Ringer : 

« Les Pistons n’en auraient pas fini avec les transferts. Plusieurs sources indiquent qu’ils pisteraient l’ailier du Jazz Rodney Hood et pourraient envoyer Stanley Johnson en retour. Hood est un encore un joueur sujet aux blessures, mais c’est le genre de risque calculé que Van Gundy a besoin de prendre pour garder son job. »

Après avoir exploré la piste Evan Fournier en proposant d’inclure Reggie Jackson dans l’histoire, c’est donc Rodney Hood qui serait sur les tablettes de Detroit. Le guard du Jazz, qui réalise sa meilleure saison depuis qu’il a débuté dans la Ligue avec 16,7 points de moyenne, pourrait en effet faire du bien à une équipe de Detroit un peu légère au niveau des postes deux et trois. Il est important de noter que comme le mentionne O’Connor, Hood est souvent sujet à de petites blessures, comme celle qui l’a fait manquer les cinq derniers matchs du Jazz. Stanley Johnson, qui n’a pas encore vraiment confirmé tout le bien vu en lui lors de la Draft, serait lui envoyé au Jazz en contrepartie. Si ce trade n’est pas encore fait, il pourrait précéder un autre deal puisque les Pistons chercheraient également à attirer un meneur capable de nourrir sa nouvelle paire d’intérieure, Reggie Jackson étant blessé et Ish Smith étant un peu juste, risquerant de brider le potentiel de la paire Andre-Blake. Van Gundy semble donc en forme pour animer cette trade deadline, lui qui a sûrement en tête le fait que même s’il possède désormais deux beaux morceaux dans sa raquette, il va devoir ajouter un peu de défense extérieure à tout ça, au risque de voir son escouade se faire déchirer à distance.

Tout semble sourire à Detroit ces derniers temps. Entre l’arrivée de Griffin, la nomination de Drummond au All-Star Game et la victoire face aux Cavaliers de LeBron, on attend la suite au niveau des trades, et il est possible qu’on soit servi. Alors, à qui le tour ?

Source texte : theringer.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top