Blazers

Les Blazers vont devoir montrer les muscles avant le All-Star Break : un programme de daron

Blazers lillard mccollum

C’est l’heure de montrer les muscles dans l’Oregon.

Source image : NBA League Pass

Habitués aux grosses deuxièmes parties de saison, il se pourrait bien que les Blazers aient cette année l’occasion de finir plus haut que la huitième place. Portland pourrait en effet profiter de la lutte acharnée entre Nuggets, Clippers et Pelicans pour sortir du lot, et enfin espérer de voir une demi-finale de conférence. 

Les objectifs semblent de plus en plus clairs à Portland : d’abord, le proprio met la pression sur l’équipe. Ensuite, il rencontre son franchise player, en la personne de Damian Lillard, pour mettre les choses au clair à propos de la direction dans laquelle la franchise va, le meneur voulant une équipe capable de disputer le titre. En ayant sûrement ras le bol de se faire sortir au premier tour comme un malpropre, Lillard s’est vu être rassuré par son management, qui semble vouloir aller dans la même direction que lui. Alors qu’ils avaient réussi à arracher le huitième spot à l’Ouest l’année dernière, notamment grâce à un push parfaitement orchestré par leur meneur en mars, les Blazers avaient été les auteurs d’une formidable deuxième partie de saison, passant d’un bilan craignos de 24 victoires pour 35 défaites, à un bilan tout juste équilibré de 41 succès pour 41 revers. Ce bilan leur avait permis d’accrocher le dernier spot qualificatif, pour un seul petit match. Les Warriors étaient en suite passés par là et avaient infligé un sévère mais logique 4-0 aux hommes de Terry Stotts.

Sauf que cette saison, l’histoire pourrait bien être différente. Actuellement septièmes, à égalité avec des Pelicans en plein doute suite à la perte de DeMarcus Cousins il y a quelques jours, les Blazers très en forme en ce moment se verraient bien s’emparer de cette sixième place qui leur tend les bras, et tenter de la consolider jusqu’à la fin de la saison. Car même si les Playoffs sont loin, et qu’il semble clair qu’une opposition face aux Warriors ou aux Rockets au premier tour serait encore une fois synonyme d’élimination, une série face aux Timberwolves ou même face aux Spurs pourrait bien voir la cote des hommes de l’Oregon remonter. Pour se faire, il faudra réaliser une deuxième partie de saison similaire à l’an passé, et cela commence avec plusieurs gros tests avant le All-Star Break. Portland, qui reste sur cinq victoires sur six matchs, aura neuf rencontres à disputer d’ici le 18 février, et affrontera notamment les Clippers, eux aussi en forme, les Raptors ainsi que les Celtics, soit les deux meilleurs équipes de l’Est actuellement. Et pour finir ? Leurs meilleurs amis, les Warriors. Un programme qui s’annonce corsé donc, mais si les Blazers remportent quelques uns de ces matchs là et se montrent intraitables à la maison, leur statut au sein de l’Ouest pourrait très vite changer.

On vous conseille donc de garder un oeil sur les Blazers, car désormais auréolé de son statut de All-Star, il se pourrait bien que le Dame passe la seconde, et que son équipe se détache de la lutte pour la huitième place afin d’aller titiller les cinq premières places. Les trois prochaines semaines seront déterminantes.


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top