Knicks

Preview Knicks – Pelicans : duel de colosses à venir sous les cercles du Madison Square Garden

porzingis davis Knicks

Ça va se castagner sévère dans les raquettes du MSG.

Source : Daily Knicks

Ils n’ont pas le même jeu, mais ils représentent tous les deux l’avenir du poste 4 en NBA. Bon, c’est même déjà le présent. Anthony Davis se déplace dans l’antre de la licorne, Kristaps Porzingis, pour confirmer la bonne forme des Pelicans et continuer à grimper dans la conférence Ouest. Les Knicks doivent repartir de l’avant pour ne pas lâcher dans la course aux Playoffs. 

On espère pour Porzingis qu’il a eu le temps de se reposer, parce que c’est pas ce soir qu’il aura le temps de récupérer. Anthony Davis, qui sort d’un jour de boulot classique dans la victoire face aux Blazers (36 points et 9 rebonds), entend bien faire du Madison Square Garden sa maison, accompagné de son tout aussi bouillant collègue de raquette (24 points 19 rebonds sur les Blazers pour lui, rien que ça). Autant dire que les intérieurs de New York vont avoir du boulot pour éviter le massacre sous les panneaux. Et pour ne rien arranger, la quatrième attaque de la Ligue peut compter sur un Jrue Holiday plutôt en forme, fournisseur officiel, avec Rajon Rondo, de positions ouvertes derrière l’arc pour les quelques snipers de la Nouvelle-Orléans. Un beau duel en perspective donc, surtout que les Knicks ont quelques clients pour répondre aux coups de massues des deux intérieurs de Louisiane.

Justement, côté Knicks, on sort de deux défaites où la défense de New York s’est distinguée par son laxisme : 122 points encaissés face aux Bulls (mais en double OT), puis 118 face aux Wolves. Face à des Pels en forme il va falloir resserrer les rangs, pour éviter un troisième revers consécutif qui pourrait être synonyme de gros retard dans la course aux Playofs, pour peu que les Pacers s’imposent dans la nuit à Phoenix. Pour éviter ça, Kristaps devra sortir le grand jeu en attaque comme en défense, et espérer que Tim Hardaway Jr ne tarde pas trop à retrouver ses sensations. Les Knicks – vingtièmes au nombre de points inscrits par match (103,7) – ont besoin de ses coups de chaud. Avec un peu de chance, on reverra Joakim Noah sur le parquet, qui avait fait une belle rentrée face aux Pels le 30 décembre dernier. Le géant Letton, de son côté, peut justement s’inspirer de son duel avec AD lors de ce match, où il avait porté son équipe à la victoire avec 30 pions et le game winner sur la tronche du mono-sourcil, malgré les 61 points cumulés par le tandem intérieur des Pels.

Les Knicks sont en manque de victoires et seraient donc bien inspirés de se payer les Pelicans pour recoller derrière Philly et Indiana. À 4 matchs de la huitième place à l’Est, il faut vite se relancer. Les Pelicans peuvent néanmoins compter sur leur duo de mastodontes à l’intérieur pour continuer leur moisson de rebonds et de victoires, et reprendre la sixième place de l’Ouest aux Blazers, sur qui ils ont le tie-breaker.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top