Spurs

Kawhi Leonard ne s’entraîne toujours pas avec les Spurs : le comeback, on va gentiment le repousser…?

Kawhi Leonard
Source image : NBA League Pass

Dossier Kawhi Leonard, épisode 857. Alors que la saison régulière touche à sa fin et qu’on imaginait l’animal faire son retour prochainement, on apprend finalement que Kawow ne s’entraînerait pas… avec les Spurs.

Décidément, le dossier de l’ailier est particulièrement complexe à observer. Un jour on apprend que ça ne va pas, le lendemain on découvre qu’il est bientôt de retour, la veille on a un joueur loin du groupe et qui s’entraîne à New York, puis la semaine suivante on nous dit qu’il rejouera dans les matchs à venir. Autant de murmures et de suppositions qui rendent l’affaire compliquée, mais qui nous mène surtout au point suivant. Celui d’aujourd’hui, mené par les propos d’un Tony Parker en mode carte-blanche. En effet, le tronpa a été interrogé sur son coéquipier et son potentiel comeback, ce à quoi TP a répondu ceci : « à un moment donné, cela n’a plus aucun sens [de le faire revenir].«  Un poil de tension ? Si on interprète chacun à sa façon et qu’on a ni le ton de voix du joueur ni le contexte dans lequel la question a été posée, évidemment. Mais Tony n’a pas tort sur un aspect précis de cette affaire. Dans le cadre d’une bataille pour les Playoffs, avec quelques matchs de régulière à jouer et un groupe qui lutte pour prolonger sa saison, réintégrer un All-Star au buzzer n’est plus très pertinent. Non pas que sa valeur ne soit pas prise en compte, simplement ce genre de mouvement au sein d’un vestiaire n’est pas facile à gérer quand ce même effectif est actuellement soudé pour mettre à terre la concurrence. Il y a donc un petit haussement d’épaule de la part de Tony, certainement représentatif du reste de l’équipe, et qui montre aussi le silence opéré par les Spurs.

Surtout que Danny Green, en duo avec le Français, a été clair sur la situation concrète de Kawhi Leonard, à l’heure d’aujourd’hui : l’ailier ne s’entraîne tout simplement pas avec le reste du groupe, ce qui pousse forcément à s’interroger sur la pertinence des annonces faites autour de son comeback. Si l’espoir existe encore, comment est-ce qu’un joueur peut soudainement réapparaître sur les terrains, en tenue, s’il n’a même pas claqué un vieux 3-3 ou 5-5 avec ses coéquipiers derrière les portes fermées ? Face à cette interrogation, et en nous excusant encore une fois pour la sortie de ce fameux joker texan, on ne peut que répondre ceci. Les Spurs font, ont fait et feront comme bon leur semble, Kawhi aussi, quel que soit l’avis général et les méthodes conventionnelles. Leonard était d’ailleurs le premier à grimacer devant les caméras, lorsqu’on lui posait la question. Alors, vous jouez en 3-3 ou en 5-5 ? Meh. Cela ne change pas grand chose, marmonnait-il comme à son habitude, histoire de botter en touche et éviter de donner quelconque indication. Car qui dit 3-3 ou 5-5 dit retour imminent, donc spéculations, donc dates, donc annonce. Et ça, envie et espoir ou pas, ce n’est ni ce que San Antonio souhaite, ni ce que Leonard a l’air de vouloir. On est donc dans une situation, malencontreuse, au sein de laquelle il faut fermer les yeux et avancer, en laissant ses attentes de côté. Retour ? Tant mieux. Pas de retour ? Tant mieux aussi. Une méthode peu recommandée, mais qui assurera un minimum de sanité chez les fans des Spurs et du joueur. Et quand il réapparaîtra sur les terrains, quelle que soit la date, l’accueil vaudra son pesant de cacahuètes, sans avoir entouré une date en rouge.

C’est le soupir qui domine, dans l’affaire Kawhi Leonard. Pas d’entraînement avec ses coéquipiers, pas de dates précises, pas d’infos valables. Quand untel annonce jeudi face aux Pelicans, les Spurs dressent un chouette majeur et repoussent les espoirs d’une semaine. On prend les mêmes et on recommence, à très vite pour une nouvelle update.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top