Los Angeles Clippers

DeAndre Jordan disponible sur le marché des transferts : on s’active en coulisses chez les Clippers

DeAndre Jordan

Moi ?

Source image : YouTube

Alors que DeAndre Jordan et les Clippers semblaient en bonne voie pour trouver un accord dès cet été, la récente actualité de la franchise et le contrat expirant du pivot pourrait finalement accoucher d’un trade.

A moins d’être resté bloqué le 26 octobre 2017, vous avez forcément constaté que les Clippers traversaient une période très difficile actuellement. Treizièmes à l’Ouest avec un bilan de six victoires pour onze défaites, les troupes de Doc Rivers restaient même sur neuf revers consécutifs avant le match d’hier contre les Hawks. L’excellent début de saison a très vite été oublié à l’image de Blake Griffin qui a largement levé le pied depuis un mois et qui semble aujourd’hui très loin des discussions pour le trophée de MVP dont il pouvait potentiellement faire partie cette année. Les craintes lors du départ de Chris Paul étaient justifiées mais ces mauvais résultats s’expliquent aussi par une poisse XXL qui a mis à terre Patrick Beverley pour le reste de la saison ainsi que Milos Teodosic et Danilo Gallinari pour une période non-négligeable. Bloqués par une trésorerie déjà bien pleine après avoir filé le max au rouquin pendant l’été, les Clippers envisageraient actuellement de trader DeAndre Jordan pour renforcer un backcourt en décomposition selon Tim Bontemps du Washington Post.

A 22 millions de dollars la saison avec une player option sur sa dernière année de contrat en 2018-19, le pivot pèse lourd dans les finances du club. Or, son impact n’est plus le même sans un CP3 pour lui filer caviar sur caviar. Cette saison, DeAndre tourne à 10,4 points et 13,8 rebonds à 66,4% au tir contre 71,4% l’année dernière. Il est aussi moins présent au contre alors que Los Angeles se classe 24è au defensive rating avec 108,7 points encaissés toutes les 100 possessions. Il y a un mois, le vice-président des Clippers, Lawrence Frank, expliquait que Jordan serait un membre de la franchise « à vie » mais les difficultés rencontrées par Doc Rivers et l’accumulation de blessures à la mène pourrait l’amener à se raviser. Plutôt que de risquer de perdre DAJ contre peanuts dans quelques mois, la franchise de Californie pourrait donc essayer de l’envoyer ailleurs pour récupérer un package intéressant comprenant au moins un point guard de qualité alors qu’aucune date de retour n’a encore été précisée concernant Milos Teodosic pour le moment.

Son prix n’est pas donné mais DeAndre Jordan pourrait intéresser de nombreuses franchises souhaitant renforcer leur secteur intérieur pour affronter plus sereinement des équipes comme New Orleans, Minnesota, Utah ou Miami lors d’une série de Playoffs par exemple.

Source texte : The Washington Post

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top