Warriors

Kevin Durant veut devenir propriétaire d’une franchise NBA : il paraît qu’il y a pas mal de serpents dans le Texas

Kevin Durant - Warriors

Dans 15 ans, quand KD sera propriétaire d’OKC et LeBron des Cavs, on va voir flou.

Source image : Youtube

En plus de lui avoir permis de gagner sa première bague, son idylle avec la franchise de Golden State donne des idées à Kevin Durant, qui commence déjà à réfléchir à son après-carrière. D’après Chris Haynes d’ESPN, l’ailier des Warriors souhaiterait devenir propriétaire d’une franchise NBA, après sa retraite. À la maison, du côté de la capitale ? Sinon, y’a une franchise sympa dans un petit coin de l’Oklahoma…

On peut lui en mettre plein la tronche pour sa décision de rejoindre Golden State – et on ne s’en prive pas -, mais s’il y a une chose qui caractérise KD, c’est bien son amour pour le basket. Du coup, lorsque l’on apprend qu’il enchaîne les meetings avec des propriétaires de franchises et CEO d’entreprises variées en compagnie de son partenaire de business, Rich Kleiman, le tout dans l’optique d’accumuler des informations pour son projet d’acquérir sa propre franchise NBA, on n’est pas franchement étonnés. Durant, qui souhaite venir grossir les rangs des actionnaires majoritaires afro-américains dans la Grande Ligue, aurait fait de ce projet sa priorité une fois retraité. Pour l’instant, le seul propriétaire afro-américain d’une franchise NBA n’est autre que son altesse MJ. Un exemple sur les terrains comme dans les coulisses pour le numéro 35 des Warriors.

« MJ était le premier gros athlète Nike, la plus grosse star de l’époque, mais si tu n’as pas cette trajectoire, ce chemin, il va être compliqué de réaliser ce qu’il a fait. Mais cela n’empêche pas d’avoir un impact sur la NBA et le basket. Sans nécessairement devenir propriétaire, on peut être General Manager, recruteur, coach. Tout ce qui implique de travailler au quotidien au sein de la franchise. Je pense qu’il serait bon d’avoir plus d’anciens joueurs à ces positions. »

Si ça nous rappelle légèrement LeBron, qui avait lui aussi déclaré être intéressé par la perspective de devenir – officiellement – le big boss d’une franchise, il faut reconnaître que KD est déjà bien immergé dans le monde du business. Il a investi dans un paquet d’entreprises opérant dans différents champs (technologie et restauration notamment), et, bien conscient du fait qu’il ne gagnera pas un salaire calibré NBA toute sa vie, il ne serait pas contre l’idée de continuer à gagner de l’argent tout en restant dans le monde du basket. En espérant pour lui que dans le monde du business, il ne soit pas encore « numéro 2 », derrière son rival préféré… On salive déjà à l’idée de voir les franchises de Durantula et de Bron s’affronter en Finales NBA 2035. Parce qu’avant cela, il compte bien essayer d’aller détrôner KAJ tout en haut des meilleurs marqueurs all-time en prolongeant le plaisir sur les planches jusqu’à ses 40 balais.

Kevin Durant est si relax dans la baie qu’il prépare tranquillement son projet d’acquérir une franchise NBA le week-end, tout en roulant sur la concurrence pendant la semaine. Si son projet se concrétise dans les années à venir, on se demande bien quelle franchise l’intéresserait… Même si, en se basant sur certaines déclarations récentes, on a déjà une petite idée des franchises de sa short list.

Source texte : Chris Haynes, ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top