Lakers

Jordan Clarkson veut changer d’air : ça tombe bien, les Lakers sondaient déjà le marché

jordan clarkson

Il y a peu de chances de voir Jordan Clarkson finir l’année aux Lakers. Quelle équipe pourrait se laisser tenter par son profil de scoreur ?

Source image : Youtube

On sait grâce à Woj depuis quelques jours, les Lakers sont prêts à faire bouger les choses avant la deadline de février. Si de nombreux départs sont évoqués, l’un d’entre eux semble de plus en plus probable : Jordan Clarkson aurait envie de changer d’air, et ça tombe bien parce que les Lakers veulent dégraisser en vue de la free agency 2018.

Alors que les Lakers étaient plutôt partis pour attendre cet été avant de chercher un point de chute à leur arrière, la volonté de ce dernier de quitter Hollywood semble avoir changé les plans des dirigeants Angelinos. Alors que les efforts des dirigeants semblaient se concentrer sur Julius Randle et Larry Nance Jr., c’est Jordan Clarkson qui pourrait finalement être échangé en premier, avant le 8 février. À 25 ans et malgré un temps de jeu en légère baisse, il apporte 14 points par match avec les Lakers et son profil de scoreur pourrait intéresser quelques équipes en manque d’options sur le banc, ou tout simplement en manque de talent. Sans être flamboyant, le Philippino-Américain fait le taff en sortie de banc malgré une adresse du parking moyenne pour la NBA actuelle (33%).

D’autant plus que son contrat est plutôt raisonnable par rapport à son rendement puisqu’il gagnera 25 millions sur les deux prochaines années. Suffisant pour attirer des équipes comme Charlotte, qui pourrait utiliser un arrière capable de monter la gonfle en sortie de banc, ou comme Detroit, actuellement très actif sur le marché, qui pourrait tenter le coup pour compenser l’absence d’un Reggie Jackson qui a de toute façon du mal à convaincre ? Quoi qu’il en soit, et si aucune rumeur n’est pourtant l’instant sortie, les Lakers devraient recevoir des offres pour Clarkson qui reste un joueur côté en NBA.

Concernant la contrepartie recherchée par les Lakers, aucune information n’a pour l’instant filtré, si ce n’est que ces manœuvres rentrent avant tout dans une logique de dégraissage en vue la free agency à venir. On imagine donc qu’un contrat expirant siérait les dirigeants de Venice Beach. Ce que l’on sait également, c’est que Magic et Pelinka ont abandonné l’idée de refourguer le contrat boulet de Luol Deng (36 millions sur deux ans) et devraient donc attendre cet été pour trouver une solution. À moins qu’une équipe n’insiste pour choper un package Clarkson – tour de draft – Luol Deng. Allô ? GarPax ? Vous aimiez bien Luol Deng, non ?

Embarqués dans une nouvelle saison galère, les Lakers n’ont plus aucune raison de conserver les joueurs qu’ils ne considèrent pas comme des pièces importantes de leur futur. Clarkson, qui doit bien avoir conscience d’entrer dans cette catégorie, espère maintenant trouver un point de chute pour enfin passer à autre chose.

Source texte : Adrian Wojnarowski, ESPN


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top