Mavericks

Dennis Smith Jr. raconte ce qui a fait capoter tout deal avec les Knicks : le mode parano, il était pas chaud

Frank Ntilikina Dennis Smith Jr
Source image : NBA League Pass

On se souvient et on parlera pendant longtemps de ce duel entre Knicks et Mavs lors de la Draft 2017. Deux meneurs talentueux à disposition, un choix à faire et une opposition avec laquelle grandir au fil des années : Dennis Smith Jr. a raconté sa version de l’histoire.

C’est dans un long papier signé Yahoo Sports que le fameux DSJ s’est lâché en détail sur ce qui s’est passé en juin dernier. Pour la faire courte, on rappelle que Dallas et New York se mataient H24 lorsqu’il était question de prendre un rookie, pour des raisons assez simples. Premièrement, la compétition entre les deux camps, et notamment entre Phil Jackson et Mark Cuban. Deuxièmement, le besoin d’un meneur pour ces deux franchises trop pauvres en tête. Et troisièmement, les places collées à la Lottery puisque les Knicks sélectionnaient en 8ème place pendant que les Mavs récupéraient le 9ème choix. Dans cette course au meilleur prospect possible, une battle se mettait alors en place avec deux pépites en opposition. Frank Ntilikina, ultra-mature pour son âge, redoutable défenseur mais un poil léger en attaque. Dennis Smith Jr., impressionnant athlète, favori du circuit américain mais loin de faire crac-crac avec la franchise de Gotham. C’est justement ce point que le dragster de Dallas a voulu mettre en avant dans son récent témoignage, indiquant que Phil Jackson avait poussé le bouchon un peu trop loin pendant les dernières semaines de discussions pré-Draft. Au final, les Knicks n’ont pas l’air de se plaindre, mais c’est toujours intéressant d’avoir les témoignages des acteurs principaux.

Smith avait programmé un entraînement ainsi qu’un entretien avec les Knicks au début du mois de juin, il avait dîné avec le président de l’époque Phil Jackson ainsi que d’autres membres de la franchise, et il était arrivé à la salle d’entraînement le lendemain matin. Smith était prêt pour un essai complet, mais Jackson demandait quelque chose qui le surprenait : un examen physique, selon plusieurs sources. Dennis décida de ne pas le faire, et les deux camps annulèrent l’essai ainsi que toute discussion approfondie.

“Les Knicks voulaient me forcer à réaliser certaines choses, alors que j’avais bien dit qu’elles n’auraient pas lieu. Je n’étais pas à l’aise avec eux, alors que je l’étais ici à Dallas. Ils ont fait du bon boulot afin de me faire sentir comme si j’étais déjà un des leurs. Les gens pensent que j’ai annulé l’essai avec les Knicks parce que je ne voulais pas qu’ils me prennent, mais ce n’était pas le cas.

Ce n’était pas à cause de cela… mais ils on continué à insister sur l’examen physique. Et je savais que c’était mort.”

Et pourtant, un jour avant la Draft, les Knicks contactèrent Smith qui était déjà sur place pour tenter de demander un essai de dernière minute. Pour le meneur et ceux autour de lui, la préférence avait déjà été cimentée : Dallas. Dennis déclina alors une nouvelle fois avec New York, et les Knicks sélectionnèrent Frank Ntilikina, qui a montré de belles choses concernant son potentiel en tant que meneur des deux côtés du terrain.

“L’ambiance était vraiment différente pour moi à Dallas. Les Knicks ont de vrais bons gars dans leur staff, mais leur situation était particulière à ce moment précis.”

Et hop, le reste c’est l’histoire comme on dit chez nous. Depuis, Smith Jr. et Ntilikina se sont rencontrés, ont pu se chauffer un peu, se checker après le match et sont en bons termes. Mais il est certain que leur parcours sera suivi au millimètre près, car c’est dans ce genre de battle au même poste et dans la même Draft au quasi même spot que les plus grandes questions naissent. Une franchise regrettera-t-elle son choix ? Peut-être bien, mais pas pour le moment. Car en deux gros mois de compétition et bientôt trois, Dennis et Frank font plus que le boulot avec leurs coéquipiers. Progrès constants, belles performances, chacun sa préférence mais les chauvins brûlent en nous. En fait, on n’a qu’une seule hâte, c’est de découvrir la version de Ntilikina quand il a été interviewé par les Knicks. Histoire de voir si les légendes racontant une dégustation de poulpe avec Phil Jax étaient vraies.

Et of course, plein d’affrontements intéressants à venir entre les deux point guards.

Source : Yahoo Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top