Sixers

Planter 46 points sur la tête des Lakers n’a rien d’exceptionnel pour Joel Embiid : “Je ne me sentais pas chaud”

Joel Embiid

On n’a toujours pas vu Joel Embiid en feu, ça fait peur…

Source image : YouTube

Mettre plus de 40 points dans un match, ça n’arrive pas à tout le monde mais pour certains cela semble banal. Joel Embiid en a claqué 46 sur la tête des Lakers il y a une vingtaine de jours mais d’après lui, il n’était pas chaud.

Le 15 novembre dernier, les Sixers se déplaçaient en Californie pour affronter les Lakers. Un duel entre Brook Lopez et Joel Embiid nous tendait les bras et on n’a pas été déçu. Les joueurs de Luke Walton n’ont rien pu faire face au Process qui était inarrêtable ce soir-là. Jojo leur a servi la complète avec du tir à trois points, du tir au poste, un footwork de malade, le tout avec un sourire jusqu’aux oreilles bien sûr. En enchaînant filoche sur filoche à 14/20 au tir, cela nous a donné un carnage à hauteur de 46 puntos. Mais si de ce match on retient le career-high de Joel en termes de points, il ne faut surtout pas oublier que cette soirée est allée bien plus loin que cela. Le Camerounais a ajouté 15 rebonds, 7 passes décisives et 7 contres à une ligne de stats déjà bien garnie. Pour les fans des Sixers ce fut une soirée inoubliable, mais pour le principal intéressé ce n’était qu’un bon match parmi tant d’autres comme il l’a expliqué à son coéquipier dans The J.J. Redick Podcast.

“Oh, oui, j’ai carrément envie de gagner. Je pense que tout le monde autour de moi sait que je suis un compétiteur. Je jouerais en étant blessé, je jouerais en étant malade, je me surpasserais juste parce que j’ai envie d’aider mon équipe à gagner. Le match à 46 points – je ne le considérerais pas comme un grand moment parce que ça n’en était pas un. Je ne me sentais pas chaud. Je ne sentais pas que je mettais des tirs incroyables. Je jouais juste au basket. J’étais mis en isolation, je réalisais des actions normales. Vous les gars, vous me faites progresser, vous me mettez dans de bonnes conditions. Je jouais juste au basket. Ce n’est pas comme si c’était ‘Oh, j’ai mis un tir. Le suivant’. Ce n’était pas comme si j’étais Klay Thompson ou Steph Curry. C’était plus du style ‘Heat check, heat check, continue juste de mettre des tirs’. C’était un bon match, mais je ne considère pas vraiment ce match comme un grand moment.”

Joel Embiid n’a pas fini de nous régaler avec ses déclarations. Un match à 46 points, pour lui c’est un bon match, on est donc impatient de voir la suite. Plus sérieusement on ne peut qu’admirer la confiance du Camerounais qui le pousse à se surpasser. Ne pas se satisfaire de ce genre de performances, c’est la marque des grands. On peut encore se plaindre de son temps de jeu réduit à cause de son contrat car on a vu ce que pouvait donner un Jojo qui joue plus de 30 minutes mais rien ne vaut un Embiid en pleine forme. Depuis le début de la saison le pivot est à une moyenne de 23 points, 11,3 rebonds, 3,1 passes décisives et 1,8 contre par match. Malgré seulement 50 matchs disputés chez les pros, Joel a déjà un niveau incroyable et est essentiel dans la réussite des Sixers qui sont pour l’instant une très belle surprise du début de saison avec la cinquième place de la Conférence Est.

Le Process continue chez les Sixers et il pourrait bien devenir très dangereux si Joel Embiid réitère ce genre de performances à plus de 40 points. S’il n’était pas chaud à ce match, on a donc très envie de voir la suite.

Source texte : The J.J.Redick Podcast/The Ringer


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top