Kings

Les Kings ne se cachent même plus : les vétérans vont être benchés, il y a un first pick à aller chercher !

Tank lakers suns

Ne vous inquiétez pas si vous voyez les Kings débarquer en treillis.

Source image : twitter / @NBABuzz

À Sacramento, on ne rigole pas avec le tanking. Et puisque les Kings réussissent quand même à gagner quelques matchs, le coach va taper du poing sur la table. Afin de perdre le maximum de rencontres, il compte mettre au moins deux vétérans sur le banc à chaque match.

A l’intersaison, les Kings avaient axé leur recrutement sur les vétérans. Zach Randolph, George Hill, Vince Carter, autant de joueurs recrutés en tant qu’agent-libres cet été afin d’entourer au mieux une équipe très jeune. Six mois plus tard, la mayonnaise n’a pas pris et l’équipe se retrouve en mauvaise posture après cinq défaites d’affilée. Dernière à l’Ouest avec un bilan de 13-31, elle lorgne désormais sur la Draft 2018. La concurrence pour obtenir le premier choix de la Draft 2018 est si rude (Atlanta et Orlando sont à 12-31 à l’Est) que Dave Joerger a dû prendre une mesure radicale pour mettre le plus de chances de son côté. Après la défaite face au Thunder (95-88) il a déclaré qu’il mettrait chaque soir au moins deux vétérans sur le banc selon Sean Cunningham d’ABC10. Désormais, les boss de l’équipe seront De’Aaron Fox ou encore Buddy Hield.

Les Kings ne veulent pas laisser passer leur chance, cette année le pire bilan de la Ligue aura de grandes chances d’obtenir le first pick (25%). Cela ne sera bientôt plus le cas, dès l’année prochaine, afin de limiter ce genre de pratique, il en sera fini de ce mode de désignation. Afin de réduire la course à la médiocrité, la NBA a décidé qu’à partir de la saison 2018-19, les trois pires équipes de la Ligue auront 14% de chance chacune d’obtenir le premier choix. De même, les pourcentages des équipes avec un bilan moyen ont eux été revus à la hausse. C’est donc la dernière saison pour tanker comme un porc et c’est bien ce que comptent faire les Kings. Bien triste pour les vétérans de Sacremento, on ne peut s’empêcher d’imaginer la tronche qu’a tiré George Hill quand il a entendu la phrase de son coach, lui qui ne supportait déjà pas la situation, ne va désormais plus jouer tous les matchs. C’est aussi dommage pour Vince Carter qui gâche une de ses dernières années en NBA si ce n’est la dernière. Et que dire de Zach Randolph qui a encore de beaux restes comme en témoignent ses stats : 25,3 minutes, 14,8 points, une très belle productivité, 19,2 de PER. Tout ce que l’on souhaite à ces joueurs c’est d’être échangés avant la trade deadline car ils ont encore de fiers services à rendre. Pour l’instant, le top prospect pour lequel les franchises font la course au pire bilan est Marvin Bagley III de l’université de Duke.

Au cœur d’une saison compliqué, les Kings axent définitivement leur cap vers le tanking. Puisque c’est la dernière année pour avoir le maximum de chances d’obtenir le premier choix de Draft, autant faire les choses biens. Les vétérans auront donc un temps de jeu très limité en cette fin de saison. Petite pensée pour Vince, s’il te plait , n’arrête pas là-dessus !

Source texte: Sporting News

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top