Spurs

Gregg Popovich nous parle de Kawhi Leonard : chers fans des Spurs, il va falloir encore patienter

Kawhi Leonard

Patience est mère de sûreté.

Source : YouTube

Depuis la finale de conférence contre les Warriors, Kawhi Leonard n’a pas pu fouler les parquets NBA. Chez NBCsports, Pop, le coach emblématique de San Antonio, nous parle de son leader et de son absence qui va devoir se prolonger dans le temps au grand dam des supporters des Spurs.

Les journalistes demandaient notamment pourquoi Tony Parker allait pouvoir revenir plus rapidement. Certes, les deux Spurs sont blessés aux quadriceps, mais leurs fonctions sont absolument différentes dans le roster de la franchise dorénavant. Parker arrive sur ses 35 ans, certes il a toujours un impact important, mais à terme il servira davantage de mentor à l’instar de Manu Ginobili pour Dejounte Murray. A contrario, Kawhi Leonard est le leader de l’équipe, candidat MVP, en plein dans son prime. On peut comprendre qu’il faille prendre moins de risque pour être sûr de l’avoir en forme en playoffs pour ce qui est du court terme, et bien sûr pour éviter qu’il traîne une blessure grave sur la suite de sa carrière.

«Il (Kawhi Leonard) reviendra plus lentement pour de multiples raisons. La rééducation n’a pas été une période facile à traverser pour lui. Ainsi, son corps n’a pas réagi pareil que celui de Tony (Parker). Sur ce point là, Tony a pu faire du 5 contre 5 et ce genre de chose. Il (Kawhi) n’est pas encore totalement en confiance. Cela prendre quelques semaines en plus, mais il est sur la bonne voie, et il s’agit bien de Kawhi.»

Le journaliste demande si Leonard suivra le même processus que Tony Parker, la réponse de Popovich :

«Bien sûr, je ne voudrais pas bâcler la rééducation pour le jeter sur le parquet. Il va commencer par du 3 contre 3, puis de 5 contre 5, par se sentir à l’aise à la fin et la confiance qui va avec… N’importe quelle personne qui a subi une absence aussi longue doit effectuer ce type de retour ; même si les médecins disent « qu’il est prêt à jouer ». tu ne l’es pas vraiment quand le mental ne suit pas». Gregg Popovich

Le début de saison des Spurs est très contrasté. Les texans avaient enchaîné quatre défaites consécutives. Le road trip à l’est à Orlando, à Indiana et aux Celtics a été difficile à gérer pour un Roster qui était encore en recherche de réglages. Quant à la défaite contre Golden State, il a fallu trois quart-temps aux Warriors pour clouer le match à San Antonio. Depuis, les protégés de Popovich ont gagné les trois matchs à la maison contre les Hornets (108-101), les Suns (112-95) et les Clippers (120-107). Lors de ces rencontres, Lamarcus Aldridge a porté sur ses épaules les Spurs. Mais il ne faudra pas oublier que l’on est sur du Spurs Basket-Ball. Contre les Suns l’intérieur était à 21 points et 6 autres joueurs ont dépassé les 10 points. Contre Charlotte, ils sont deux au dessus de 20 points et contre les Clippers, ils sont trois au dessus de 20.

Les Spurs ont un bilan de 7-4 et sont 4ème ex aequo avec les Grizzlies à l’Ouest. Ils ont encore deux matchs à la maison avant de repartir en tournée. Certes les Bucks seront durs à battre, mais les Bulls sont largement prenables. D’ici la fin du mois, ils joueront Atlanta, les Pelicans et deux fois les Mavericks. Des équipes que même sans Kawhi, les Spurs doivent prendre. 

Sources: NBCsports


Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top