Blazers

Damian Lillard continue de marcher sur l’eau : 19 points dans le dernier quart, Portland enchaîne chez les Lakers

De retour au Staples Center après le All-Star Game pour lequel il était invité cette année, Damian Lillard a sorti sa spéciale contre les Lakers. La période d’observation a duré trois quart-temps et demi avant qu’il ne se décide à enlever le frein à main pour prendre le match à son compte.

Troisièmes à l’Ouest ce matin, les Blazers peuvent remercier leur meneur pour ce push juste avant les Playoffs. Récemment, Damian Lillard demandait à rencontrer les dirigeants de la franchise pour être sûr d’être sur la même longueur d’onde. A 27 ans, le produit de Weber State n’a plus de temps à perdre s’il veut emmener une équipe jusqu’au sommet de la NBA. Son prime a commencé et il voulait donc s’assurer que la volonté de son propriétaire était aussi de remporter un titre avec Portland. Des ambitions élevées pour un petit marché comme celui de Rip City mais pas complètement folles quand on connaît le potentiel du natif d’Oakland. Après quelques erreurs de recrutement à l’été 2016, Neil Olshey a commencé à assainir les finances de la franchise pour lui permettre d’être flexible lorsque l’opportunité se présentera. En attendant d’offrir à Dame DOLLA un nouveau coéquipier du calibre d’un All-Star, ce dernier a donc décidé de montrer l’exemple sur le parquet. Il marche véritablement sur l’eau depuis un peu plus d’un mois avec 33,5 points, 6 assists et 3,9 rebonds lors des 10 derniers matchs et cela se ressent dans les résultats de Portland qui reste sur sept victoires de rang et neuf wins en dix rencontres. Hier, le rappeur a encore sauvé son équipe d’un piège bien sale tendu par les Lakers. Une victoire à l’arrachée qui pourrait valoir cher au moment de faire les comptes en tête de tableau dans un mois.

Bourrés de confiance au moment d’arriver au Staples Center, les Blazers savent que les Lakers n’ont plus rien à jouer cette saison depuis déjà un petit moment. Sauf que Luke Walton n’a pas l’intention de perdre son temps et tente par tous les moyens de responsabiliser ses jeunes joueurs pour leur permettre d’accumuler de l’expérience. Comme souvent en ce moment, Julius Randle fait un chantier à l’intérieur, si bien que Portland se retrouve mené de onze points à moins de sept minutes de la dernière sirène. Dame time ! Pas de quoi paniquer pour Super Dame qui a senti l’odeur du sang. Si Isaiah Thomas était surnommé Mister Fourth Quarter l’année dernière, il est forcé de céder son titre à Lillard en 2018. Avec son sang froid légendaire, le numéro 0 commence à enquiller les trois points un bon mètre derrière l’arc, parfois plus. Distance Curry, finger is the nose. 15 unités d’affilée plus tard, les Blazers ont repris un point d’avance avec un peu plus d’une minute au tableau d’affichage. Le plus dur est fait, les locaux sont KO debout. Jusuf Nurkic finira le boulot mais Lillard est bien l’homme de la soirée avec encore 39 points et une belle adresse du parking (6/11).

Transcendé dans les dernières minutes, Damian Lillard permet à Portland de repartir avec une septième victoire de rang dans ses valises. Les Blazers semblent se plaire sur le podium mais la concurrence n’a pas dit son dernier mot. Il faudra un Dame de gala pour conserver ce spot et obtenir l’avantage du terrain au premier tour des Playoffs. La première étape pour pouvoir rêver un jour du titre.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top